Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
House M.D. by Mind Map: House M.D.

1. la théorie à l'épreuve du réel [réel & raison]

1.1. comment produire et départager les hypothèses ?

1.2. A PRIORI

1.2.1. principe de SIMPLICITÉ

1.2.1.1. S01E03 [3]

1.2.1.1.1. La scène présente un débat sur la possibilité que le patient soi affecté par une ou deux maladies en même temps. Foreman plaide pour une cause unique (une seule maladie); contre la théorie de House qui propose l’action simultanée de deux maladies. Contre House, Foreman cite le rasoir d'Occam : "la solution la plus simple est toujours la meilleure". Mais House lui fait objecte qu'une cause unique n'est pas toujours la plus simple (exemple : expliquer un bébé par une cigogne est moins simple que de l'expliquer par l'action de deux géniteurs !), de plus les statistiques démontraient que la théorie de House était plus plausible que celle se Foreman. Un n'est pas toujours plus simple que deux : tout dépend de la nature des causes.

1.2.1.2. Ockham : ne pas multiplier inutilement les les entités.

1.2.1.3. principe de simplicité ou de parcimonie théorique, un principe d'économie de pensée.

1.2.1.4. razoir d'Ockham : simplifions sans simplisme !

1.2.1.5. VARIA

1.2.1.5.1. lien explication + video rigolote

1.2.1.5.2. LE RASOIR D’OCKHAM (1) : LE PRINCIPE DE SIMPLICITÉ

1.2.1.5.3. http://thomas.lepeltier.free.fr/cr/sober-ockham-razors-user-manual.html

1.2.2. principe d'ÉLÉGANCE

1.2.2.1. simplicité + puissance + beauté + style

1.2.2.2. valeur esthétique

1.2.2.3. = motivation de nombreux scientifiques

1.2.2.3.1. "Science should have no less lofty a goal. My ambition is to live to see all of physics reduced to a formula so elegant and simple that it will fit easily on the front of a T-shirt." - Leon M. Lederman (Beyond the God Particle, 1994)

1.2.3. principe de CONFIANCE

1.2.3.1. House a souvent raison

1.2.3.1.1. Cameron: What are you going to do? House: I thought I'd get your theories, mock them, then embrace my own. The usual. S03E10, Merry Little Christmas

1.2.4. principe de PROBABILITÉ

1.2.5. …

1.3. modèle et réalité

1.3.1. rester dans le modèle ?

1.3.2. pure déduction ?

1.3.2.1. déduction = conclusion certaine et sans recours à la supposition

1.3.2.2. si les prémisses sont vrais, alors la conclusion est nécessairement vraie

1.3.2.3. on suit des règles formelles

1.3.2.4. = on ne devine pas, on ne fait pas de conjectures ni de probabilités

1.3.3. science empirique VS science formelle

1.4. A POSTERIORI

1.4.1. tester les hypothèses

1.4.1.1. ≠ logique déductive

1.4.1.2. observation directe

1.4.1.2.1. la planète possible de Le Verrier devient une planète réelle lorsque le 23 septembre 1846 l'astronome berlinois Gall l'aperçoit dans son télescope.

1.4.1.3. observation indirecte d'une conséquence = expérimentation

1.4.1.3.1. étiologie & tests

1.4.1.3.2. enquête empirique, collecte de données

1.5. critique de l'expérience

1.5.1. "realitity is almost always wrong"

1.5.1.1. S01E03 [10]

1.5.1.2. BACHELARD : "Le réel n'est jamais « ce qu'on pourrait croire» mais il est toujours ce qu'on aurait dû penser."

1.5.1.3. What we observe is not nature in itself, but nature exposed to our method of questioning. —Werner Heisenberg (1958)

1.5.1.4. La réalité est-elle toujours fiable ? > critique de l'observation (BERNARD)

1.5.1.4.1. House trouve une théorie expliquant par une cause unique tous les symptômes : le pharmacien se serait trompé en délivrant des pilules contre la goutte au lieu de pilules contre la toux. Cette théorie plait à House, elle lui semble belle et parfaite !

