Online Mind Mapping and Brainstorming

Create your own awesome maps

Online Mind Mapping and Brainstorming

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account? Log In

Carte mentale sur les centres de connaissances et de culture proposée par Michèle Drechsler A partir du Vademecum http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Innovation_experimentation/58/7/2012_vademecum_culture_int_web_214771_215587.pdf et http://eduscol.education.fr/cid59679/les-centres-de-connaissances-et-de-culture.html by Mind Map: Carte mentale sur les centres de connaissances et de culture proposée par Michèle Drechsler A partir du Vademecum http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Innovation_experimentation/58/7/2012_vademecum_culture_int_web_214771_215587.pdf et   http://eduscol.education.fr/cid59679/les-centres-de-connaissances-et-de-culture.html
5.0 stars - 1 reviews range from 0 to 5

Carte mentale sur les centres de connaissances et de culture proposée par Michèle Drechsler A partir du Vademecum http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Innovation_experimentation/58/7/2012_vademecum_culture_int_web_214771_215587.pdf et http://eduscol.education.fr/cid59679/les-centres-de-connaissances-et-de-culture.html

Engager une démarche collective et engagée

Elaborer et conduire une politique d'accès aux ressources

La sélection et l’organisation des ressources gratuites ou payantes, accessibles via l’ENT de l’établissement scolaire, sont un élément constitutif de la politique documentaire. Elles nécessitent une réflexion collective pour réaliser une offre débattue et étayée par les besoins de la communauté éducative. Cette démarche s’appuie sur l’expertise du professeur documentaliste

Faire vivre la culture humaniste dans la société humaniste

Une réflexion et un engagement collectifs de l’ensemble des personnels de l’établissement sont le gage de la réussite de tout projet de centre de connaissances et de culture. La mobilisation des instances de dialogue, de concertation, de décision est nécessaire pour permettre les évolutions des conditions de vie et de travail des élèves. Dans sa mission de transmission de la culture humaniste, l’École doit repenser les modalités de formation renouvelées et donner du sens notamment par les liens établis entre les connaissances.

Co-Construire le projet de CCC avec l'EPLE et les collectivités

Si la mobilisation des instances de dialogue, de concertation, de décision est nécessaire au sein de l’établissement, la participation de la collectivité (conseil général ou conseil régional), en charge des investissements et du fonctionnement des établissements, permet de passer, dès la phase de diagnostic et d’étude des besoins, d’une logique de « division des tâches » entre l’État et les collectivités à une logique de co-construction, garantissant ainsi que l’ensemble des données, qu’elles soient architecturales, techniques ou financières, seront prises en compte au fil du projet de centre de connaissances et de culture

Mettre les temps et les espaces au service de chacun des élèves

répondre aux attentes de la communauté éducative

Mettre en place un centre de ressources au sein d’un établissement nécessite de réfléchir collectivement à l’usage de ce centre. Ce projet requiert au préalable d’analyser les attentes actuelles et prévisibles des publics amenés à le fréquenter. Ce projet suppose de connaître les populations accueillies (élèves, personnels, parents, autres publics), de tenir compte des nouvelles pratiques instaurées par le numérique, d’adopter une approche positive sur les acquis et les potentiels des élèves, d’identifier les ressources locales et les contraintes matérielles et humaines de l’établissement. Son objectif est de se mettre en capacité de répondre aux besoins de chaque usager, qu’ils relèvent d’une demande institutionnelle, d’un objectif de l’établissement ou d’une aspiration personnelle.  

Accueil dans un espace convivial et chaleureux

La qualité humaine et matérielle de l’accueil des élèves et des personnels dans le centre de connaissances et de culture est une des priorités de la démarche  d’évolution des espaces de travail et de vie des élèves. Dans la dimension physique, comme dans la dimension numérique de cet espace, le centre de connaissances et de culture privilégie animation et communication, ouverture et partenariat ainsi que l’engagement des élèves.

