Le bilinguisme rêvé

Track and organize your meetings within your company

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Le bilinguisme rêvé by Mind Map: Le bilinguisme rêvé

1. Une L2 à tout prix

1.1. Une langue ne suffit plus pour réussite pro

1.2. Intérêt pour le bilinguisme

1.3. Quelle méthode pour initiation à LE, contexte ?

1.4. Exposition sans interaction pas suffisante

1.4.1. Pas en regardant la TV

1.4.2. Expérience : importance des gestes, mimiques

2. Parler une LE à son enfant

2.1. Enfants sont avantagés pour acquérir L2 dans un contexte naturel

2.2. Certains parents veulent faire acquérir une deuxième langue (apprise au lycée par ex) mais compétences pas suffisantes

2.2.1. Famille enfermée dans une bulle linguistique

2.2.2. Pas de notion de la réalité culturelle de la langue

2.2.3. Peut compromettre relation parents/enfants

2.3. Confusion entre acquisition en situation naturelle et apprentissage dans un cadre scolaire

3. Le plus tôt est le mieux ?

3.1. Comparaison des compétences en langue d'adultes ayant appris dès leur enfance et adultes ayant appris plus tard

3.1.1. Avantage pour ceux ayant appris plus tôt

3.1.2. Comparaison biaisée

3.1.2.1. Besoins communicatifs ne sont pas les mêmes (enfants et adultes) constructions et voc plus simple pour les enfants

3.1.3. Pour production d'énoncés : adultes toujours loin devant, surtout dans les 1ères années d'apprentissage

3.2. Si l'enfant n'a pas un stade suffisant de développement mental dans sa LM: ne pourra pas produire de phrases dans nouvelle langue

3.3. Plus l'apprentissage débute tard plus les compétences sont élevées aussi bien en contexte formel qu'en contexte formel

3.3.1. Expérience sur 10 ans de 18000 élèves de fle.

4. L'effet de l'âge

4.1. Supériorité des apprenants débutants à un âge avancé car adultes ont des stratégies cognitives que les enfants n'ont pas.

4.1.1. Avantage passager : après deux ans, les compétences des adultes ont tendance à stagner contrairement aux enfants.

5. L'influence de l'environnement

5.1. Adulte apprend une langue car c'est un besoin d'acquérir un nouvel outil de communication le plus rapidement possible.

5.1.1. Entraîne la fossilisation

5.1.1.1. Aussi car adultes restent attachés à leur langue d'origine : accent plus prononcé.

6. L'important c'est la méthode

6.1. Méthode directe (implicite) sans recours à la LM. Paraît plus naturelle et plus ludique

6.1.1. Apprentissage du voc, explication des règles de grammaire et application dans exercices

6.1.1.1. Échec pour les plus de 7 ans. Acquisition du langage est remplacée par des mécanismes cognitifs (s'appuient sur leur langue maternelle)

6.1.2. Demanderait une exposition longue et intensive (pas le cas dans le système scolaire)

6.1.2.1. Acquisition intuitive ne serait pas la bonne méthode

6.2. Méthode explicite

7. Des résultats décevants

7.1. Creuse l'écart entre les bons et les moins bons élèves.

8. Les effets de l'immersion

8.1. Immersion partielle ou totale

8.1.1. Immersion précoce totale : en maternelle, seulement en L2

8.1.2. Immersion précoce partielle : enseignement partagé dans les deux langues

8.1.3. Immersion tardive : débute en secondaire

8.2. Ecoles dans pays avec une seconde langue

8.3. Effets positifs prolongés notamment sur la lecture

9. Apprentissage à l'école élémentaire

9.1. Apprentissage aussi difficile pour enfants et pour adultes

9.2. Enfants ayant suivi une initiation à une L2 s'expriment volontiers ultérieurement dans cette langue

9.2.1. Attitude positive face à cette langue