Create your own awesome maps

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account?
Log In

Gestion durable des ressources by Mind Map: Gestion
durable
des
ressources
0.0 stars - reviews range from 0 to 5

Gestion durable des ressources

La gestion durable des ressources est un concept qui englobe plusieurs éléments et peut être défini de façons variées. Tout d’abord la gestion signifie l'organisation et l'administration de quelque chose. La gestion durable vise à garantir que les biens et services procurés répondent aux besoins d'aujourd'hui tout en s'assurant la continuité de leur disponibilité et de leur contribution à long terme (voir le concept de "développement durable"). La gestion durable des ressources veille à ce que les effets des actions de l'homme ne réduisent ni n'augmentent la qualité de la vie dans sa relation avec l'environnement pour le bien des générations présentes et futures. Par conséquent, l’application d’une gestion durable des ressources dans le monde actuel prend en considération tant les facteurs économique et sociaux qu'environnementaux et tente de créer une concertation entre tous les acteurs afin d’arriver à la préservation maximale de l’environnement tout en répondant aux besoins des populations. C’est un concept qui est très multidisciplinaire. Nous le plaçons ici au centre de notre modèle conptuel de façon à illustrer le fait que la gestion durable des ressources est un but vers lequel convergent toute une gamme de composantes et d'efforts.  

Ressources

Une ressource est tout élément (matériel ou non) nécessaire à l'Homme pour assurer, d'une part, ses fonctions physiologiques et d'autre part ses activités de production. Pour être considéré comme une ressource, un élément doit avoir une utilité.

Utilisation d'un élément comme ressource

Prise en compte des problèmes technologiques

Prise en compte de la non reconnaissance de valeurs, de propriétés

Classification

Non-renouvelables (non permanentes), Destructibles, Recyclables

Renouvelables, Potentiellement permanentes, Permanentes

Variation temporelle

Une idée importante dans le concept de ressource est que se sont les conditions politiques, économiques et techniques à l'intérieur des cultures qui créent le concept de ressources naturelles. Comme tous ces éléments changent dans le temps, un élément considéré comme une ressource importante à une époque peut aussi ne plus être une ressource à une autre. Ce que l'on entend par ressource change donc à travers le temps.

Distribution spatiale inégale

Évaluation

Tient compte du système économique, du degré de développement technologique ainsi que du système écologique.

Analyse

Tient compte de plusieurs éléments tels l'accès à la ressources, les réseaux d'échanges, les lieux de production, les marchés financiers et les marchés de consommation.

Anticipation des conséquences d'une augmentation de l'exploitation, Selon une augmentation démographique, Selon une augmentation économique

Stock

Un stock est la totalité de la matière et de l'énergie dont se compose l'environnement. Il existe donc une forte relation entre le concept de ressource et de stock puisque souvent on fait mention de stock disponible lorsqu'on fait l'inventaire d'une ressource dans le but de l'exploiter.

Développement durable

Le développement durable est un développement répondant aux besoins des populations actuelles tout en ne compromettant pas la capacité des générations futures à satisfaire les leurs.

Trois dimensions

Environnementale

Sociale

Économique

Trois objectifs

Maintien de l'intégrité de l'environnement

Amélioration de l'équité sociale

Amélioration de l'efficacité économique

Conditions nécessaires

Conditions essentielles à la réussite d'un développement dit durable.

Rythme d'utilisation

Rythme d'épuisement

Quantité de pollution et déchets

Trois discours

Les acteurs ont tendance à s'approprier le concept de développement durable et à l'insérer dans leur discours selon leur propre vision de ce que devrait être un développement durabble.

Conservateur

Modéré

Progressiste, Soutenabilité faible, Soutenabilité forte

Approches

Approche d'exploitation

L'approche d'exploitation est une approche où l'atteinte du profit est l'objectif principal. L'utilisateur de la ressource l'exploite donc intensivement jusqu'à l'atteinte de son objectif de profit. L'utilisation de la ressource dépend aussi de la capacité de l'utilisateur à pourvoir l'exploiter. Il y a peu ou pas de préoccupation environnementale dans cette approche. Exemple: les coupes à blanc.

Capacité à exploiter

Maximisation des profits

Approche de préservation

L'approche de préservation permet de délimiter des territoires qui auront comme seule vocation d'être protégées. Il n'y a aucune activité sur ces territoires. Les aires sont protégées pour préserver la biodiversité, les habitats et les écosystèemes qui y sont en équilibre. Exemples: Parcs Québec, zone de protection ou de reboisement, zone interdite pour cause d'aire de reproduction ou de nidification, etc.

