Féminin/masculin dans les nouveaux programmes de SVT en classe de 1ère

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Féminin/masculin dans les nouveaux programmes de SVT en classe de 1ère by Mind Map: Féminin/masculin dans les nouveaux programmes de SVT en classe de 1ère

1. 1. Un programme renouvelé

1.1. 1.1 Les raisons du renouvellement

1.1.1. 1.1.1 La loi d’orientation de 2005 : nouvelles finalités, nouveaux programmes

1.1.2. 1.1.2 Les évolutions concernant la place des sciences dans la société et le rapport aux savoirs

1.2. 1.2 En quoi ce programme est-il nouveau ?

1.2.1. 1.2.1 Pour construire une culture scientifique : des compétences plutôt que des savoirs

1.2.2. 1.2.2 Les nouveaux savoirs liés à la sexualite

1.2.3. 1.2.3 Un programme et des manuels qui font débat

1.3. 1.3 Ressources consultables sur les nouveaux programmes

2. 2. Interdisciplinarité et transversalité : deux conditions nécessaires pour enseigner la sexualite

2.1. 2.1 Le projet : une ouverture à la complexite

2.2. 2.2 Féminin/masculin dans les autres disciplines et programmes

2.2.1. 2.2.1 En histoire

2.2.2. 2.2.2 En philosophie

2.2.3. 2.2.3 En éducation civique, juridique et sociale (ECJS).

2.2.4. 2.2.4 En Education physique et sportive (EPS)

2.2.5. 2.2.5 En français

2.2.6. 2.2.6 En Sciences économiques et sociales

2.2.7. 2.2.7 En langues vivantes

2.2.8. 2.2.8 Le genre, une valeur plastique

2.2.9. 2.2.9 Sciences de la vie et de la Terre (SVT) et éducation à la sexualite

2.3. 2.3 Une nouvelle dimension didactique et pédagogique ?

2.3.1. 2.3.1 Concevoir une problématisation ouverte à la coopération

2.3.2. 2.3.2 Conduire de façon coopérative la problématisation envisagée

2.3.3. 2.3.3 Des questions touchant à l’intimité pour les élèves comme pour les adultes

2.4. 2.4 Des ressources

3. 3. Les connaissances mises en jeu : biologie, éthologie, anthropologie et sciences humaines

3.1. 3.1 Les apports des faits biologiques, éthologiques et anthropologiques à la compréhension de la sexualite

3.1.1. 3.1.1 Approche évolutionniste de la sexualité humaine

3.1.2. 3.1.2. Le biologique à l’origine de différenciations individuelles divergentes et complexes

3.1.3. 3.1.3. La plasticité biologique, support d’options culturelles autour de la sexualite

3.1.4. 3.1.4 L’évolution du discours scientifique sur la sexualite

3.1.5. 3.1.5. Des ressources sur les connaissances mises en jeu

3.2. 3.2 Les apports des sciences humaines à la compréhension de la sexualite

3.2.1. 3.2.1 Des concepts indispensables pour aborder la dimension sociale de la sexualite

3.2.2. 3.2.2 Un questionnement de l’anthropologie sociale : la sexualité au cœur des sociétés

3.2.3. 3.2.3 Un questionnement sociologique : le rôle de la sexualité dans la socialisation

3.2.4. 3.2.4 Un questionnement philosophique : l’emprise des normes sur la pensée et les comportements

3.2.5. 3.2.5 Des ressources sur l’apport des sciences humaines

4. 4. Modes de travail pédagogiques : quelques pistes

4.1. 4.1 Préparation des interventions

4.1.1. Repérer les partenaires mobilisables au sein de l’établissement

4.1.2. Réaliser un état des lieux afin d’adapter son action aux adolescents-es de l’établissement et s’appuyer sur les réalisations antérieures

4.1.3. Définir des objectifs à partir du diagnostic effectué et des programmes nationaux afin de conduire les élèves à une liberté de choix

4.1.4. S’interroger sur ses propres limites

4.1.5. Définir les modalités de l’intervention

4.1.6. Prévoir l’évaluation de l’action

4.2. 4.2 Modalités d’intervention

4.2.1. Ancrer l’intervention dans les besoins et les demandes des adolescent-es

4.2.2. Mettre en place un contexte pédagogique favorable

4.2.3. Organiser une recherche documentaire active

4.3. 4.3 Choisir un manuel scolaire

4.4. 4.4 Des ressources pédagogiques utilisables

5. 5. Des ressources et des dispositifs locaux

5.1. 5.1 Les ressources au sein de l’établissement

5.2. 5.2 Les ressources à l’échelle du territoire

5.3. 5.3 D’autres ressources