Critères de performance d'un LMS

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Critères de performance d'un LMS by Mind Map: Critères de  performance  d'un LMS

1. Ergonomie

1.1. Personnalisation du LMS

1.1.1. Permettra de paramétrer le LMS selon la charte graphique de l'entreprise.

1.2. Facilité de prise en main

1.2.1. Permettra aux apprenants, mais aussi aux formateurs et administrateurs, d'adhérer au concept de formation à distance.

2. Fonctionnalités

2.1. Gestion des contenus

2.1.1. Création des contenus

2.1.1.1. Outil intégré dans le LMS

2.1.1.1.1. Afin de ne pas multiplier les outils, le LMS intègrera un outil d'édition avancé.

2.1.2. Lecture des contenus

2.1.2.1. Reprise au point d'arrêt

2.1.2.1.1. Dans le cas d'une fermeture du module, ou d'un arrêt inopiné, l'apprenant doit pouvoir reprendre son module au dernier point d'arrêt. Gain en temps et en meilleure ergonomie.

2.1.3. Diffusion des contenus

2.1.3.1. Programmation de la diffusion

2.1.3.1.1. Des cours seront programmables et diffusés selon l'ancienneté des employés avec des intervalles programmés. Diffusion simplifiée pour les gestionnaires.

2.2. Moyens de communications

2.2.1. La messagerie

2.2.1.1. La formation étant disponible sur les postes de travail, les messages d'échanges sur le sujet de la formation doivent passer par ce moyen unique. Permet de ne pas multiplier les moyens de communication et élimine le risque de sentiment de surinformation.

2.2.1.1.1. La messagerie à l'intérieur du LMS est un outil intéressant pour centraliser, archiver chronologiquement des échanges de forums ou des alertes générées par le calendrier à titre individuel. Il offre l'intérêt d'un double classement qui peut mettre tout le monde d''accord : ceux qui préfèrent récupérer tous les fils dans une seule boite et ceux qui préfèrent un préclassement par thème, le LMS concilie les deux.

2.2.1.2. Le chat

2.2.1.2.1. Un chat est un outil puissant de collaboration asynchrone. Il est plus souple et réactif que le mail et offre un potentiel d'échanges fluides, parfois affranchis du temps (continuité), et de l'espace (proximité). Il peut permettre de repérer l'intensité du travail de groupe. Mais l’assujettir au LMS n'est pas efficace car c'est lui oter son potentiel d'intemporalité et d'absolu : skype offre cela par son indépendance à l'environnement.

2.3. Evaluations

2.3.1. Outils de créations d'évaluations

2.3.1.1. Afin de ne pas multiplier les outils pour les formateurs/tuteurs, le LMS intégre un éditeur d'évaluations de type: - Choix unique - Choix multiple - Texte à trous - Catégorisation - Ordonnancement

2.3.1.1.1. Le LMS doit permettre d'intégrer (normes SCORM ou autre) des évaluations sur des typologies variées. Celles-ci doivent être variées pour favoriser l'attention, des niveaux d'assimilation différents, des savoirs mais aussi des savoirs-faire. Répéter sans lasser, s'exercer sans mimer. Jalonner l'apprentissage d'auto-évaluation évite le jugement et motive à la réussite. Les données doivent être récoltées automatiquement dans le LMS pour éviter les pertes de temps en traitement ou des complications de programmation ou d'interprétations des résultats. Le concepteur ne doit pas être dominé par la technique, le LMS doit être un facilitateur pour gérer son projet et le démultiplier envers des bénéficiaires. Cette interface doit donc être ergonomique pour que les évaluations ou auto-évaluation qui sont des éléments d'interactivité favorisant l'attention, la motivation, la créativité du concepteur ne soient pas entravées.

2.4. Suivi des apprenants

2.4.1. Suivi des résultats

2.4.1.1. Seul le résultat de fin de chaque module sera conservé. Il est de la responsabilité de l'apprenant de suivre les formations qui lui seront proposées.

