Synthèse du livre Mainstream de Frédéric Martel, Mars 2010

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Synthèse du livre Mainstream de Frédéric Martel, Mars 2010 by Mind Map: Synthèse du livre Mainstream de Frédéric Martel, Mars 2010

1. Tendances globales

1.1. tendance globale

1.1.1. « un nouveau capitalisme culturel avancé, à la fois concentré et décentralisé (..) les industries créatives n’étant plus des usines comme les studios à l’age d’or d’Hollywood mais des réseaux de productions constitués de centaines de milliers de PME et de start-up. »

1.1.2. les principaux conglomérats médias en 2010 (voir tableau de F. Martel)

1.1.3. d'un côté la montée en puissance mainstream US

1.1.4. la constitution de blocs régionaux

1.1.5. des identités nationales qui se renforcent

1.2. chiffres selon les Institutions financières internationales

1.2.1. les USA : 50% des exportations mondiales

1.2.2. seconde UE en déclin : 1/3

1.2.3. Japon, Chine, Hong-kong, Corée du Sud, Russie , Australie

1.2.4. Brésil, Inde, Egypte Afrique du Sud, Pays du Golfe

1.2.5. attention ces chiffres prennent insuffisamment en compte le poids des économies et par définition le piratage

2. Une réalité plus complexe qu'un impérialisme US unilatéral

2.1. complexité

2.1.1. entertainement US est produit par des multinationales Européenes; japonaises ou indiennes

2.1.2. Produits culturels locaux co-produis pas hollywood

2.1.3. majors et indépendants sont indispensables les uns aux autres

2.2. un ecosystème spécifique

2.2.1. agences de talents

2.2.1.1. gèrent le capital humain

2.2.2. les studios, les majors et les conglomérats médias

2.2.2.1. détiennent le pouvoir et financent

2.2.2.2. détiennent l'IP : trésor de guerre = les droits

2.3. facteurs de domination

2.3.1. amont

2.3.1.1. contre culture valorisée

2.3.1.2. vivacité des communautés ethnique, modèle d'intégration

2.3.1.3. croisements universités studios

2.3.2. aval

2.3.2.1. industries aux capitaux puissants

2.3.2.1.1. studios

2.3.2.1.2. majors

2.3.2.2. actionnariat USA mais de nombreux investissements étrangers

2.3.2.2.1. Cinéma : 5 des 6 principaux studios sont US

2.3.2.2.2. Edition : Random House appartient à Bertelsman, allemand

2.3.2.2.3. Musique : Une seule des 4 majors est US : Warner, les autres : EMI britannique, Universal française, et Sony Japonaise

2.3.2.3. attention, les investissements étrangers ne veulent pas dire que le mainstream US n'est pas américanisé

2.3.2.3.1. les décisions artistiques se prennent toujours à New-York

2.3.2.3.2. mais celui qui possède ne contrôle pas tout

2.4. Les USA exportent plus un modèle économique qu'une hégémonie culturelle

2.4.1. Mainstream US : les seuls à faire des films pour l'exportation, là où tous les autres font des films d'abod pour lemarché national

2.4.2. adaptation

2.4.2.1. soit on impose des blockbusters américains

2.4.2.2. soit grosse production pour export, américanité atténuée par des focus groupes...

2.4.2.3. soit ils font des produits locaux pour des publics ciblés : 200 films produits par an rarement diffusés aux USA

3. l'Ascension des pays émergents

3.1. voir la conclusion du livre de F. Martel

4. déclin de l'Europe : 5 hypothèses

4.1. Mondialisation des échanges : l'europe n'est plus seule

4.2. la démographie : le succès des industries créatives est relatif à la taille des populations jeunes, l'Europe viellit

4.3. La conception de la Culture devient une niche, la culture pour être valorisée doit-elle être en dehors du marché ?

4.4. masse critique : absence d'un marché intérieur, succession de marchés nationaux avec peu de dialogues

4.5. disparition d'une culture commune européenne, chaque pays à deux cultures, la sienne et celle des USA