S W O T

Create a Competitive Analysis / SWOT to position your company in the market

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
S W O T by Mind Map: S W O T

1. Strengths

1.1. Le partenariat bien rôdé entre le C.R.T. (Comité Régional du Tourisme) et le B.I.V.B. (Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne)

1.2. La facilité d’accès par l’axe A6, la proximité de deux grands bassins de clientèle urbaine à fort pouvoir d’achat avec Paris au nord et Lyon au sud

1.3. Une offre solide et variée d’hébergements à proximité des principaux vignobles, notamment de la Côte entre Beaune et Dijon

1.4. L’existence d’un patrimoine spécifique exceptionnel, ancrant le TVV (Tourisme Vacances Vignobles)1 dans l’histoire en général (Clos Vougeot, pressoirs des ducs,…), contrairement aux régions concurrentes

1.5. La renommée mondiale des vins de Bourgogne et la largeur de leur gamme

2. Threats

2.1. La politique de l’Unesco cherchant à équilibrer les inscriptions en faveur des pays du Tiers Monde

2.2. Les actions du lobby anti-alcool, ne faisant aucune distinction entre une consommation quantitative et une consommation qualitative

2.3. L’évolution des modes de consommation (moins de vin, plus de sodas et d’alcools durs, surtout chez les jeunes) ; la force économique de filières concurrentes du vin (cf. les campagnes d’affichage de grandes marques de whisky)

2.4. Le développement du TVV à l’échelle mondiale, avec des destinations concurrentes nouvelles

3. Weaknesses

3.1. La difficulté à trouver des caves de vignerons ouvertes le dimanche, une évolution qualitative globale à rattraper

3.2. L’absence de prise en compte des vignobles hors A.O.C. Bourgogne dans une partie des actions de promotion : vignobles A.O.C. Loire dans la Nièvre et vins de pays de Côte d’Or (Auxois) et de Saône-et-Loire (Brionnais)

3.3. Une mise en tourisme encore hésitante et très partielle ; l’absence d’organisation oenotouristique à l’échelon des villages, entre la route dans sa globalité et la cave individuelle

3.4. La petitesse et la faiblesse des infrastructures d’hébergement autour d’une partie des vignobles.

3.5. La répartition inégale des lieux de visite comme du parc des hébergements entre les vignobles, avec une forte prédominance de la Côte, Beaune en particulier.

3.6. Une image, en grande partie justifiée, de vins chers et de région de séjour chère

3.7. La complexité du système des appellations bourguignonnes ; la relative faiblesse des quantités produites en comparaison avec des vignobles concurrents et la quasi-absence des rayons de grande distribution sur certains marchés de proximité (Allemagne, par exemple)

4. Opportunities

4.1. Le projet de candidature au classement au Patrimoine mondial de la Côte de Dijon à Beaune

4.2. Le développement d’Internet pour la communication, permettant de compenser en partie les restrictions imposées par la loi Evin

4.3. Une tendance globale de la demande vers des vins de qualité plutôt que de grande consommation

4.4. L’émergence d’une démarche concertée à l’échelle nationale