2.4.1.1.1. Le LMS doit permettre de récupérer des données sur l'avancement des activités de l'apprenant comme sur les résultats de ses évaluations. Les données récoltées doivent être accessibles instantanément à l'apprenant pour qu'il puisse s'enrichir des feedbacks. Il doit pouvoir visualiser constamment ses avancées personnelles ainsi que celles d'un projet plus global, de groupe par exemple pour qu'à leur comparaison il juge de son impact personnel dans un projet plus large et conserver sa motivation et éventuellement celle du groupe.

2.5. Travaux de groupe

2.5.1. Les espaces de groupes et de collaborations sont réservés à des recherches-actions auxquels seuls les cadres peuvent être inscrits. Leur modèle pédagogique serait qu'ils construisent des solutions ou des déploiements aux nouvelles modalités dans leur service

2.5.1.1. La fonctionnalité d'un LMS de constituer des groupes donne la possibilité de diviser des travaux en petites unités et surtout de cloisonner des niveaux de réflexions. Ainsi, des activités collaboratives peuvent être menées séparément selon : des affinités personnelles, des centres d'intérêts ou des niveaux hiérarchiques. Le LMS permet des remises séparées mais aussi des mises en communs favorisant le regard croisé et l'enrichissement mutuel. Ceci combiné aux activités d'évaluation et de suivi augmente le potentiel d'auto-évaluation formative dans leur complémentarité (et non leur opposition).

2.6. Tableau de bord

2.6.1. Calendrier des formations à venir

2.6.1.1. Permet à l'apprenant de pouvoir se situer et d'anticiper ses mises en formation.

2.6.1.1.1. Le calendrier permet de visualiser pour un groupe comme pour une personne ses activités car certains LMS permettent l'ajout d'échéances individuellement. Ce calendrier partagé joue le rôle de gestion du temps et de points d'étapes personnelles ou de groupe. On peut l'utiliser comme un outil de planification d'un projet et d'indicateur d'avancement ou même d'aide à la mise en place de remédiation. L'avancement dans le projet combiné au suivi individuel ou de groupe permettrait de cibler les causes des retards et d'y remédier.

2.6.2. Suivi des résultats et des formations suivies

2.6.2.1. Nécessaire pour justifier la réalisation du plan globale de formation ainsi que l'avancée individuelle des formations de la personne.

2.6.2.1.1. Les éléments de suivi fournis par le tableau de bord sont des outils puissants pour reconnaître et valoriser des activités individuelles dans l'avancement d'un projet ou bien d'anticiper des retards si les investissements individuels ne peuvent être tenus dans les quantité prévues au départ et donc de réagir.

2.7. Statistiques

2.7.1. Occupation du réseau // Nombre de connexions simultanées // Temps de disponibilités/indisponibilités

2.7.2. Taux apprenants/réussites

2.7.2.1. Cette fonctionnalité est essentielle pour mesurer l'efficacité du nouveau système de formation, mais aussi pour mesurer l'évolution de cette efficacité.

2.7.2.1.1. Les mesures fournies par un LMS, individuellement, dans le cadre d'une méthode pédagogique inscrite dans cet environnement permettent de récupérer des informations sur les conditions qui sont efficaces ou non et ainsi d'en tirer des enseignements pour viser l'amélioration. La démarche, les intentions, les activités, les résultats étant dans le même environnement LMS, ceci permet une relecture et une analyse des comportements favorables mais aussi de valoriser ce qui a fonctionné.

3. Offre commerciale

3.1. Tarif

3.1.1. Produit

3.1.2. Extensions/Addon/Plugin

3.1.3. Espace disque

3.1.4. Réplication

3.2. Service

3.2.1. Hotline

3.2.2. Maintenance

3.2.2.1. La maintenance sera assurée par le service technique informatique de l'entreprise.

3.2.3. Hébergement

3.2.3.1. Afin de préserver la confidentialité de certains contenus sensibles, le LMS sera hébergé sur un serveur interne à l'entreprise. De ce fait, il n'est pas nécessaire que l'hébergement soit proposé par le fabricant.

