Online Mind Mapping and Brainstorming

Create your own awesome maps

Online Mind Mapping and Brainstorming

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account? Log In

Tourner autour du CO... by Mind Map: Tourner autour du CO...
0.0 stars - reviews range from 0 to 5

Tourner autour du CO...

cave

rapport d'étonnement

outils, outils qui restent au service des gens, outils qui rendent libre

boite à idée apparente

espace de délestage, régalades, ralages

listes de culpabilités

écosystème de coopération, climat de confiance, chacun un rôle, connaissances à partager, compétences mises en lumière

notions, communs, synthèses de discussions, partage, accueil des nouveaux, s'impliquer / mobiliser, seuil, motivation, freins

réunions ritualisées, dans le temps, ordre du jour

gare de triage

moments de rencontres réelles et conviviales

pas de collaboration partout

le mur dans l'accueil, revenir à du tangible

expression du besoin, démonstration du besoin, prendre le temps de co designer

ratio, 1 / 10 / 90

notion de temps

Comment faire pour que nos projets ne soient pas collaboratifs ?

animateur, mise en route de l'action, manque de suivi, manque de légitimité par le groupe, inéquitable, diviser pour mieux régner, centralisé, Tout seul, on va plus vite., ne pas valoriser la plus-value de la démarche coopérative, pas de délégation, ou trop de délégation, chef de projet, mauvaise organisation, mauvaise gestion, de l'équipe, recherche sa reconnaissance perso, égo, organise mal les compétences, décisions et actions sans concertation avec le groupe, monopolisation de la parole

environnement, environnementde travail, pas ergo, temps contraint, réunionite

projet, tout faire tout seul, esprit de compétition, Imposer son point de vue, et son organisation, autoritarisme, intrumentalisation/manipulation, pas d'objectifs communs, pas de réfléxion sur la place de chacun, ni de compromis, pas de volonté de coopérer, vacciné par des mauvaises expériences, Ne pas gérer "l'argent",, certains sont payés, d'autres non, rếpartition

Relations, manque d'interconnaissance, ambiance déletere, ironie, Défiance entre les membres du projet, Manque de bienveillance, rancune, pas de "pardon"

outils, outils trop complexes, personnes pas formées, outils verrouillés, mot de passe, que personne ne connait

information, Informations descendantes, pas de communication, manque d'écoute, ne pas documenter le projet, ne pas le rendre accessible aux nouveaux, ne pas transmettre

Répérer vos "bûches-maitresses parmi celles-ci, celles qu'il suffit d'enlever pour débloquer vos projets, est-ce qu'il suffit de faire l'inverse de ces clés ?

Le "bon" animateur résout la plupart des pb en amont, et ne permet pas au groupe de les percevoir, bloque la montée en compétence collective du groupe

Identifier les zones à faible enjeux du projet, mobiliser le groupe sur ces zones

animateur, travailler seul, écoute, ne pas écouter, ne pas être accueillant, ne pas tenir compte, formulations négatives, relation hiérarchique, Sans titre, être directif, faire croire que c'est du collaboratif, couleur du papier toilette, exiger trop d'implication

participant / groupe, tout critiquer, ne faire circuler que les critiques négatives, en aparté, réunions problèmes, le temps, pas le temps, pas de règles du jeu, pas de bienveillance, ils ne participent pas, prendre sans donner, schizophrénie, coll, / coll

conditions / projet, pas de mode d'emploi ds outils, inviter au dernier moment, information, ne pas communiquer, trop d'info, jargons, conditions d'exclusions, langage, informatique, outils, imposer des outils, aucun outil, mal utilisé, finalité, pas claire, réunions, sans filet

Grenier

en tant qu'animateur de projet coll je dois

cadre sécurisant, bienveillant

Sans titre

je choisis un mode collaboratif parce que

/ projets, bénéfices singuliers

mes craintes

autour du temps, trop vite, pas assez de temps, rythme, c'est plus long

représentations initiales

en tant qu'animateur de projet coll je dois

écouter, X 25

rassembler / cohésion / équilibre

circulation information

gestion de projet, étapes, clarifier

cadre sécurisant, bienveillant

participation de tous

Savoir être, déléguer, laisser de la place aux autres, patience, disponible, gérer l'imprévisible, faciliter la prise de décision

Sans titre

je choisis un mode collaboratif parce que

principes d'actions, 1 + 1 = 3, ensemble on va plus loin...

