Rationalisation

Sous carte de la Modernité D'après Pourtois et Desmet

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Rationalisation by Mind Map: Rationalisation

1. Critique de la modernité

1.1. Références

1.1.1. Alain Touraine

1.1.2. 1993

1.1.3. Paris

1.1.4. Fayard

1.2. "Pas de modernité sans rationalistation"

1.3. rupture avec le religieux

1.4. triomphe de la raison dans tous les domaines

1.4.1. La science

1.4.2. La vie sociale

1.4.3. L'éducation

1.4.4. La justice

1.4.5. L'économie

1.5. séparation du monde objectif, crée par la raison et du monde de la subjectivité centré sur la personne

1.6. La modernité veut faire de la rationalisation le seul principe de l'organisation de la vie personelle et collective

1.7. philosophie des lumières : permettre à tous les hommes de vivre une existence conforme à la raison

1.8. libérer l'homme

1.8.1. Des inégalités sociales

1.8.2. Des peurs irrationnelles

1.8.3. De l'ignorance

1.8.4. des despotismes

1.8.5. des obstacles qui gênent la connaissance et la communication

1.8.6. lutter

1.8.6.1. contre l'arbitraire

1.8.6.2. contre la dépendance

1.8.6.3. contre le conservatisme

1.9. Devise rationaliste : "Ni Dieu, ni maître"

1.10. Education

1.10.1. libérer l'individu des visions étroites et irrationnelles

1.10.1.1. imposées par

1.10.1.1.1. la famille

1.10.1.1.2. ses passions

1.10.2. Ecole comme lieu de rupture avec le milieu d'origine

1.10.3. valeurs universelle

1.10.3.1. vérité

1.10.3.2. bien

1.10.3.3. beau

1.10.4. éliminer

1.10.4.1. les privilégiés

1.10.4.2. les héritiers d'un passé révolu

1.10.5. choisir des élites recrutés par concours

2. Sciences

2.1. Avènement du positivisme

2.1.1. repose sur la rationalité

2.1.1.1. critères

2.1.1.1.1. objectivité

2.1.1.1.2. quantification

2.1.1.1.3. cohérence

2.1.1.1.4. reproductivité

2.1.1.1.5. généralisation

2.2. appel

2.2.1. observation

2.2.2. constatation

2.2.3. expérience

2.3. exigence de neutralité

2.3.1. pas de subjectivité

3. Rétablir le dialogue entre subjectivité et rationalisation