Didactique des math, formation des enseignants, cas de l'UQÀM Nadine Bednarz

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Didactique des math, formation des enseignants, cas de l'UQÀM Nadine Bednarz by Mind Map: Didactique des math, formation des enseignants, cas de l'UQÀM Nadine Bednarz

1. Vision de l'enseignement et de l'apprentissage. Nouveaux types de savoirs tributaires des contextes de production (multiréférentiels, situés, variés). Production de savoir différencié en lien avec pratiques sociales particulières, donc locales.

1.1. France. Séparation nette des enjeux didactiques et pédagogiques des innovations. Pas pour but d'améliorer directement l'acte d'enseigner, mais décrire et expliquer communication des savoirs et transformation des protagonistes et du savoir. Analyse phénomènes didactiques. Transposition didactique des savoirs de mathématicien et méthodes d'exploration associées.

1.2. Ex.: Italie. Mouvement d'innovation dans les écoles en y associant les enseignants. Production de projets curriculaires et exemples éprouvés d'enseignement. Coproduction des pratiques de recherche et pédagogiques.

1.3. Hollande. Recherche-développement. Activité humaine selon Freudenthal que Gravemeijer décrit : mathématisation de la réalité et des mathématiques pour les réinventer dans des contextes signifiants pour l'élève. Implique un apprentissage engagé et réflexif. Cours prototypiques, cadres théoriques par domaines.

1.4. UQÀM mieux comprendre pour mieux agir

1.4.1. La didactique en tant que pratiques contextualisées (et sociales) de la création des savoirs dans le cadre de la formation de futurs enseignants.

1.4.2. orientée dès le départ par et sur la formation initiale et continue des enseignants (originalité), une guidance de celle-ci par l'analyse de son action, sa prise en charge sur le terrain par les didacticiens (stages) et dans toutes les analyses collaboratives.

1.4.2.1. Les données deviennent des bases de construction théoriques pour l'orientation et évolution de la recherche et permettent de créer de nouveaux savoirs.

1.4.2.1.1. Enrichissement et complexification du champ et alimentation de tous les cours du BES (capacités d'analyse, raisonnements, difficultés, conceptions des élèves, diagnostic sur la compréhension, description des stragégies, anticipation des raisonnements, questionner,....).

1.4.2.1.2. Accent sur les situations d'enseignement. Pratique réflexive. Amélioration selon rétroaction de divers acteurs en labo et sur le terrain selon les différents angles. Développement d'un cadre de référence «savoir enseigner»

1.4.2.2. Il y beaucoup moins de résultats de recherche basés sur le futur enseignant et les connaissances nécessaires à son travail que sur la façon d'apprendre de l'élève.

1.4.3. Mise en oeuvre graduelle d'un modèle fécond de formation des enseignants.

1.4.3.1. connaissances nécessaires pour enseigner

1.4.3.2. développement de leur vision de l'enseignement et de l'apprentissage.

1.4.3.2.1. Développement des compétences des enseignants par un choix judicieux et éclairé d'objets de travail soumis par les didacticiens-formateurs dont les perspectives théoriques ont été enrichies par les résultats des réflexions dans le cadre des travaux sur la comptéhension des phénomènes d'enseignement. (Les connaissances et les perspectives théoriques servent de cadre à la formation et ne sont pas objet d'enseignement eux-mêmes. La didactique n'est pas enseignée mais utilisée par les formateurs.)

1.4.3.3. conception d'activités tenant compte de la complexité des situations d'enseignement.

1.4.4. L'engagement des didacticiens à tous les niveaux a amené une cohérence d'ensemble.

1.4.4.1. Préoccupation pour une meilleure description de l'apprentissage, (modèles implicites, obstacles, raisonnements, erreurs, difficultés) pour raffiner l'observation des situations d'enseignement par les didacticiens.

1.4.4.1.1. exemples : système d'écriture des nombres, algèbre, représentations externes et graphiques, variable.

1.4.4.1.2. Productions et réactions d'élèves amènent réflexions sur l'apprentissage.

1.4.4.2. élaboration d'interventions et séquences d'enseignement. Idées nouvelles, situations génériques, fécondes et complexes.

1.4.4.2.1. ex.: -prise en charge complète par deux chercheuses d'un groupe pour 3 ans sur la numération. -raisonnement des formules de volume -algèbre en contexte technologique

1.4.4.3. Ces deux aspects visent à intégrer les aspects d'enseignement et d'apprentissage par leur actualisation de longue durée sur le terrain.

1.4.4.3.1. amènent une description fine des processus d'apprentissage, entre autres sous l'aspect des interactions sociales.

2. c.boissinotte, sept. 2014