enjeux de société, valeurs

bénéfices, autonomie, ressources partagées

engagement / participation, place de l'autre, adhésion

/ projets, bénéfices singuliers

ludique / sympa

ça limite les risques de rejets, projets collaboratifs = viables

apports méthodologiques

mes craintes

l'animateur, son rôle, sa légitimité, mes compétences

manque de cohésion

manque de participation / d'implication

manque d'énergie / de dynamique

autour du temps, trop vite, pas assez de temps, rythme, c'est plus long

gestion du PFH

objectif raté, objectif initial, atterrissage commun

désaccords, dans le contenu

défaillance technique

collaboratif / hiérarchie, collaborer en système contraint

bilan flash

autour de l'implication

des lieux d'implications identifiés, variés et visibles

un équilibre entre seuil d'implication, motivations, freins, Sans titre, motivations, apprendre, le plaisir, la reconnaissance, le sens..., l'utilité, capacité à, controlabilité, retour sur investissement, ..., freins, manque de confiance, ne pas pouvoir se désengager, outillage trop complexe, sujets trop complexes, temps, perdre ma légitimité, mon pouvoir, représentations pas sérieuse / convivial, Sans titre, seuil, simplicité, réactivité, apports méthodologiques

1 / 10 / 90 Le ratio de l'implication, les pro-actifs, 1 à 5 %, les réactifs, 10 à 50 %, les observateurs / inactifs, 90 à ... %, participation de tous

les chantiers du moment, les prochaines actions, PPPPP, Les Premiers Plus Petit Pas Possible, les prochaines rencontres

les boites à idées visibles à tous, promesses de discussions

Quand ils se désimpliquent..., EPM, c'est pas mon problème, les remercier, leur demander pourquoi.

vos trucs et astuces ?, engagement / participation, place de l'autre, adhésion, manque d'énergie / de dynamique, manque de participation / d'implication, ludique / sympa

autour des communs

des communs identifiés, rassemblés et protégés comme tels

les documents clef, l'histoire, la charte relationnelle, la démonstration collective du besoin, les "ils parlent de nous", notre vocabulaire, les rituels du groupe, nos décisions, ...

nos productions, synthèses des discussions, niveau 1, simple compilation des messages, niveau 2, contenus ré-organisés mis en forme, niveau 3, contenus enrichis, iconographie, références, richesses, niveau 1, contenus partagés par les participants, 1 + 1 = 2, niveau 2, contenus agrégés au sein du collectif, 1 + 1 = 3, vers un niveau 3, inter projets / inter réseaux, 1 + 1 = n, principes d'actions, 1 + 1 = 3, ensemble on va plus loin...

à minima en CC by SA, et si possible GNU GPL

vers des projets et des structures compostables, efficience, stigmergie

vos trucs et astuces ?, bénéfices, autonomie, ressources partagées

autour de l'info

des outils de circulation d'informations diverses et variés et efficaces

des rencontres, physiques, des réunions ritualisées, rappel des décisions de la réunion précédente, ralages, régalades, rappel des décisions du jour, synchrones

des usages explicités éventuellement outillés, délesteurs, boites à idées publiques, espace de co-écriture pour préparation en amont de la prochaine, outils de communication synchrone, diffusion / discussion, des canaux de diffusions, des lieux de discussions

porosité du projet, de belles synapses visibles, info entrante, info sortante, visibilité du projet

vos trucs et astuces ?, circulation information

et une bonne gare centrale

et un endroit qui rassemble tout ça

le mur dans l'accueil de votre structure, Sans titre

un wiki hall de gare

une page en accès partagé où tout est dit

collaboratoire

mais, attention à l'enkistage des projets, défaillance technique

vos trucs et astuces ?

Bilan circonstanciel

du contexte

dans un monde imprévisible, il vaut mieux collaborer..., Sans titre, objectif raté, objectif initial, atterrissage commun, gestion de projet, étapes, clarifier

quand collaborer n'est pas la règle..., Zones d'Autonomie Temporaire, repérer les espaces de libertés, préserver les marges instituantes, espaces expérimentaux, Zone Pathogène, nouveaux lieux de pouvoir, Com, Jur, DSI, hié, ...

collaboratif / hiérarchie, collaborer en système contraint

moi / le seul truc que je maîtrise

ma distance au projet, le projet collaboratif m'est imposés par mon N + ..., c'est mon projet collaboratif, c'est le projet collaboratif des participants

