Create your own awesome maps

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account?
Log In

Gestion durable des ressources by Mind Map: Gestion durable des ressources
0.0 stars - reviews range from 0 to 5

Gestion durable des ressources

Ressources et "Stocks"

Ressource

Toute entité d'énergie naturelle nécessaire à l'Homme pour assurer ses fonctions physiologiques et ses acitivités de production., La classification des ressources, Vivant versus non vivant, Renouvelables versus non -renouvelables, Renouvelables, Les permanentes sont l'énergie solaire directe, l'énergie solaire indirecte composée des marées, des courrants marins et des vents., Les potentiellement permanentes (canal photosynthétique) composée de l'eau, des sols, de la flore et de la faune., Non revouvelables, Elles sont non permanentes et se composent des destructibles comme l'énergie fossile et des recyclables comme le minerai et le métal., L'analyse des ressources, Croissance économique et démographique, Développement durable

Stock

Le stock est l'ensemble de total de l'énergie qui composent l'environnement. Comme toutes les ressouces ne sont pas utilisables, elles sont des stocks, car elles non pas de fonctions déterminées.

Approches de gestion des ressources naturelles

Approche Durable des Ressources

L'approche communautaire, L'agroforesterie, La conservation intégrée

L'approche intégrée, Aménagement multiressources des forêts (en tenant compte des technologies et de la science), Participation de divers acteurs dans le processus décisionnel

L'approche écosystémique, Vision des sciences naturelles, Vision des sciences humaines, Études de cas : « The Great Bear Rainforest », Les années 1990, The Great Bear Rainforest Accord le 4 avril 2001, 1 an après... 4 avril 2002, 15 janvier 2003, Octobre 2003, 31 mars 2009

Approche d'exploitation

Une ressource doit être utilisée le plus intensivement possible pour fournir le plus de profit possible à celui qui l'utilise. Par exemple, la coupe à blanc qui est pratiquée dans les forêts du Canada.

Approche de préservation

Une ressource naturelle a une valeur en soi et elle doit être respectée. Elle doit donc être protégée et préservée. On trouve une nouvelle façon d'utiliser la ressource, par exemple prendre une marche dans la forêt. Création d'espaces protégés comme des parcs nationaux et des réserves comme ceux de Banff ou de Jasper que l'on retrouve au Canada.

Approche utilitaire

Une ressource peut être utilisée, mais nous devons veiller à ce qu'elle ne s'épuise jamais pour que les générations futures puissent elles aussi l'utiliser. Par exemple, exploiter une forêt, mais au rythme auquel celle-ci se regénère. Cependant, ce type de gestion ne tient pas compte des aspects de l'écosytème dans lequel se trouve la ressource. Par exemple, si on exploite une forêt, on ne tiendra pas compte des impacts que cette exploitation aura sur les cours d'eau, sur le sol, sur la biodiversité, etc.

Biens et services écologiques

Biens écologiques

Produits tangibles des écosystèmes naturels qui sont utilisés comme ressources par l'homme à des fins commerciales et pratiques

Services écologiques

Services rendus par la nature afin de donner un environnement sain à la survie des espèces. Plus ou moins tangible.

Valorisation des biens et services écologiques

L'approche utilitaire, dans le cadre d'une économie de marché suppose un marché libre. Celui qui est prêt à payer le plus cher pour un bien ou service écologique en détermine le prix et peut donc contrôler la ressource. La valorisation d'une ressource passe par l'utilité qu'elle peut avoir pour l'homme, mais l'on ne mesure pas les impacts que l'utilisation de cette resosurce peut avoir., Origine: Gilford Pinchot (Forestier et directeur du US Forest Service) et le mouvement de conservation. L'intérêt de l'environnement naturel est de servir les intérêts humains., William Baxter: Niveau optimal de pollution accepté. Un sacrifice supplémentaire pour réduire la pollution n'est pas essentiellement bon puisqu'il peut entraîner un mécontentement dans la population, Analyse coûts-bénéfices

L'approche de préservation n'entre pas dans un cadre économique. La nature est vu comme une source d'inspiration spirituelle et comme lieu d'évasion du monde moderne dans un cadre esthétique. On considère que la nature a une valeur en soi et qu'elle a le droit d'être préservé intégralement peu importe le prix., Préserver les régions sauvages dans leur état originel, Origine: John Muir (1838-1934, Grand penseur environnementaliste). La nature doit être disponible à tous et les régions sauvages aux US doivent êtres préserver et non juste conserver., Mark Sagoff: Contre l'analyse économique comme principal instrument pour mesurer ou quantifier les croyances et valeurs des gens face à l'environnement. Les croyances ne sont pas de simples désirs.

L'approche durable vise à conserver les biens et services écologiques tout en permettant aux différents acteurs économiques de tirer profit des ressources. La plus récente approche., Comment: Estimer une valeur économique pour chaque ressource et l'incorporer dans l'économie. L'échelle politique varie selon le type de bien et service écologique (échelle national, international, etc.), Implémentation (ex. Protocole de Kyoto). Privatiser le capital naturel et les services écologiques

Classification des biens et services écologiques

Rival

Non-Rival

Exclusive

Non-Exclusive

La gouvernance des biens communs

Biens communs

Principe représentant les ressources, biens et services écologiques qui sont accessibles à tous. Cependant, la consommation de ces derniers par un individu un impact sur les autres dans un contexte où les ressources sont limitées.

Gestion et gouvernance des biens communs, Garrett Hardin, Solutions à la gestion des biens communs, Législation, Privatisation, La tragédie des communaux, Elinor Ostrom, Gestion durable des biens communs, Selon Ostrom, on peut gérer les ressources communes sur une échelle locale optimalement avec un petit groupe d'intervenant dans un territoire restreint dans le but de faciliter la quantification des exploitations des ressources., Défis au niveau global, Accès aux nouvelles technologies, Problèmes d'échelle géographique, Divergences culturelles, Rythme accéléré des changements, Coopération entre gouvernements, Complexité des interactions entre les différents facteurs humains et environnementaux, Gestion communautaire, Défis, L'économie locale et les obljectifs de gestion durables sont divergents, Manque de procédés différents pour lexploitation de la ressource, Processus d'implantation efficace mais lent, Mauvaise compréhension des enjeux socio-économiques locaux, Infructueux dans des régions moins propices à l'écotourisme, Répartition injuste des bénéfices, Système de gouvernance des communautés locales dans l'incapacité d'accélérer le processus

S E Ts

S E Ss