Trois hypothèses sur les bibliothèques

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Trois hypothèses sur les bibliothèques by Mind Map: Trois hypothèses sur les bibliothèques

1. A. Poursuivre le mythe de la bibliothèque universelle

1.1. Les tenants pensent le réaliser avec Internet, en s’imaginant, cependant, que seule la bibliothèque peut garantir un ordonnancement global du savoir et nous éviter de sombrer dans le chaos d’un web sans foi ni loi

1.2. Mais c’est justement l’idée même d’un ordonnancement du savoir ou du savoir comme ordonnancement

1.3. Croire que la bibliothèque puisse jouer les juges de paix et occuper le centre d’un univers qui n’en a plus est une impasse.

2. Introduction

2.1. le savoir devient, plus que jamais, processus, réseau d’interactions, créativité et que le bibliothécaire doit composer et recomposer sans cesse avec un usager devenu acteur système.

3. B. se replier sur les livres

3.1. Dans un monde saturé d’informations, aménager des oasis du livre animées par un personnel compétent et passionné peut représenter une véritable ambition qualitative.

3.2. Dans une société où la démocratisation de la culture se doit de « toucher » un public toujours plus large, une telle hypothèse est vouée à l’échec. L’objection à cette solution, avouons-le, n’est donc pas d’ordre culturel mais purement pragmatique…

4. C. S'orienter vers les publics

4.1. Inventer chaque matin de quoi satisfaire ce public, sans s’enfermer dans un concept a priori de leurs " missions "

4.2. cette logique peut signifier une très grande plasticité de l’offre et des compétences mises en œuvre.

4.3. Mode de fonctionnement centré sur la médiation des connaissances, privilégiant la proximité et l’accueil de tous tout au long de la vie.