1.5.1.4.2. Mais malheureusement après vérification chez le pharmacien il semblerait que la théorie du Docteur soit fausse. House en parle avec Wilson. Celui-ci lui dit qu'il ne peut pas toujours avoir raison et que ce n'est pas parce que sa théorie est belle qu'elle est vraie. House va répondre par une phrase assez importante : "La réalité se trompe presque toujours (Reality is almost always wrong)". House parle bien entendu ici de la réalité telle qu'on la connait. Cela signifie que la réalité est pleine de faux-semblants. Donc House pense que sa raison est plus fiable que la réalité elle-même, ce qui fait ici de lui une sorte d'hyper-rationaliste.

1.5.1.4.3. Ici, House rejoint le point de vue de Claude Bernard, pour qui les faits ont une valeur si et seulement s'ils sont validés par la raison (Introduction à l'étude à l'étude de la médecine expérimentale, I, chap. 2, VII). En d'autres mots, la raison est seul critérium réel de la science. Il ne faut donc pas toujours se fier aveuglément aux faits.

1.5.2. hyper-rationalisme de House ?

1.5.2.1. rationalisme / empirisme

1.5.2.2. House est-il un hyper-rationaliste ? Ne se base t-il que sur sa raison ? Non, car il appuie son raisonnement sur des données expérimentales qui lui sont fournies par ses assistants. Il est en ce sens empiriste par délégation. Du reste, il a aussi besoin des autres pour avancer dans son raisonnement par l'argumentation contradictoire.

1.5.3. S01E03 [9]

1.5.3.1. scène avec les parents

1.5.3.1.1. House: I’m Dr. House. I’m your son’s physician. Mrs. Merrell: Oh, you’re the one we haven’t met yet. Mr. Merrell: You’re the one he hasn’t met. How can you treat someone without meeting them?House: It’s easy if you don’t give a crap about them. That’s a good thing. If emotions made you act rationally, then they wouldn’t be called emotions, would they?

1.5.3.2. volonté de laisser de côté les émotions

1.5.3.2.1. sa volonté de traiter des individus comme un système de symptômes. Dr. House: Everybody lies. Dr. Cameron: Dr. House doesn't like dealing with patients. Dr. Foreman: Isn't treating patients why we became doctors? Dr. House: No, treating illnesses is why we became doctors. Treating patients is what makes most doctors miserable.

2. la passion de la vérité

2.1. S01E03 [10]

2.1.1. beauté, désir et vérité

2.1.1.1. Beauty seduces us on the road to truth

2.1.1.2. illusion / erreur

2.1.1.3. Augustin

2.1.1.3.1. « Les hommes aiment tellement la vérité que, quoi qu’ils aiment, ils veulent que ce soit la vérité. » Les Confessions, Livre X, chapitre XXIII.

2.2. S01E03 [5]

2.2.1. une ruse socratique ?

2.3. S01E03 [12]

2.3.1. la curiosité socratique de House VS l'ajustement social de Wilson

2.3.1.1. Obsession socratique de la vérité

2.3.1.1.1. Wilson a une attitude pragmatique : la guérison du patient lui suffit pour prouver la vérité de la théorie de House. Pour le pragmatisme en effet l'efficacité est le critère de la vérité. House refuse ce pragmatisme et il cherche une vérification concrète et irréfutable de sa théorie. Il tient à voir la réalité jusqu'au bout au point de fouiller toute la pharmacie à la recherche de la pilule incriminée. House est comme Socrate, il a une passion pour la vérité, qui est jugée excessive par la plupart des gens.

2.3.1.2. "What's the point in living without curiosity ?"

2.3.1.3. pragmatisme de Wilson

2.4. S01E03 [6]

2.4.1. Superstition (pari sur la vie du patient)

2.4.1.1. définition de la superstition : croyance en une causalité surnaturelle

2.4.1.2. S01E03

2.4.1.2.1. Lors d'une discussion avec Foreman, House propose de parier sur la santé du patient : si la théorie de House se confirme, l'état du patient s'améliore et il gagne 50 dollars, à l'inverse s'il empire, Foreman gagne la somme. Foreman est choqué du comportement de House. House lui prête l'idée que cela porterait malheur et déclare alorsque si cela porte malheur, l'état du patient s'empirera et Foreman gagnera facilement.

