Le cours magistral : la prise de notes

Solve your problems or get new ideas with basic brainstorming

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Le cours magistral : la prise de notes by Mind Map: Le cours magistral : la prise de notes

1. Observation Interéssante

1.1. Les étudiants qui écoutent sans noter ont des résultats sensiblement équivalents à ceux qui notent sans relire

1.2. Les résultats des prises de notes sur l’apprentissage sont systématiquement meilleurs lorsque les étudiants ont pris des notes à partir de supports écrits fournis par l’enseignant

1.3. L'étudiant a la charge de toute la stratégie de mise en œuvre de la notation de ce qu’il écoute.

2. La question de la Prise de Notes

2.1. Comment en effet retenir les savoirs enseignés pendant les cours sans prise de notes? La prise de notes est la méthode de travail incontournable

2.2. L'étudiants étrangers ont beaucoup de limitation quand ils prendrent le prise de notes à ce que l’enseignant écrit au tableau ou projette sur écran. Cette incapacité à noter est liée à deux choses: 1- La difficulté de ces étudiants en compréhension orale et 2- Pratique d’apprentissage dans le pays d’origine fondée non pas prioritairement sur la prise de notes

2.3. Les résultats des prises de notes sur l’apprentissage sont systématiquement meilleurs lorsque les étudiants ont pris des notes à partir de supports écrits fournis par l’enseignant

3. L'usage environnements numériques

3.1. Nombre d’enseignants projettent un diaporama durant la séance, avec plan du cours, tableaux et graphiques, conclusions, etc

3.2. Cela aide à comprendre la structuration du cours mais d’un autre côté, les étudiants notent ce qui est projeté et se déconnectent visiblement de ce que l’enseignant est en train de dire.

4. L'activité cognitif

4.1. L'activité cognitif est libérer les étudiants de cette prise de notes alourdie en leur mettant entre les mains le contenu des documents projetés dans une mise en page aérée. Et il y a 2 avantages: accompagner la compréhension et guider et alléger la prise de notes.

5. Trois hypothèses de la formation à la prise de notes

5.1. La prise de notes est conditionnée par une bonne compréhension orale, et ne peut être efficacement travaillée que si cette condition est remplie.

5.2. Elle a une dimension culturelle, tous les systèmes universitaires ne lui accordant pas la même place que le système français. Elle peut être familière à certains étudiants, étrangère à d’autres.

5.3. Pour des étudiants dont le niveau de compréhension orale est inférieur à B2, et/ou peu accoutumés à cette méthode de travail, les temps impartis aux formations FOU permettent difficilement l’acquisition satisfaisante de cette compétence dans sa version habituelle. Il vaut mieux préparer les étudiants à une prise de notes avec supports.

6. Trois étapes correspondant aux différents niveaux

6.1. Au niveau global : cette étape peut être plus ou moins développée, en fonction des habitudes initiales des étudiants et Cette étape amène les étudiants à réfléchir aux indices que fournit le discours de l’enseignant pour accompagner la prise de notes : prosodie ralentie, pauses, répétitions, énoncés d’insistance

6.2. Au niveau local : c'est un un travail lexico-syntaxique de sélection des termes à conserver (mots pleins) et des termes à éliminer (articles, copule, etc.) et Cette étape inclut une réflexion sur le caractère évolutif des abréviations au fur et à mesure que les énoncés et les termes deviennent récurrents.

6.3. Sur le plan des modalités de travail : l’entrainement à la prise de notes se fait à partir d’extraits de cours préalablement étudiés en compréhension, l'a phase de sensibilisation se fait à partir non pas d’extraits vidéo seuls, mais surtout à partir de leur transcription, afin de permettre aux étudiants de réfléchir sur une matière fixe. Et les étudiants sont amenés à comparer deux modalités de prise de notes, sur page blanche, d’une part, avec support, d’autre part, de façon à prendre du recul vis-à-vis de cette forme de travail, et d’acquérir une certaine autonomie pour trouver leurs propres solutions en situation réelle de CM.