Create your own awesome maps

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account?
Log In

LES ATOUTS DU CONCOURANT AGREG(interne) by Mind Map: LES ATOUTS DU CONCOURANT AGREG(interne)
0.0 stars - 0 reviews range from 0 to 5

LES ATOUTS DU CONCOURANT AGREG(interne)

compétence

niveau BTS discipline du concours

connaissances scientifiques

Ceci sous-entend que le candidat possède un entraînement à la lecture scientifique ainsi qu'une culture scientifique et technique suffisante qui lui éviteront d'avoir à découvrir entièrement le thème le jour de l'épreuve.

originalité dans le cheminement

singularité

pluridisciplinarité

aisance dans les disciplines connexes, Il est donc indispensable que les agrégés de Génie Electrique à venir maîtrisent les outils du Génie Logiciel., une méconnaissance grave des principes mêmes de l’automatique. (jury de GE)

pédagogie

oral

sourire

éloquence

L'expression orale doit être claire, vivante et convaincue, le candidat doit prouver qu’il a su s’approprier le sujet. L'utilisation du tableau, pendant l’exposé est à éviter de même que la lecture continue de notes.

présentation

respect du jury

ruse

maîtriser ce qu'on dit

respect des règles de l'oral

Le candidat doit avoir le plus grand souci de la gestion du temps pour aborder les deux parties de l'épreuve. Le jury arrête le candidat impérativement après 30 minutes d’intervention pour l’exposé et 10 minutes pour l’application pédagogique.

Il est rappelé au candidat qu’il doit utiliser le tableau comme il le ferait avec des élèves et qu’il ne doit en aucun cas l’effacer en cours d’épreuve.

structure de l'exposé

il apprécie une séance structurée, claire comportant un sommaire ou plan et des documents lisibles.

montage

Remarques et conseils aux candidats concernant la préparation (montage) : Lorsque le candidat a des difficultés par rapport au thème proposé dans le montage, le jury lui conseille d’avoir une démarche progressive au lieu de mettre en oeuvre un dispositif complet.

TP

manipuler

matériel sécurité

règles

diversifier dans les différentes parties

préparation

théorique

Untitled, outils, rythme, réseau de travail, travail à plusieurs, Il est tout d’abord important de rappeler que les exigences scientifiques et techniques de ce concours sont élevées. Aussi, sa réussite passe nécessairement par une préparation importante et spécifique. Elle sera, comme cela a été démontré lors de sessions précédentes plus aisée et plus efficace dans le cadre d’une préparation collective.

pratique

connaissance des rappors de jury, conseils, Là aussi une lecture attentive des recommandations du jury doit permettre de mieux préparer cette épreuve, écueils, reproche, "remarques qui tuent", Les notions fondamentales [...] laissent encore beaucoup à désirer.

connaissance des annales

dossier d'admission

anticiper l'oral, Avant tout, le jury déplore d’avoir à expertiser chaque année quelques dossiers qui ont été réalisés à la hâte. Il tient donc à rappeler que la préparation du dossier doit débuter longtemps à l’avance. Attendre les résultats des épreuves d’admissibilité pour se lancer dans la rédaction d’un dossier est incompatible avec la réalisation d’un dossier de qualité.

cette étude demande un temps de préparation important et qu’elle doit être préparée dans la sérénité longtemps à l’avance.

dossier original relatif à un projet qu'il a conduit dans le cadre de la discipline dans laquelle il enseigne.

Le jury apprécie : - la valeur industrielle, technique et économique du thème retenu, - la qualité du travail effectué ; - les connaissances scientifiques et techniques du candidat ; - la maîtrise de la didactique de la discipline, des méthodes et moyens d'enseignement ; - la connaissance de l'environnement du système technique support du thème ; - les qualités d'expression et de communication du candidat.

Cette épreuve s’inscrit dans la vérification d’une compétence fondamentale que doit posséder tout professeur de Sciences et Techniques Industrielles, qui consiste à être capable de bâtir une stratégie de formation à partir d’un système industriel actuel.