Faciliter la construction de l'autonomie

La structuration des espaces influe sur les pratiques pédagogiques, les activités, les temps et l’organisation de la vie de l’établissement. La construction des apprentissages passe donc par des lieux identifiés et aménagés. Le centre de connaissances et de culture se construit en favorisant le décloisonnement et la modularisation des espaces et des temps en adéquation avec les moyens de communication et modalités de travail des élèves. Il les incite à une attitude autonome et active de recherche de traitement et production d’informations. Il facilite des démarches pédagogiques innovantes des enseignants. Le centre de connaissances et de culture s’inscrit dans une politique d’établissement qui donne de la cohérence aux temps, aux activités et aux espaces physiques et virtuels.

Mieux utiliser les temps pour les apprentissages

Le temps scolaire, rythmé par les divers emplois du temps, inexorablement contraints, des élèves et des personnels, peut-il devenir pour l’établissement une ressource mise au service des élèves et de leurs apprentissages ? Les changements de comportement des élèves et l’évolution de leurs attentes par rapport à l’École, le développement des dispositifs pédagogiques transversaux, l’omniprésence du numérique et de ses accès appellent la transformation des espaces documentaires et de vie scolaire en un centre de connaissances et de culture. C’est l’occasion de repenser la structuration du temps scolaire dans son organisation et son utilisation.

repenser la médiation pour optimiser l'accompagnement des élèves

La démarche de centre de connaissances et de culture prolonge et élargit celle qui a conduit à passer, avec la mise en place des CDI, d’une action de formation exclusivement centrée sur la classe à une démarche plus ouverte au travail individuel, en équipes, réalisée dans un tiers lieu. Elle offre un cadre particulièrement adapté à la diversité des besoins des élèves, qu’il s’agisse d’approfondissement pour développer l’excellence ou de renforcement des fondamentaux pour combattre les risques de difficulté.

Diversifier et personnaliser - Ressources et services

Créer les meilleures conditions d'apprentissage

Le centre de connaissances et de culture est un moyen de créer de meilleures conditions d’apprentissage pour mieux répondre aux besoins de chaque élève et concourir à leur réussite – ce qui correspond aux fortes sollicitations institutionnelles de personnalisation de l’enseignement au service de la réussite de tous. Il s’agit de développer un véritable accompagnement personnalisé au collège, de proposer des enseignements d’exploration, de s’attacher à fournir un accompagnement personnalisé au lycée et de favoriser la mise en place de parcours de formation individualisés, encourageant l’autonomie et l’initiative.

Développer des ressources pour la formation

Le développement du numérique a généré une abondance d’informations et de ressources, une mutation des besoins d’information, un éparpillement des activités et du temps consacré au travail scolaire. L’offre de ressources tient compte de ces paramètres, conjuguée au maintien d’une forte exigence scolaire.

Repenser des ressources informatives en matière d'orientation

Les parcours de formation des collégiens et des lycéens leur permettent aujourd’hui de construire progressivement leur orientation. La mise en place du parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF) a donné aux établissements une grande latitude pour organiser l’information et l’accompagnement des élèves dans leurs choix d’orientation, tout au long de leur scolarité. Le champ de l’orientation s’ouvre à la diversité, les sources d’information sont plus nombreuses, les modalités d’accès aux contenus d’information plus centrées sur des vecteurs numériques. Cette évolution qui facilite l’accès très rapide à des banques de données et des ressources sur les métiers nécessite de repenser les modalités de mise à disposition des ressources et de l’accompagnement des élèves.

Repenser la médiation avec des services en ligne

La démarche de centre de connaissances et de culture (3C) s’appuie sur l’essor des ressources et services numériques et organise leur diffusion à destination des élèves et des personnels de l’établissement.

Favoriser la formation des personnels

L’enseignant du 21e siècle a des besoins d’information et de formation permanents dans sa discipline et en dehors d’elle. La veille informationnelle qui peut être opérée au sein du centre de connaissances et de culture participe activement à sa formation professionnelle dès lors que ce lieu offre des conditions d’accès larges, de travail et de convivialité optimales. Le centre de connaissances et de culture peut constituer un levier pour organiser le temps au service d’objectifs pédagogiques et éducatifs. L’évolution de son organisation matérielle et temporelle permet différentes formes de fréquentation et de travail, et offre des services et des ressources pensés pour être accessibles en termes d’horaire. Il contribue à créer un espace collaboratif favorisant la formation des personnels.