2.4.1.2.2. House ironise ici sur la superstition comme étant une croyance profondément irrationnelle .

2.4.1.2.3. Il montre que la science doit s'abstenir de toute superstition et que celles-ci ne sont que des obstacles à la vérité.

2.4.1.2.4. Superstition : croyance qu'il existe une causalité surnaturelle par laquelle deux évènements d'apparence totalement distincts seraient intimement liés. Le superstitieux croit ainsi qu'il n'y pas de hasard. Certains religieux pensent que cette causalité est morale, quand c'est Dieu qui intervient pour punir des péchés.

2.4.1.2.5. La superstition s'oppose au rationalisme, qui ne reconnait qu'une causalité naturelle et qui accepte le hasard (chaînes de causalités indépendantes qui se croisent). House est lui même un hyper rationaliste : il ne croit ni en Dieu, ni aux superstitions, mais en un réel organisé selon des lois nécessaires. C'est en ce sens que House déclare : "People don't get what they deserve, people just get what they get"

2.4.1.2.6. Cependant, si la superstition est une illusion, il reste vrai qu'on peut admettre la possibilité que le superstitieux effectue sans le savoir des prophéties auto-réalisatrices. Exemple : quelqu'un trouve un trèfle à quatre feuille un vendredi 13, ce qui le met d'excellente humeur, et va lui permettre d'être promu pour sa motivation dans son travail ce jour-là. Ici, les évènements sont liés par le fait que le superstitieux les a lui même provoqués inconsciemment.

2.4.1.3. religion & superstition

3. VARIA

3.1. S01E03 [4]

3.1.1. Peut-on avoir une confiance raisonnable ?

3.1.1.1. Foreman annonce n'être pas du tout d'accord avec l'hypothèse du docteur House. Cameron se base sur un savoir empirique (basé sur l'expérience et l'habitude)et dit que même si ses idées sont souvent folles, elles tombent presque toujours juste. Cameron a ici une croyance raisonnable.

3.1.1.2. Foreman trouve House arrogant mais les deux autres défendent ce dernier. Foreman réplique qu'ils sont atteints du syndrôme de Stockholm (phénomène psychique caractérisé par un sentiment de confiance, voire de sympathie, envers son bourreau).

3.1.1.3. Il faut noter que House est manipulateur (obtenir des choses de manières détournés indirectement) : il se moque de Foreman, ce qui crée chez ce dernier un besoin de prouver sa théorie et sa propre valeur intellectuelle, un sentiment de compétition. C'est ce sentiment qui va le pousser à approfondir sa théorie et ses recherches.

3.2. S01E03 [7]

3.2.1. sexualité : désordre et plaisir

3.2.1.1. Platon

3.2.1.2. Schopenhauer

3.3. ABC BAC

3.3.1. 1. La science progresse par l’observation de faits polémiques, c’est-à-dire des faits nouveaux et anormaux, car en contradiction avec les théories admises.

3.3.2. 2. L’hypothèse est alors une invention de l’intelligence pour tenter de résoudre la contradiction, pour rétablir la cohérence théorique. L’hypothèse est un possible, inventé rationnellement pour rendre intelligible le réel.

3.3.3. 3. Une hypothèse n’est scientifique que si elle est vérifiable, par l’observation directe ou par l’observation indirecte d’une de ses conséquences.

3.3.4. 4. Au sens strict, une théorie scientifique est réfutable, mais non vérifiable. Toute “vérification” reste provisoire.

3.3.5. 5. Le progrès des sciences expérimentales est une dialectique entre les faits nouveaux et les théories anciennes, ou paradigmes.

4. la mise en modèle

4.1. S01E03 [2]

4.2. modélisation / simplification

4.2.1. Le tableau au centre de la salle de réunion où se passe le diagnostique différentiel est une simplification de la réalité, une modélisation du réel.

4.2.2. SOCRATE

4.2.2.1. Phédon 99d

4.2.2.1.1. Socrate explique à son étudiant CEBES que l'on ne peut pas commencer la découverte du monde en observant tout : il faut limiter l'information sinon on est aveuglé.