Un support "pauvre" met généralement les candidats en difficulté au niveau de l’étude scientifique et technique., Aussi, le jury conseille aux candidats de choisir un système : ..., - qui n’est pas trop simple. Parmi les fonctions techniques représentées dans le système, certaines doivent atteindre un bon niveau de complexité ou de technicité afin d’apporter la substance nécessaire au développement d’études intéressantes, - qui est produit en série par une société industrielle. On évitera donc les prototypes, les machines spéciales produites à l’unité, les bancs d’essais de laboratoire…, - qui comporte des solutions techniques optimisées et pertinentes vis-à-vis de problèmes de conception, de choix des matériaux, de fabrication et de maîtrise des coûts ;, - qui résulte d’une démarche de conception structurée., mettre en valeur la pertinence du choix réalisé, explicitant avec discernement l’intérêt que présentait le système retenu en matière d’étude technique et en matière d’exploitation pédagogique

Le jury attend du candidat qu’il soit capable de :, - s’approprier la problématique du TP ;, - s’approprier le support matériel du système instrumenté ;, - mettre en œuvre des outils informatiques ;, - modéliser ;, - élaborer et justifier un protocole d’expérimentation ;, - exploiter des résultats expérimentaux et/ou de simulation ;, - formuler des conclusions.

Le jury apprécie les dossiers dans lesquels les candidats parviennent à reconstituer un cahier des charges assez complet du système étudié, avec ses composantes techniques et économiques, et mettent en évidence les critères qui ont dirigés les choix de conception et d’industrialisation.

Le jury a particulièrement apprécié :, Untitled, - les études où le candidat a été amené à creuser en profondeur certains points (par exemple en hydraulique, vibrations, dynamique, plasticité…), poussant les développements à un très bon niveau scientifique et technique et s’appuyant sur des sources bibliographiques adaptées., De telles prestations révèlent une réelle motivation et des capacités d’investigation et d’adaptation, le candidat montrant qu’il a été capable, sur un point particulier, d’acquérir et de mettre en œuvre d’une manière autonome des compétences pointues ;, - l’utilisation des logiciels de CAO 3D (modeleurs volumiques paramétrés et variationnels), de calculs (du simple tableur aux logiciels d’analyse cinématique et dynamique) et de calcul des structures (modes classiques et calculs par éléments finis) lorsque ces outils de simulation permettent d’apporter des résultats essentiels dans la compréhension du système ;, - la prestation des candidats qui ont su faire preuve de la maîtrise de la chaîne informatique et de la capacité d’y intégrer l’analyse technique et scientifique d’un système, l’utilisation de ces outils devenant une compétence professionnelle incontournable du professeur de construction ;, - les études qui reposent sur des expérimentations ;, - les réflexions visant à valider les hypothèses formulées., - l’exploitation pédagogique prend appui sur les éléments caractéristiques significatifs du support, notamment quand celui-ci présente une technologie originale ;, - tous les documents relatifs à la séance pédagogique développée sont fournis et commentés ;, - la séance pédagogique développée a été testée et validée par le candidat ;, - une justification pertinente du choix est apportée par le candidat.

