Gérer la sur-information, éviter l'infobésité

Trucs et astuces pour soigner son hygiène numérique

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Gérer la sur-information, éviter l'infobésité by Mind Map: Gérer la sur-information, éviter l'infobésité

1. Le temps s'accélère-t-il ?

1.1. Un bref rappel des faits...

1.1.1. Nous n'avons jamais assez de temps

1.1.1.1. Sensation de ne pas maîtriser le temps, qu'il nous file entre les doigts

1.1.1.2. "Je n'ai pas eu le temps de..."

1.1.1.3. Versus "Je n'ai pas pris le temps de..."

1.1.2. Alors que notre temps libre augmente !

1.1.2.1. diminution du temps de travail

1.1.2.2. allongement de l'espérance de vie

1.1.3. Et que nous travaillons plus efficacement

1.1.3.1. Illustration Virginie GRIMM - CC-CY-SA

1.1.3.2. Avant le numérique : 10 lettres = 2 heures de travail

1.1.3.3. Avec le numérique : 10 mails = 15 minutes

1.1.4. Que faisons-nous de ce gain de temps ?

1.1.4.1. Illustration Virginie GRIMM - CC-CY-SA

1.1.4.2. Option 1 : profiter du temps libre

1.1.4.3. Option 2 : écrire davantage de mails !

1.1.4.3.1. En 2 heures, on peut donc écrire 70 mails

1.1.5. Donc

1.1.5.1. 1) nous n'utilisons pas le gain de temps pour nous

1.1.5.2. 2) nous générons davantage d'information => infobésité

1.2. Pourquoi ? Les mécanismes...

1.2.1. Avènement de l'homo temporis

1.2.1.1. La plupart de nos actions sont guidées par des "deadlines"

1.2.1.2. Notre agenda est le pilote de notre temps, plus que nous-même

1.2.1.3. Devant ce ryhtme effrené, nous avons tendance à

1.2.1.3.1. privilégier des tâches qui engendrent une satisfaction immédiate

1.2.1.3.2. Au détriment de la satisfaction à long terme

1.2.1.3.3. Exercice Petits Cailloux/Gros cailloux

1.2.2. Le "Désir d'autonomie"

1.2.2.1. 2 attitudes-clés

1.2.2.1.1. Impératif de liberté individuelle : ne être lié à rien, contraint par rien, engagé à rien

1.2.2.1.2. Impératif de disponibilité absolue : pour tout, tout le temps... pour ne rien manquer

1.2.2.2. Conséquence

1.2.2.2.1. La "Dépression démobilisatrice"

1.2.2.2.2. Burn-out

1.2.2.2.3. car trop d'in-congruence

1.2.3. Emboîtement des sphères privées et professionnelles

1.2.3.1. Le smartphone est le 1er outil de travail à entrer si intimement dans la vie privée

1.2.3.2. Il est à la fois

1.2.3.2.1. agenda

1.2.3.2.2. conf tel

1.2.3.2.3. boite mail

1.2.3.2.4. réseaux sociaux

1.2.3.2.5. organiseur

1.2.3.2.6. ...

1.2.3.3. Syndrome "Nomophobie"

1.2.3.3.1. No-mobile phobie

1.2.4. L'accélération entraîne la peur de ne plus pouvoir suivre

1.2.4.1. Satisfaire tous nos besoins, en constante augmentation

1.2.4.2. et refus de "perdre le combat"

1.2.5. C'est la définition de l'aliénation

1.2.5.1. Illustration CC BY SA Virginie GRIMM

1.2.5.2. "Ne pas vraiment vouloir faire ce que l'on fait, bien que l'on agisse librement" (Hartmut ROSA)

2. Soigner son hygiène numérique

2.1. Si vous ne priorisez pas votre vie, quelqu'un d'autre le fera pour vous !

2.1.1. Exercice Petits Cailloux/Gros cailloux

2.2. En fonction du "mal"

2.2.1. Prendre conscience du flux et de ses effets

2.2.1.1. Les points de perturbations

2.2.1.1.1. Exemples

2.2.1.1.2. En moyenne, 20 points de perturbations

2.2.1.1.3. Enjeu = réduire le nombre de ces points de perturbations

2.2.1.2. Mieux appréhender le temps

2.2.1.2.1. Il s'écoule à la même vitesse pour tout le monde !

2.2.1.2.2. Ne plus dire "je n'ai eu le temps de", mais plutôt "je n'ai pas pris le temps de"

2.2.2. Gérer les e-mails

2.2.2.1. Ta boite mail en début de journée tu ne consulteras pas

2.2.2.1.1. La plupart des mails lus génèrent une tâche

2.2.2.1.2. alors que le cerveau est le plus apte à gérer des sujets nécessants une concentration optimale le matin

