Langage informatique

Le langage de programmation informatique est une notation conventionnelle destinée à formuler des algorithmes et produire des programmes informatiques qui les appliquent. D'une manière similaire à une langue naturelle, un langage de programmation est composé d'un alphabet, d'un vocabulaire, de règles de grammaire, et de significations

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Langage informatique by Mind Map: Langage informatique

1. Framework

1.1. Symfony

1.2. Zend

1.3. Bootstrap

1.4. ZOPE

1.5. Rubyonrail

2. Python

2.1. V3.5.0 mis à jour 13 sep 15

2.2. Python est un langage de programmation objet, multi-paradigme et multiplateformes. Il favorise la programmation impérative structurée, fonctionnelle et orientée objet. Il est doté d'un typage dynamique fort, d'une gestion automatique de la mémoire par ramasse-miettes et d'un système de gestion d'exceptions

2.3. Smilaire à Perl, Ruby, Scheme, Smalltalk et Tcl.

2.4. Sous une licence libre proche de la licence BSD2 et fonctionne sur la plupart des plates-formes informatiques, des supercalculateurs aux ordinateurs centraux, deWindows à Unix en passant par GNU/Linux, Mac OS, ou encore Android, iOS, et aussi avec Java ou encore .NET sous Python Software Foundation License

3. Ruby

3.1. V 2.2.3

3.2. interprété, orienté objet et multi-paradigme.

3.3. Ruby est enregistré avec droits d'auteur par Yukihiro Matsumoto sous licence libre proche de la licence BSD2

3.4. • l'orientation objet omniprésente ; • le ramasse-miettes chargé de libérer automatiquement la mémoire ; • le système de gestion d'exceptions pour gérer les erreurs exceptionnelles ; • la possibilité de modifier les classes pendant l'exécution du programme, qu'elles soient définies par l'utilisateur ou non ; • l'intégration dans sa syntaxe des expressions rationnelles ; • les blocs qui servent d'itérateur et permettent de passer des morceaux de programme en paramètre ; • l'héritage simple ; • l'inclusion de modules dans les classes, une autre manière de concevoir l'héritage multiple (mixin) ; • l'écriture d'extensions en C relativement simple ; • les nombres entiers de taille illimitée avec conversion automatique lorsque c'est nécessaire14 ; • la portée des variables définie par leur forme : var est une variable locale, @var est une variable d'instance, @@var est une variable de classe, $var est une variable globale, Var est une constante, etc. ; • les threads indépendants du système d'exploitation ; • la réflexion, c'est-à-dire la possibilité pour les programmes et les objets de s'inspecter eux-mêmes et de se modifier.

4. PHP

5. ASP.NET

5.1. C#

5.2. C++

5.3. C

5.4. Basic

6. JAVA