Le jury regrette que certains candidats :, - proposent des études trop élémentaires et superficielles, limitées souvent à une énumération de vérifications dimensionnelles basiques et sans intérêt. Le choix d’un support "pauvre" conduit généralement à ce type d’études. Mais il arrive aussi que des candidats ayant choisi un support très intéressant se bornent ensuite à des études insignifiantes ;, - maîtrisent mal les outils de l’analyse fonctionnelle (graphe des inter acteurs, énoncé et caractérisation des fonctions, FAST, …) ;, - produisent des développements désordonnés, parfois incompréhensibles pour le lecteur car des informations majeures ont été omises. L’auteur d’un dossier doit consigner dans son rapport tous les éléments utiles à la compréhension de son travail et les organiser dans un ordre logique (définition du problème, objectifs, modèles et hypothèses, résolution, analyse, conclusion) ;, - produisent des développements analytiques erronés. Tout candidat, qui est aussi un enseignant, doit s’appliquer à formuler rigoureusement les lois fondamentales de la mécanique qu’il utilise, à vérifier l’exactitude des calculs qu’il mène, à s’assurer que les résultats qu’il obtient sont homogènes et réalistes ;, - mettent en place des modèles mécaniques faux ou injustifiés pour pouvoir utiliser des outils informatiques connus. Un bon mécanicien doit se confronter à la réalité de la technologie et ne pas la détourner pour justifier l’utilisation de démarches de résolutions ;, - ne maîtrisent pas correctement l’utilisation des outils de simulation (par exemple les problèmes liés aux conditions aux limites dans les modélisations par éléments finis) ce qui les amène à des conclusions erronées.

Une étude des référentiels, des pratiques pédagogiques actuelles et des sujets du concours montre que les travaux pratiques interviennent principalement dans les apprentissages suivants :, L’étude des solutions techniques constructives, L’apprentissage de la maîtrise des modèles de description, La découverte et la validation de modèles, La compréhension et la maîtrise des modèles technico-économiques

qualités

motivation

force de travail

état d'esprit

courage

esprit scientifique

rapidité

rapide mais sans empressement

maîtrise du calcul

esprit d'initiative

rigueur

regard critique sur les résultats

un effort doit être fait sur l’exploitation critique des résultats et sur l’analyse des écarts de comportement entre modèle et réel.

polyvalence

force dans sa discipline

disciplines connexes, le jury attire leur attention sur l’omniprésence de l’automatique aussi bien dans les systèmes électroniques qu’électrotechniques., Une bonne connaissance de la programmation et des réseaux ne saurait dispenser des connaissances de base dans les matières fondamentales du Génie Electrique.

qualités pédagogiques !, partie pédagogique (agreg.interne), Le jury souligne auprès des futurs candidats l’importance de cette partie pédagogique., Du point de vue des épreuves écrites, comme les années précédentes, les parties relatives aux applications pédagogiques n'ont été effectivement traitées que par un nombre réduit de candidats. Cela est regrettable car les questions relatives à ces parties devraient leur permettre d’exploiter les compétences acquises dans l’exercice de leur métier., Trop peu de candidats ont abordé cette dernière partie du sujet (62%). Pourtant elle est typique d’une agrégation interne. En effet elle a été créée pour valoriser l’expérience professionnelle des collègues qui enseignent depuis plusieurs années.

modélisation

ces outils ne doivent être utilisés que si l’on connaît parfaitement leur fonctionnement et qu’il convient toujours de réfléchir précisément sur la modélisation.

maîtrise de la technologie associée à la discipline

D’une manière générale ce sujet a révélé quelques points de faiblesse que les collègues, futurs concurrents, peuvent travailler avant la période des écrits ; en particulier la maîtrise de l'outil Grafcet dans ses structures les plus diverses (séquences simultanées, registres, …) et la connaissance de la technologie des automates (carte d’entrées, temps de cycle d’automate, temps de réponse, …).

présentation de copie

couleur

orthographe

qualité rédaction - présentation

Le jury apprécie les qualités d'expression et de communication du candidat.

sujets en vogue

Pour la sensibilité "courant faible", l’évolution des sujets vers, d’une part l'électronique numérique et d’autre part le domaine des transmissions, se confirme.

Les sujets utilisant des microcontrôleurs, DSP, CPLD ou FPGA vont donc progresser en nombre et surtout en performances des structures abordées (les outils de conception et de mise en oeuvre permettant d’en faciliter grandement l’étude).

Pour la sensibilité "courant fort", Certains de ces montages s’appuient sur l’utilisation de cartes numériques et nécessitent de ce fait la connaissance des systèmes échantillonnés.