2.2.2.2. Tester quelques nouvelles habitudes

2.2.2.2.1. N'ouvrir sa boite mail que 1 ou 2 fois par demi-journée

2.2.2.2.2. Traiter ses mails selon 3 actions

2.2.2.2.3. Prendre soin de réduire le nombre de mails reçus

2.2.3. Se conserver des périodes de "Detox numérique"

2.2.3.1. vacances

2.2.3.2. WE

2.2.3.3. voire jours de travail sanctuarisés

2.3. En fonction du moment de la journée / de l'année

2.3.1. Si possible commencer le matin...

2.3.1.1. en ne lisant pas ses mails ! Surtout pas.

2.3.1.2. en notant nos 3 priorités de la journée

2.3.2. Et finir le soir par un "bilan positif" de la journée

2.3.2.1. toutes les tâches réalisées

2.3.2.2. Organisation de la journée du lendemain (RDV, réunions, tâches particulères etc.) : permet de libérer sa soirée, serein

2.3.2.3. Puis finir par le bilan personnel de la journée écoulée

2.3.2.3.1. apprentissage d'une compétence

2.3.2.3.2. petites joies, bons moments

2.3.3. Se vider la tête

2.3.3.1. en notant les idées qui viennent spontanément à l'esprit sur les sujets suivants