4.2.2.1.2. "je craignis d'être complètement aveuglé de l'âme, en regardant dans la direction de choses avec mes yeux ou en essayant d'entrer en contact avec elles par chacun de mes sens"

4.2.3. POPPER

4.2.3.1. la science est l'art de la sur-simplification systématique du réel

4.2.3.2. "Science may be described as the art of systematic over-simplification—the art of discerning what we may with advantage omit."

4.3. diagnostique différentiel

4.3.1. établissement d'un diagnostique en différenciant l'affection du patient d'autres maladies qui pourraient avoir les mêmes symptômes ou des symptômes proches

4.3.2. remue-méninges

4.3.3. on garde le plus plausible

4.3.4. SOCRATE

4.3.4.1. Phédon 100a

4.3.4.1.1. "après avoir dans chaque cas pris pour base une notion, celle qu'éventuellement je juge être la plus forte, tout ce qui, selon moi, a consonance avec elle, je le pose comme étant vrai".

4.3.5. valeur heuristique de l'erreur

4.3.5.1. Dans cette première tentative de mise en place d'un diagnostique, Dr House demande à ses assistants de lui proposer n'importe quelle idée, car seule l'erreur permettra d'avancer vers la vérité.

4.3.5.2. rejet du moins probable

5. le commencement de la science > fait polémique & curiosité

5.1. V1

5.2. idée courante : point de départ de la science = observation neutre des faits

5.2.1. = le fait donne l'idée

5.3. mais faits initiant la science = faits-problèmes, "faits polémiques" (Bachelard)

5.4. S01E03 [1]

5.5. fait polémique

5.5.1. = fait nouvellement découvert et en contradiction avec la théorie établie

5.5.2. bizarrerie qui ne colle pas avec la théorie.

5.5.3. élément perturbateur qui éveille l’intérêt d'un scientifique.

5.6. BACHELARD

5.6.1. « L’observation scientifique est toujours une observation polémique ».

5.6.2. "polémique" = en lutte contre l’expérience commune et la représentation du monde qu’elle véhicule = contredit quelque chose que l’on croit.

5.6.3. Une théorie scientifique n’est jamais le résultat de la seule observation (d’une observation neutre). Elle ne prend sens que dans le cadre d'une théorie qui lui sert de cadre.

5.6.4. On observe avec l’esprit, contre l’esprit.

5.6.5. exemples

5.6.5.1. le concept de masse en physique se construit contre les concepts ordinaire de masse et de poids.

5.6.5.2. les fontainiers de Florence constatent (1643) que l'eau ne monte pas dans les pompes vides au-delà de 10,33 m, à une époque où tout le monde pense que la nature a horreur du vide.

5.6.5.3. Lavoisier, ayant fait brûler un morceau de plomb, constate (octobre 1772) que le résidu, le plomb calciné que l'on nommait alors la chaux de plomb, a augmenté de poids, à une époque où l'on croit que tout métal est composé d'une chaux et de philogistique et que la combustion libère le philogistique; comment se fait-il alors que cette chaux résiduelle soit plus lourde que le morceau de plomb initial?

5.6.5.4. Claude Bernard observe (1843) que des lapins qu'on vient de lui pporter du marché ont une urine acide et claire alors que les herbivores ont communément une urine trouble et alcaline.

5.6.5.5. Le Verrier constate (1846) que l'orbite décrit par la planète Uranus n'est pas ce qu'il devrait être d'après les lois de Kepler et Newton en tenant compte de l'attraction exercée par les planètes voisines connues Jupiter et Saturne. Dans toutes ces observations le fait se présente comme un écart, comme une différence, comme une contradiction entre l'idée et le donné

5.7. Isaac Asimov : “The most exciting phrase to hear in science, the one that heralds new discoveries, is not ‘Eureka!’ but ‘That’s funny.’

6. le principe de raison suffisante

6.1. il y a une explication rationnelle pour chaque événement

6.2. LEIBNIZ

6.2.1. "RIEN NE SE FAIT SANS RAISON SUFFISANTE, c'est-à-dire, que rien n'arrive sans qu'il seroit possible à  celui qui connaîtroit assez les choses, de rendre une Raison qui suffise pour déterminer pourquoi il en est ainsi, et non pas autrement." - Gottfried Wilhelm Leibniz, Principes de la Nature et de la Grâce (1714), Éd. PUF, 1978, p. 45.

