Objectif pédago : Redessiner un plan dans Illustrator à partir d'un fichier jpeg, en utilisant le...

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Objectif pédago : Redessiner un plan dans Illustrator à partir d'un fichier jpeg, en utilisant les différents outils de tracés et en respectant les contraintes techniques données by Mind Map: Objectif pédago : Redessiner un plan dans Illustrator à partir d'un fichier jpeg, en utilisant les différents outils de tracés et en respectant les contraintes techniques données

1. Méthode démonstrative

1.1. 1) Exposé de l'exercice : je donne les contraintes et la demande précise

1.1.1. Les stagiaires écoutent, mais ne participent pas activement. Risque de baisse d'intérêt;

1.1.2. étape peu chronophage

1.2. 2) Je montre sur le logiciel et au vidéo-projecteur les différentes façons de faire

1.2.1. Risque pour les stagiaires de ne pas tout à faire comprendre ce que je fais et montre, et risque de ne pas oser en parler car la méthode ne les pousse pas à participer.

1.2.2. étape peu chronophage. Le formateur maîtrise totalement le temps donné à l'explication

1.3. 3) Les stagiaires prennent des notes

1.3.1. Risque que les notes soient mal prises, et le sujet mal compris, car peu d'échanges avec le formateur.

1.3.2. étape peu chronophage. Le formateur maîtrise totalement le temps donné à l'explication

1.4. 4) Je donne une série d'exercices pour vérifier la bonne intégration par les stagiaires

1.4.1. Les stagiaires s'exercent enfin par eux mêmes. Les propres difficultés de chacun peuvent aider le formateur à donner des explications complémentaires au groupe.

1.4.2. Les stagiaires travaillent dans leur coin, et peuvent ne pas oser parler d'une difficulté, ayant l'impression que les autres y arrivent mieux qu'eux.

1.5. 5) Nous corrigeons ensemble, ce qui permet de faire un débrief collectif, et de profiter des remarques de chacun et des éventuelles difficultés pour éventuellement apporter de nouvelles explications

1.5.1. La mise en commun des résultats de chacun permet de débriefer ensemble, et peut donner l'occasion à chacun d'apporter sa plus-value via une astuce trouvée en faisant l'exercice. Ceci peut également rassurer tout le monde en montrant que chacun a eu des difficultés différentes. Le tout peut être très valorisant si le formateur fait intervenir les meilleurs pour qu'ils aident les autres, en ayant des explications différentes de celles du formateur, et aidant ainsi à la compréhension globale de la méthode. Aide également à la cohésion du groupe.

1.5.2. Cette mise en commun peut aussi dévaloriser ceux qui ont le moins bien réussi. A ce moment là le formateur doit faire preuve de tact.

2. Méthode interrogative

2.1. 1) Exposé de l'exercice : je donne les contraintes et la demande précise

2.1.1. Les stagiaires écoutent, mais ne participent pas activement. Risque de baisse d'intérêt;

2.1.2. étape peu chronophage

2.2. 2) Je questionne les stagiaires sur la méthode à appliquer

2.2.1. Les stagiaires se sentent concernés car même s'ils sont débutants on leur demande leur avis. Agit sur la cohésion du groupe.

2.2.2. Méthode plus chronophage. Certains stagiaires peuvent se sentir dévalorisés s'ils n'ont pas suffisamment de choses à proposer.

2.3. 3) Je note les réponses au tableau et je fais rebondir les stagiaires sur les réponses des autres

2.3.1. Cette méthode pousse les stagiaires à réfléchir par eux même. Les réponses de chacun peuvent amener d'autres questions, et permettre au formateur d'aborder d'autres aspects.

2.3.2. Méthode plus chronophage qu'une méthode affirmative. Peu de contrôle sur le temps de la part du formateur.

2.4. 4) Au final, j'obtiens une méthode écrite au tableau, d'après les réponses données par les stagiaires, et ré-orientée et corrigée par mes soins

2.4.1. La méthode au final écrite au tableau est plus facilement acceptée par les stagiaires, car elle vient d'eux.

2.4.2. Pas trop de maîtrise du temps

3. Méthode active

3.1. 1) Exposé de l'exercice : je donne les contraintes et la demande précise

3.1.1. Les stagiaires écoutent, mais ne participent pas activement. Risque de baisse d'intérêt;

3.1.2. étape peu chronophage

3.2. 2) je divise les stagiaires en 2 groupes, et je leur demande de chercher une méthode de travail.

3.2.1. Bonne émulation chez les stagiaires, qui ont a coeur d'apporter les meilleures solutions

3.2.2. Nécessite de donner un timing précis dès le début de l'exercice

3.3. 3) Restitution au tableau par un membre de chaque groupe

3.3.1. Maintient l'attention des stagiaires qui veulent savoir si la méthode qu'ils ont trouvée est la bonne.

3.3.2. Etape chronophage

3.4. 4) Débrief du formateur

3.4.1. Souvent valorisant pour les stagiaires car ils ont souvent de bonnes idées en cherchant par eux mêmes. Permet au formateur de préciser le tout, et d'affiner. Les stagiaires retiendront plus facilement la méthode apprise.

3.4.2. Etape chronophage.

4. Méthode expositive

4.1. 1) le formateur expose un type de travail à faire (redessiner un plan dans Illustrator à partir d'un jpeg

4.1.1. Peu collaboratif : les stagiaires peuvent manquer d'intérêt par rapport à la méthode enseignée.

4.1.2. Méthode peu chronophage, avec avec une bonne maîtrise du temps pour le formateur. Bien pour des choses très théoriques.

4.2. 2) Il explique les différents outils Illustrator qui permettent de re-dessiner un plan

4.2.1. Ne permet pas de vérifier la bonne compréhension de chaque stagiaire.

4.2.2. Méthode peu chronophage, avec avec une bonne maîtrise du temps pour le formateur.

4.3. 3) Il donne aux stagiaires quelques fichiers d'exemples pour qu'ils puissent s'exercer chez eux.

4.3.1. En cas de mauvaise compréhension, les stagiaires seront seuls devant leur exercice.

4.3.2. Méthode peu chronophage, avec avec une bonne maîtrise du temps pour le formateur.