2.3.3.1.1. environnement de travail

2.3.3.1.2. Evénements à organiser

2.3.3.1.3. Questions à poser

2.3.3.1.4. Gestion du temps

2.3.3.1.5. Compétences à acquérir

2.3.3.1.6. Recherches à faire

2.3.3.1.7. Collègues

2.3.3.1.8. Responsabilités à déléguer

2.3.3.1.9. Projets pro

2.3.3.1.10. Innovations

2.3.3.1.11. Feedback

2.3.3.1.12. Idées de changements pour l’organisation

2.3.3.1.13. Clients

2.3.3.1.14. Développement de mon entreprise

2.3.3.1.15. Analyse de la concurrence

2.3.3.1.16. Partenariats

2.3.3.1.17. Points négatifs à aborder

2.3.3.1.18. Cybersécurité

2.3.3.1.19. Bien-être dans l'entreprise

2.3.3.1.20. Garde-robe pro

2.3.3.1.21. Développement fidélité employé / employeur

2.3.3.1.22. Tâches administratives

2.3.3.1.23. Management

2.3.3.1.24. Actions commerciales, réseau

2.3.3.1.25. Carrière, avenir pro

2.3.3.1.26. Toutes les idées qui ressortent doivent trouver leur place...

2.3.3.1.27. A faire 1 fois / mois par ex

2.3.3.1.28. Existe aussi pour la vie personnelle/privée

2.3.3.2. En delestant les idées qui tournent en "arrière-plan"

2.4. Grâce à des outils et des méthodes

2.4.1. Les outils pour stocker les informations

2.4.1.1. Le délesteur

2.4.1.1.1. On y note tout !

2.4.1.1.2. Ne pas oublier de délester le délesteur ! :-)

2.4.1.2. Todo liste

2.4.1.2.1. C'est un contenant provisoire ! Elle doit être traitée de façon rituelle

2.4.1.2.2. pour être ensuite vidée

2.4.1.2.3. Outils numériques

2.4.1.3. Agenda

2.4.1.3.1. Intégrer ses tâches dans l'agenda, pour éviter le risque de multitasking

2.4.1.3.2. Inclure une marge entre chaque tâche (120% du temps)

2.4.1.4. Boite mail

2.4.1.4.1. stockage très temporaire, le moins longtemps possible

2.4.1.4.2. A déplacer vers agenda ou Todo liste

2.4.1.5. Boite vocale

2.4.1.5.1. Idem temporaire : à déplacer vers Todo liste ou agenda

2.4.2. Aménager son espace de travail

2.4.2.1. Ranger

2.4.2.2. Trier

2.4.2.2.1. par ex les post-its qui trainent un peu partout

2.4.3. Se ménager des temps hors-flux

2.4.3.1. Pour optimiser la Loi du 80-20 de Pareto

2.4.3.1.1. Il y a un faible pourcentage de ta penderie que tu mets régulièrement

2.4.3.1.2. Il y a un groupe de personnes qui possèdent la majorité des richesses de la planète

2.4.3.1.3. Il y a un pourcentage assez bas d’automobilistes qui sont à l’origine de beaucoup des accidents

2.4.3.1.4. Et seulement 20% de notre temps de travail produit 80% de nos résultats concrets !

2.4.3.2. Et alors accepter que des informations nous échappent

2.4.4. Se faire du bien !

2.4.4.1. Lire sur papier

2.4.4.2. Marcher, faire du sport

2.4.4.3. Méditer, respirer

2.4.4.4. Faire la sieste

2.4.4.4.1. l'annoncer à ses collègues

2.4.4.4.2. et se ménager un endroit adapté

2.4.4.5. Modérer les excitants (café, thé...)

2.4.4.5.1. Ils masquent les ryhtmes naturels du corps

2.4.4.6. Ou toute autre activité qui vous réussit, car

2.4.4.6.1. les temps "inactifs" ne sont PAS "improductif"

2.4.4.6.2. Serendipité

2.4.4.6.3. Prendre le temps

2.4.4.6.4. S'organiser

2.4.5. Tester des méthodes de travail

2.4.5.1. Toutes ces méthodes ne sont pas LA vérité

2.4.5.1.1. il faut avant tout tester et trouver celle qui nous convient le mieux

2.4.5.1.2. ou plus vraisemblablement un mix entre plusieurs méthodes

2.4.5.2. Pomodoro

2.4.5.2.1. Choisir 1 tâche

2.4.5.2.2. S'y consacrer pendant 25 min

2.4.5.2.3. Puis 5 minutes de pauses

2.4.5.2.4. Toutes les 4 pomodori, pause de 15-20 minutes

2.4.5.2.5. Conditions de réussites

2.4.5.3. Time Blocking

2.4.5.3.1. on programme des tâches dans l'agenda

2.4.5.3.2. et on se dédie à cela durant le temps donné

2.4.5.3.3. (assez classique)

2.4.5.4. Alternance de créneaux proactif / créneaux réactif

2.4.5.4.1. proactif : c'est la tâche inscrite dans l'agenda, on avance de façon efficace sur la tâche

2.4.5.4.2. réactif : moment ouvert où l'info vient à nous (mail, pause café...)

2.4.5.4.3. Les cas où ça ne marche pas

2.4.5.5. GTD

2.4.5.5.1. 4 critères pour choisir la tâche à faire

2.4.5.5.2. Le processus

2.4.5.6. La Tâche la Plus Importante (MIT)

2.4.5.6.1. On choisit les 2-3 taches prioritaires au jour le jour

2.4.5.6.2. a la différence du Time bloscking où tout est fixé à l'avance

2.4.5.6.3. On peut lier les 2 méthodes

2.4.5.7. 1 exemple d'outil : la matrice Eisenhower

2.4.5.7.1. Matrice Eisenhower : important ou urgent ?

2.5. En conclusion : patience et persévérance !

2.5.1. Au minium, il faut un mois pour qu'une nouvelle méthode de gestion du temps donne ses effets visibles

3. Licence et crédits

3.1. Ce document est publié sous licence Creative Commons BY-SA Auteur⋅e : Nicolas Geiger, Virginie Grimm

3.2. et spécialement sur la partie "Le temps s'accélère-t-il ?"

3.2.1. Dossier CC-BY-SA "Accélération. Une critique sociale du temps" dans la lettre de l'ADSCB, écrit par Virginie GRIMM

3.2.2. Retouché et amendé par Nicolas Geiger / Collecti.cc

3.2.3. Dossier lui-même basé sur

3.2.3.1. Elodie WAHL, "Hartmut ROSA - Accélération : une critique sociale du temps", avril 2010

3.2.3.2. Article Lemonde.fr "Hartmut ROSA : plus on économise du temps, plus on a la sensation d'en manquer" - avril 2016

3.2.3.3. Zone-subsersives.com "Hartmut ROSA contre l'aliénation moderne"