4. Technique

4.1. Capacités

4.1.1. Supports connexions

4.1.2. Bande passante

4.2. Hébergement serveur

4.3. Doit s'adapter aux OS de l'entreprise et ne pas avoir besoin de logiciels tiers

4.3.1. Authentification

4.3.1.1. Le LMS doit prendre en charge les identifiants utilisateurs de l'entreprise pour ne pas multiplier les codes d'accès. Cette authentification permettra d'avoir un suivi des activités de chaque apprenant.

4.3.2. Evolutivité

4.3.2.1. Le LMS doit pouvoir bénéficier de mises à jour afin de suivre les évolutions des systèmes informatiques.

4.4. Compatibilité SCORM

4.4.1. Pour la création de rich-media, les développeurs pédagogiques utiliseront un outil auteur. Afin de l'importer dans le LMS et surtout de pouvoir suivre les résultats des apprenants, il est nécessaire que le LMS supporte les fichiers SCORM 1.2

5. Cadre pédagogique

5.1. Modules de e-Learning : Rapid-learning ou rich-media

5.1.1. Formations aux nouvelles pratiques

5.1.1.1. Pour tous, selon les évolutions du domaine

5.1.1.2. Par des mises en situation

5.1.1.3. Par des évaluations

5.1.2. Formations à la culture d'entreprise

5.1.2.1. Pour les nouveaux employés

5.1.2.2. Pour les nouveaux cadres

6. Evolution

6.1. Prise en charge de formations par mode synchrone

6.1.1. Outils de visioconférence intégrés permettant aux utilisateurs d'enregistrer et valider automatiquement leur formation lorsqu'ils suivent celle-ci. Cet outil permettra également d'intégrer aisément l'enregistrement d'une visioconférence dans le LMS afin que d'autres apprenants puissent le consulter ultérieurement.

6.1.1.1. Intégré au LMS, l'utilisation d'une modalité synchrone participe à la cohésion de nouvelles configurations d'équipes projets ou la connaissance de configuration de terrains malgré la distance. Les enregistrements étant conservés, chacun peut s'y référer, constater les évolution physiques des objets de travail. Le LMS garde les traces des étapes et évolutions profitables pour rendre compte ou permettre la mise au courant de ceux qui auraient été absents.

6.1.2. Outils de chat intégrés

6.1.2.1. Echanges avec tuteurs selon des plages horaires définies.

6.2. Utilisation d'espace collaboratif pour apprentissage en mode projet

6.2.1. Intégration de forum

6.2.1.1. Une modalité de formation spécifique aux cadres pourrait être développée sur un mode constructiviste et collaborative.

6.2.1.1.1. L'environnement d'un LMS pourrait permettre d'offrir un environnement outillé pour mener un projet d'équipe innovant tout en validant de nouvelles compétences de certains collaborateurs nouvellement intégrés ou nouvellement mobilisées sur un chantier tel un chantier-école.

6.3. Compatibilité avec les terminaux mobiles

6.3.1. Cette fonctionnalité permettra plus tard de proposer d'accéder au LMS à partir de terminaux mobiles afin de faciliter l'accès au personnel itinérant.

6.3.1.1. La mise en oeuvre d'apprentissage se fait dans notre cadre professionnel de bureau avec des paramétrages de LMS depuis nos ordinateurs qui sont nos outils de travail. Mais les destinataires des projets que l'on conçoit sont eux mêmes tantôt fixes, tantôt en télétravail ou en mutation et s'équipent de matériels légers mobiles, variés. Les modalités doivent s'adapter à des supports connectés qui sont au plus près des consommateurs.

7. Situation initiale

7.1. Entreprise francophone de 50.000 salariés. Formation en interne à distance sur poste de travail personnel. Identification sur LMS via l'identification sur le poste de travail La messagerie est unique aussi bien pour le côté pro que pour le côté formation