L'ÉTAT

Notion l'État pour le bac philo.

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
L'ÉTAT by Mind Map: L'ÉTAT

1. Comment l'Etat est formé ?

1.1. L'État est naturel, toujours présent

1.1.1. Aristote : l'homme est un animal politique.

1.1.1.1. C'est-à-dire que l'homme vit toujours en société organisée.

1.1.1.2. Aristote : un homme seul, hors de la cité est soit un dieu soit une bête.

1.2. L'État est forgé : hypothèse de l'état de nature

1.2.1. Hobbes

1.2.1.1. 1. À l'état de nature

1.2.1.1.1. L'homme est mauvais : "L'homme est un loup pour l'homme"

1.2.1.1.2. Guerre de tous contre tous

1.2.1.1.3. = la guerre appartient à la nature humaine elle a ses causes dans la nature humaine et non dans les circonstances historiques

1.2.1.1.4. Droit naturel de tous sur toute chose

1.2.1.2. 2. Le pacte social : le Léviathan

1.2.1.2.1. Nécessité du pacte : garantir la sécurité

1.2.1.2.2. Pacte passé entre tous les hommes au profit de l'État (le Léviathan)

1.2.1.2.3. Pacte d'aliénation : chacun renonce à sa liberté naturelle pour assurer sa sécurité

1.2.1.2.4. Pacte absolutiste

1.2.1.3. 3. Nature de l'État

1.2.1.3.1. force de soumission

1.2.1.3.2. à laquelle les hommes obéissent par la peur

1.2.1.3.3. Puissance absolue, qui n'a aucune obligation

1.2.2. Locke

1.2.2.1. 1. À l'état de nature

1.2.2.1.1. Égalité et paix

1.2.2.1.2. Droit naturel

1.2.2.2. 2. Le pacte social

1.2.2.2.1. Nécessité du pacte : garantir la propriété et la sécurité

1.2.2.2.2. Pacte passé

1.2.2.2.3. Chaque homme renonce à un seul droit naturel : celui de se faire justice soi-même. C'est le souverain qui a le droit de punir.

1.2.2.2.4. Pacte libérale

1.2.2.3. 3. Nature de l'État

1.2.2.3.1. Une puissance

1.2.2.3.2. garantissant les droits des individus

1.2.2.3.3. et qui n'a pas tous les droits

1.2.3. Rousseau

1.2.3.1. 1. À l'état de nature

1.2.3.1.1. L'homme est bon

1.2.3.1.2. Abondance, indépendance et innocence

1.2.3.1.3. Droits naturels

1.2.3.2. 2. Le pacte social : le contrat social

1.2.3.2.1. Pacte passé entre tous les hommes

1.2.3.2.2. Obéissance à des lois que les hommes choisissent eux-mêmes

1.2.3.2.3. la volonté générale = la majorité

1.2.3.2.4. Pacte de souveraineté

1.2.3.3. 3. Nature de l'État

1.2.3.3.1. L'état, c'est le peuple = souveraineté populaire

1.2.3.3.2. Garantit la liberté et l'égalité

2. Définitions

2.1. Une institution souveraine politique qui organise la société

2.2. Une société organisée politiquement

2.3. Une puissance politique indépendante

3. La finalité de l'État

3.1. Le bien : Platon

3.1.1. Dans La République, Platon décrit une société parfaite et qui aurait le bien comme finalité.

3.1.2. Platon est contre la démocratie : tous les hommes n'ont pas les compétences pour gouverner.

3.1.3. De plus, la majorité peut se tromper, l'opinion (la doxa) n'est pas la vérité.

3.1.3.1. Lien démocratie - démagogie.

3.1.4. Ce sont les philosophes qui doivent gouverner :

3.1.4.1. thèses des philosophes rois.

3.1.5. Voir fiche La politique

3.2. Contrôler la violence

3.2.1. Max Webber

3.2.1.1. L'État a le monopole de la violence physique légitime

3.2.1.2. = seul l'État a le droit de recourir à la force physique (= "monopole")

3.2.2. Sécurité

3.2.2.1. Hobbes

3.2.2.1.1. état de nature = guerre État = assurer la sécurité

3.2.2.2. Locke

3.2.3. Kant : nécessité d'un maître « L'homme est un animal qui a besoin d'un maître »

3.2.3.1. Chacun a besoin d'un maître pour se contrôler

3.2.3.2. Le maître lui-même a besoin d'un maître

3.2.3.3. Le maître au dessus de tous les maîtres, c'est l'État

3.2.3.4. C'est ce maître qui permet aux individus d'être libres et égaux

3.3. La liberté

3.3.1. Rousseau

3.3.2. Il n'y a pas de liberté sans loi d'où la nécessité de l'Etat

3.3.3. Hegel : l'État a pour but la réalisation de la liberté c'est-à-dire la libération des hommes car la liberté n'est pas un état mais un devenir.

3.4. Le pouvoir

3.4.1. Pour Machiavel, la finalité de l'État est la conservation du pouvoir et non la réalisation d'un idéal (bien, liberté, sécurité etc.)

3.5. Dominer le peuple

3.5.1. Marx

3.5.1.1. L'Etat a pour but la domination économique

3.5.1.2. Par l'appareil répressif (lois, justice, police, armée) : contrainte extérieure

3.5.1.3. Par l'appareil idéologique : contrainte intériorisée

3.5.1.3.1. Le contrat social prétend que les hommes sont égaux

3.5.1.3.2. alors qu'il sert en réalité à maintenir l'inégalité en permettant la domination des riches sur les pauvres

3.5.1.3.3. c'est une idéologie, et non une réalité

3.5.2. Foucault (surveiller et punir)

3.5.2.1. Voir fiche Société

4. La légitimité de l'État : l'État est-il légitime ?

4.1. État et libertés individuelles

4.1.1. L'État comme garant des libertés individuelles

4.2. L'intérêt général

4.2.1. Pour Rousseau et Locke l'État doit reposer sur la volonté générale c'est-à-dire la majorité

4.2.2. Problème : conflit entre l'intérêt général et l'intérêt particulier (Tocqueville)

4.3. Machiavel "La fin justifie les moyens"

4.3.1. Réalisme politique ≠ idéalisme

4.3.2. L'État n'est pas soumis à la morale ordinaire, son but est pratique. L'État est du côté de la pratique (pas de lois générale) et non du côté de l'idéal (soumis à une loi générale).

4.3.3. Donc le prince (celui qui gouverne) doit faire preuve de ruse et savoir mentir et ne pas tenir ses promesses si nécessaire.

4.3.4. --> L'État est autonome par rapport à la morale et à la religion : c'est la raison d'État = l'État a ses propres raisons, son propre fonctionnement et peut s'extraire des lois.

4.4. Le totalitarisme

4.4.1. L'autonomisation de l'État conduit au totalitarisme

4.4.1.1. Nietzsche : L'État est "le plus froid des monstres froids".

4.4.2. Popper

4.4.2.1. Le totalitarisme ne considère pas les individus mais la totalité. L'individu n'a pas de poids, c'est la totalité qui compte.

4.4.2.2. Le totalitarisme prétend à la connaissance de ce qui doit être fait.

4.4.2.3. Le totalitarisme gouverne par la terreur.

4.4.2.4. Pour Popper, le modèle platonicien de république est un totalitarisme.