Aires protégées

Valeur de l'environnement est non mesurable dans certains cas

Approche utilitaire

L'approche utilitaire a comme but de préserver une ressource tout en permettant son exploitation. Elle doit être gérée et exploitée afin qu'elle ne soit pas en diminution ou en voie d'extinction. Il faut veiller à ce que la ressource soit durable à travers le temps pour les générations présentes et futures. Il faut s'assurer qu'une replantation, un reboisement, etc., soit fait pour combler les perte du à l'exploitation continue. Cette approche demande par contre  une excellente expertise technologique pour les solutions de préservation et de durabilité de la ressource.

Rendement de l'exploitation, Économie de marché pour déterminer la valeur du bien, Contrôle appartient aux plus payeurs

Renouvellement de la ressource

Connaissances scientifiques et techniques requises

Mouvement de conservation

Pollution optimale

Approche durable

L'approche durable se base sur certains principes de l'approche utilitaire mais elle intégre aussi une vision glogable de tout ce qui pourrait être touché par l'exploitation d'une ressource sur un territoire. Elle tient donc compte de l'interrelation entre les différents acteurs qui sont présents dans un milieu naturel d'un territoire donné. La ressource doit être exploitée de façon à créer le moins d'effets possibles sur les organismes qui sont en interaction avec la ressource ou le territoire. L'approche se base sur l'interdépendance des phénomènes tant humains et physiques que biologiques. Son principal défi est d'inclure la valeur écologique dans les notions d'économie.

Environnement biophysique, Qualité du sol, Biodiversité

Sous-approches durables, Approche d'amémagement écosystémique, Intégrité écologique, Structure dynamique de l'écosystèeme, Multiples usages de la ressource, Gestion adaptive, Gestion décentralisée, Défis et considérations, Approche intégrée, Multi-ressources, Multi-secteurs, Approche communautaire

Privatisation du capital naturel et des services écologiques

Gestion et gouvernance des biens communs

Échelle

L'échelle en Géographie désigne une unité spatiale dont la taille varie. Par exemple les termes les plus souvent utilisé lorsqu'on parle d'échelle sont le local, régional, national et global.

Monde

Biome

Pays

Région

Paysage

Ville

Acteurs

Individu ou groupe d'individus ayant un intérêt pour une situation ou un projet ou étant impliqué de par leur seule proximité par rapport à un enjeu de gestion des ressources. Les acteurs peuvent prendre position et participer aux processus afin de provoquer des changements.

État

Industries

Regroupements

Citoyens individuels

Sources de connaissances

Savoir écologique scientifique, Études de cas, Observation directe, Expérimentation

Savoir écologique traditionnel, Documentation des méthodes traditionnelles, Sources secondaires, Entrevues semi-structurées, Observation directe, Modèles visuels, Ateliers, Connaissance du lieu et de sa communauté écologique, Méthode durable de l'utilisation d'une ressource

Biens communs

Ressources, biens ou services écologiques qui sont "rivaux", c'est-à-dire que la consommation par une personne affecte celle des autres sans exceptions. Exemples: système d'irrigation d'eau pour l'agriculture ou l'eau potable, système  d'alimentation en bassin versant, gestion de milieu écologique riche à proximité de zones rédidentielles ou sur un terrain public, etc.

Gestion durable des biens communs

Gestion communautaire, Approche de gestion, Défis

Méthodes

Simulation/Modélisation

Analyse statistique

Biens et services environnementaux

Les biens et services environnementaux sont présents à l'état naturel (sans intervention humaine). C'est ce qui les différencie des ressources qui, elles, peuvent être d'origine humaine (comme dans le cas de l'agriculture).

Services écologiques

Les services écologiques sont des conditions et des processus naturels utiles issus des écosystèmes qui supportent tout en satisfaisant la vie humaine. Ils sont généralement des éléments moins tangibles.

Exemple de services offerts par la forêt, Stabilisation du terrain et contrôle de l'érosion, Rétention et maintien de la qualité de l'eau

Autres exemples

Biens écologiques

Les biens écologiques sont des produits issus des écosystèmes naturels. Ils se caractérisent par leur capacité à être directement utilisés et commercialisés par l'être humain. Ils sont généralement des éléments tangibles.

Non-renouvelables

Renouvelables

Enjeux

Société

Risque, Taux limite

Croissance démographique

Économie

Croissance de la consommation

Loi du marché

Compétitivité

Mondialisation

Environnement

Pollution, Détérioration de l'environnement

Injustices environnementales, Inégalités écologiques

Politique

Nouveau sujet