6.3. House refuse l'inexplicable

6.3.1. S01E05

6.3.1.1. Wilson: "Yeah. I want you to accept that sometimes patients die against all reason. Sometimes they get better against all reason." House: "No, they don't. We just don't know the reason."

6.3.2. S01E17

6.3.2.1. idiopathique : d'origine inconnue…

6.3.2.2. ""Idiopathic", from the Latin, meaning we're idiots 'cause we can't figure out what's causing it.", Role Model, S01E17

6.4. House cherche des raison MÉDICALES

6.4.1. SCIENCE = LE NATUREL S'EXPLIQUE PAR LE NATUREL

6.4.2. ≠ SURNATUREL

7. l'hypothèse

7.1. hypothèse

7.1.1. ≠ conjecture fortuite

7.1.2. Claude Bernard : hypothèse = interprétation anticipée et rationnelle des phénomènes de la nature.

7.1.3. L'hypothèse rétablit l'intelligibilité harmonieuse que le fait polémique avait rompue.

7.1.4. "Pouquoi pas ?"

7.1.4.1. Le savant ne répond pas directement et définitivement à la question pourquoi par une proposition affirmative. Mais il procède par le détour d'une question nouvelle. Il demande (pour reprendre l'expression de Bachelard) "Pouquoi pas ?"

7.1.5. hypothèse = invention de l'intelligence pour résoudre la contradiction posée par le fait problème.

7.1.6. hypothèse = effort pour comprendre = pour prendre ensemble tous les faits, pour les systématiser (sun-istemi, en grec = je pose ensemble).

7.1.7. l'hypothèse, avant d'être une expérience, est une exigence et une invention qui est un acte rationnel ( Brunschvicg)

7.1.8. Faire une hypothèse = intégrer le fait dans un contexte de relations intelligibles où le savant introduit des faits possibles. L'hypothèse se présente comme un possible inventé ayant pour fonction de rendre le réel intelligible

7.2. Exemples

7.2.1. hypothèse de la pression atmosphérique permet de comprendre que l'eau monte dans les pompes vides jusqu'à une hauteur de 10,33 m et qu'elle ne monte plus au delà.

7.2.2. augmentation de poids du métal calciné devient intelligible dans l'hypothèse de Lavoisier (brûler ce n'est plus perdre du phlogistique, mais tout au contraire fixer de l'oxygène).

7.2.3. Claude Bernard, pour rendre intelligible le caractère acide et clair de l'urine de ses lapins, suppose que, se trouvant à jeun, ces lapins vivant de leur propre sang ont été dans une situation de carnivores.

7.2.4. Le Verrier fait l'hypothèse d'une planète encore inconnue dont la force d'attraction expliquerait les perturbations d'Uranus. Il calcule ce que devraient être la masse, la distance de cette planète supposée qu'il appelle Neptune, pour que, dans le cadre des lois de Newton, les mouvements d'Uranus deviennent intelligibles.

7.3. logique de l'abduction

7.3.1. on part d'un effet présent et l'on remonte dans les causes passées possibles

7.3.2. plusieurs causes peuvent expliquer : on ne peut pas déduire la bonne cause

7.3.3. Charles S. PEIRCE : "abduction is, after all, nothing but guessing"

7.3.4. l'abduction procure des hypothèses raisonnables

7.3.5. How to Argue - Induction & Abduction: Crash Course Philosophy #3

7.4. 2 types d'abductions / 2 figures du réel

7.4.1. S01E03 [11]

7.4.2. consultation clinique

7.4.2.1. abduction surcodée

7.4.2.2. le réel ne résiste pas

7.4.2.3. le réel ouvert

7.4.2.3.1. facile à expliquer

7.4.3. anomalie de l'épisode

7.4.3.1. abduction sous-codée

7.4.3.2. le réel résiste

7.4.3.3. le réel fermé

7.4.3.3.1. difficile à expliquer

7.4.3.4. réel qui résiste (les cas de l'épisode) et réel lisible (les visites médicales)

7.5. toute science est conjecturale

7.5.1. POPPER

7.5.2. l'imagination

8. RESSOURCES

8.1. S01E3

8.1.1. script

8.1.2. présentation

8.1.3. extraits

8.2. CHOIX DE TEXTES