des postures et compétences à travailler, passer d'une logique d'intention à une posture d'attention, entre partage sincère et écoute apprenante, être dictateur bienveillant sans devenir créateur fossoyeur, intention sans forme, rapport au pouvoir, 3 compétences pour collaborer ?, Être capable d’écouter, Être capable d’attention plutôt que d’intention afin de se laisser envahir par les propositions des autres, par d’autres points de vue qui nous feront sortir de l’aveuglement étriqué de nos certitudes, donc apprendre à se taire, apprendre à travailler, organiser, reformuler les idées de celui qui nous est étranger. Accepter que son regard constitue une part aussi pertinente que la nôtre d’un tout que nous ne pouvons voir seul. Apprendre à cartographier simplement les idées qui nous entourent., Être capable de faire des propositions ambiguës, Si coopérer c’est oeuvrer collectivement pour parvenir à des fins communes ou acceptables par tous, il faut se garder de faire des propositions tellement bien ficelées qu’elles vont instantanément enfermer vos complices dans le sentiment que l’on tient LA bonne solution. Il est fréquent de voir le premier beau parleur proposer un cadre organisationnel qui servira ensuite de réceptacle aux idées suivantes de ses collègues. Travailler des propositions sujettes à interprétations, pas forcément totalement formulées, permettra de laisser de la place aux idées des autres, à proposer de multiples organisations, à jouer avec les idées avant de choisir, ensemble., Être capable de vivre avec une organisation bancale, L’organisation d’un groupe, d’un chantier n’est qu’un outil au service d’un projet. Si celui-ci est coopératif, il sera co-élaboré et donc ne pourra, dès le début, être parfaitement organisé. La part de bazar est donc normale… Pour aller plus loin, on peut estimer, en regardant le fonctionnement des systèmes vivants, qu’une part de bazar est même nécessaire à la vie du système. ⅔ de bazar pour ⅓ d’ordre semble être le ratio pertinent au sein des systèmes coopératifs. Mettre trop d’ordre risque de faire un joli système… mais mort, ou encore pire, un système au sein duquel les humains sont quasi morts., C’est peut-être sur ce dernier point que nous avons à faire le plus gros effort de renoncement.

la pathologie typique de l'animateur, solutionner les problèmes avant qu'ils ne soient visibles pour l'autre, c'est tous de C... sauf moi, situations miroirs, chantiers identifiés à travailler

croire un peu en l'Homme, et savoir le rester, cultiver ses lieux d'optimisme

l'animateur, son rôle, sa légitimité, mes compétences

Savoir être, déléguer, laisser de la place aux autres, patience, disponible, gérer l'imprévisible, faciliter la prise de décision

écouter, X 25

les autres / que ça serait bien qu'ils...

s'impliquent cf...

faire converger des intérêts divergents, trois levier, des conditions d'abondance, une vision à long terme, prospective, une reconnaissance par l'estime / prestige, un soupçon, de divergence, pour explorer d'autres voies, une pointe, d'opposition, pour se remettre en question, désaccords, dans le contenu, manque de cohésion, enjeux de société, valeurs, rassembler / cohésion / équilibre

maturité du groupe, enfant, "c'est moi qui fait tout", adolescent, "ils font n'importe quoi", adulte, "Mais à quoi je sers", Sans titre, et des fois, Tanguy, parce que vous faîtes tout pour eux... et tellement bien..., frankenstein, quand vous calquez ce qui fonctionne dans un groupe directement dans le votre

gérer le PFH, clarifier les besoins et les partager, cartographier les visions, croiser les regards, carte du projet, passer du, ça ou ça, à, ça et ça, passer du, ça + ça, à, ppdc ça et ça, identifier les désaccords féconds, identifier les espaces du débat, s'inspirer de la psychiatrie / pédagogie institutionnelle, conseil, journal, débat philo, ceintures, clarifier, modalités de décisions, décision déléguée, majorité, absolue, relative, conscensus, dégager un accord sans vote formel, pas d'objections, pas d'abstentions, consentement, objections traitées, ..., modalités de fonctionnement, étapes, notion du fini, coopératif / collaboratif / en réseau / collégial / centralisé..., chartes relationnelles, CNV..., fonctionnement agile, gestion du PFH

niveau de conscience du groupe, inconscience collective, animateur conscient, groupe inconscient, individus conscients individuellement, individus conscients collectivements, intelligence collective, ça limite les risques de rejets, projets collaboratifs = viables

Et pour la mention

coopération

Sans titre

collaboration

Sans titre

réseau

Sans titre

météo

comment je me sens

chouette

plus de cerveau, univers parallèle

fiévreux, fascinant

ça peut être encore plus collaboratif, sans perdre le humain / humain

mise en appétit, pragmatique, X 2

c'est hyper clair

invite à explorer plein de pistes, besoin de recentrer sur, ses besoins, son projet

réveillée, confirmation de..., mettre des mots sur des choses, déjà action, mais, temporiser

mince j'adore, auto épuisement

carrefour des possibles, trains à prendre, encore un peu mélangé

comment partager ça à d'autres, X 4

respiration quotidien, stimulant

célébration, tout est à notre disposition, gare centrale, plein de ressources, sincèrement partagées

excellente entrée en matière, ré activation, espace qui s'ouvre, se recentrer, assiduité, / moment prof tendu, rassuré sur possibilités de partage

nommer les choses, clarifier

cerveau en ébullition, appropriation, partage

notions essentielles, notion de simplicité, outils simples

bon rythme, air trop sec

première session à Paris, contente du début, X 2

les contenus s'améliorent