Copy of Copy of Chapitre 7 : questionnement

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Copy of Copy of Chapitre 7 : questionnement by Mind Map: Copy of Copy of Chapitre 7 : questionnement

1. Introduction

1.1. Pourquoi peut-on parler de "Louvre décentralisé" ?

1.1.1. On peut parler de "Louvre décentralisé"car c'est une entreprise qui est prise en charge par l'Etat

1.1.2. Implantation loin de ses bases

1.2. Pourquoi la ville de Lens a-t-elle été retenue pour l'implantation de ce musée ?

1.2.1. Pour que la population de Lens qui n'est pas habituer a l’accès a la culture puissent s'approprier ce qu'est vraiment le musée du Louvre

1.3. Quelles sont les prestations fournies par le nouveau musée ?

1.3.1. Des expositions qu'on ne pouvait exploiter qu'a Paris une nouvelle patte architecturale pour une nouvelle vision muséale

2. I. Quelles contraintes pèsent sur la détermination des objectifs stratégiques des OP ?

2.1. A. Des finalités et des missions réglementées

2.1.1. Quelle est la finalité du musée du Louvre ?

2.1.1.1. Finalité sociale : c'est une mission d'intérêt général (assurer un rayonnement scientifique et culturel).

2.1.1.2. Finalité économique : vente de places.

2.1.2. Montrez que les missions de cet établissement public sont d'intérêt général.

2.1.2.1. Conquête de nouveaux publics

2.1.2.2. Un laboratoire de recherches

2.1.2.3. Des ateliers pédagogiques

2.1.3. Qui définit la stratégie de l'établissement public du musée du Louvre ?

2.1.3.1. Le président du Louvre

2.1.3.2. Le ministre de la culture

2.1.4. Quels sont les deux axes de politique publique dans lesquelles s'inscrit le projet du Louvre-Lens ?

2.1.5. Montrez que ce projet est une réponse aux missions d'éducation artistique assignées au Louvre.

2.2. B. Les considérations politiques, économiques et sociales des élus

2.2.1. Quelles sont les enjeux économiques et sociaux attendus par cet installation du Louvre à Lens ?

2.2.1.1. C'est un outil de cohésion sociale et de plus ca renforce l’attractivité culturelle.

2.2.1.2. Mais aussi cela représente une occasion de développement pour un territoire qui a été fortement marqué par la crise industrielle.

2.2.2. Quels facteurs ont freiné la réalisation du projet ?

2.2.2.1. Le maire de Lens a freiné les quatre fers par crainte d'être accusé de privilégier les "bobos" c'est à dire les gens de haute société, du musée au détriment des besoins du quotidien de sa population.

2.3. C. Les attentes des citoyens, des usagers et des groupes de pression

2.3.1. Pourquoi la satisfaction des attentes du citoyen-usager est-elle de plus en plus prise en compte dans les stratégies publiques ?

2.3.1.1. Car ils attendent du service public un niveau professionnalisme et de qualité de service équivalent à celui qu'ils peuvent obtenir dans le secteur privé

2.3.2. Quelles sont les différentes parties prenantes qu’Euralens a permis d’associer au pro-jet du Louvre-Lens ?

2.3.3. La pluralité des partenaires de l'action publique est-elle synonyme d'efficacité ?

3. II. De quelles marges de manœuvre disposent les organisations publiques ?

3.1. A. Des transferts de compétences et des moyens d’action élargis

3.1.1. Pour quelle raison la région Nord- Pas-de-Calais est-elle habilitée à participer à un projet qui concerne un musée national ?

3.1.1.1. La région du Nord-Pas-De-Calais est habilitée à un projet qui concerne un musée national: Le Louvre est situé à Lens en Région-Nord-Pas-De-Calais

3.1.2. À quel besoin correspondent les dotations de l’État qui alimentent le budget des collectivités ?

3.1.2.1. Dotations de l’État qui alimentent le budget des collectivités: redresser

3.1.3. Les collectivités peuvent-elles affecter les transferts financiers de l’État en toute autonomie ?

3.1.4. Quelles contraintes pèsent sur les dotations reçues par les collectivités ?

3.2. B. Des règles budgétaires strictes

3.2.1. Quelles règles s'imposent aux collectivités territoriales en matière budgétaire ?

4. III. Quelles options stratégiques pour les organisations publiques ?

4.1. A. Se différencier en valorisant les ressources locales

4.1.1. En quoi le bassin minier peut-il être considéré comme une ressource locale à valoriser ?

4.1.1.1. Il y'a des mines de charbon ce qui constitue une ressource locale rare et à valoriser

4.1.2. Pourquoi ces friches constituent-elles des opportunités pour les aménageurs ?

4.1.2.1. C'est un moyen de communication pertinent

4.2. B. Diversifier ses activités

4.2.1. L'offre de restauration et le parc font-ils partie du coeur des missions du musée ?

4.2.2. Qui réalisera le service de restauration ?

4.2.3. Quel est l'intérêt pour le musée de sous-traiter ce service ?