Proche et Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la PGm

Une carte mentale résumant les étapes du cours

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Proche et Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la PGm by Mind Map: Proche et Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la PGm

1. I. Une région qui concentre de multiples et puissants enjeux

1.1. A. Un carrefour géostratégique

1.1.1. Entre Europe, Asie et Afrique

1.1.2. Entre Méditerranée, mer Noire et océan Indien

1.1.3. Passage de flux humains et commerciaux

1.2. B. Une mosaïque ethnique et religieuse

1.2.1. Trois grands peuples : Arabes, Turcs et Perses

1.2.2. Des minorités qui cristallisent les tensions : ex. Kurdes, Juifs

1.2.3. Islam divisé entre sunnites et chiites, christianisme divisé entre catholiques et orthodoxes, judaïsme

1.2.4. Des lieux saints : Jérusalem trois fois sainte ; La Mecque et Médine pour tous les musulmans ; Qom, Nadjam et Karbala pour les chiites

1.3. C. Des ressources convoitées

1.3.1. L'or bleu

1.3.1.1. Rivalité entre pays en aval qui disposent de la source et pays en amont

1.3.2. L'or noir

1.3.2.1. 60% des réserves mondiales de pétrole et 40% du gaz

1.3.2.2. Les principaux exportateurs organisés dans l'OPEP

1.3.2.3. Le pétrole, arme ou levier géopolitique

2. II. Une histoire politique et diplomatique complexe

2.1. A. Un espace sous la domination de grandes puissances étrangères

2.1.1. Démantèlement de l'Empire ottoman par les Européens : accords Sykes-Picot en 1916 et le traité de Sèvres en 1920

2.1.1.1. La Syrie à la France. Les Français créent le Liban, État majoritairement chrétien.

2.1.1.2. La Palestine, la Transjordanie et l'Irak à la G.-B. Les Britanniques établissent un foyer national juif en Palestine (déclaration Balfour).

2.1.2. Durant l'entre-deux-guerres, les Européens reculent progressivement face à l'émergence d'États-nation arabes et à l'influence américaine

2.1.2.1. Indépendance de l'Irak en 1932 et de l'Égypte en 1936

2.1.2.2. Implantation des entreprises pétrolières américaines

2.1.3. Durant la guerre froide, E.-U. et URSS se partagent la zone, stratégique pour ses ressources en hydrocarbures

2.1.3.1. Turquie, Israël, Iran, Arabie Saoudite et émirats du Golfe dans le bloc occidental

2.1.3.2. Égypte, Syrie, Irak et Yémen dans le camp soviétique

2.1.3.3. En 1972 l'Égypte passe dans le camp occidental ; en 1979, la révolution islamique renverse le Shah pro-américain

2.1.4. Depuis 1991, la présence des États-Unis perdure et la Russie tente de retrouver son influence

2.1.4.1. Permanence du soutien américain à Israël et à l'Arabie Saoudite

2.1.4.2. Des interventions américaines en Afghanistan (2001) et en Irak (1991 et 2003)

2.1.4.3. Le soutien de la Russie à l'Iran et à la Syrie

2.2. B. Les racines politiques des tensions et des conflits régionaux

2.2.1. Des frontières instables

2.2.1.1. Des frontières héritées de la domination européenne, sans lien avec les réalités ethniques

2.2.1.2. Le Liban, exemple du défi de la diversité ethnique et religieuse

2.2.2. La fragilité de la notion d'État

2.2.2.1. Pas de démocratie sauf en Israël et en Turquie (jusqu'à une période récente)

2.2.2.2. Le contre-exemple : la modernisation menée par Mustapha Kemal

2.2.3. De profondes rivalités entre États

2.2.3.1. Iran, Irak, Egypte, Arabie Saoudite et Turquie se livrent une lutte d'influence dans la région

2.2.3.2. Exemple : la guerre Iran-Irak (1980-1988)

2.3. C. Les conflits autour de la naissance et de l'existence d'ISraël

2.3.1. La naissance de l'État juif en Palestine (1948)

2.3.1.1. Le plan de partage de l'ONU est rejeté par les Arabes de Palestine

2.3.1.2. Csq. : la 1re guerre israélo-arabe

2.3.1.3. La "nakba" : exode de centaines de milliers de Palestiniens vers la Cisjordanie et les États voisins

2.3.2. La persistance des conflits entre Israël et ses voisins arabes

2.3.2.1. La guerre des Six Jours (1967)

2.3.2.2. La guerre du Kippour (1973

2.3.3. L'escalade de la violence dans les années 1970-1980

2.3.3.1. Les méthodes terroristes de l'OLP (exécutions des athlètes israéliens aux JO de Munich, 1972)

2.3.3.2. L'opération israélienne au Sud-Liban et les massacres de Sabra et Shatila par les milices chrétiennes

2.3.3.3. Le Hamas, organisation armée d'inspiration islamiste

2.3.4. L'espoir assassiné dans les années 1990

2.3.4.1. Palestiniens et Israéliens s'accordent sur la création d'une Autorité palestinienne à Olso en 1993

2.3.4.2. Le Premier ministre signataire Yitzhak Rabin est assassiné en 1995

2.3.4.3. Les deux camps se radicalisent à nouveau : première Intifada "guerre des pierres" en 2000

2.3.4.4. Aujourd'hui, le conflit se cristallise autour de la politique de colonisation menée par la droite israélienne et de la solution à deux États

3. III. La montée de l'islamisme

3.1. A. L'émergence de l'islamisme politique

3.1.1. Les Frères musulmans, premier mouvement islamiste fondé en Égypte en 1928

3.1.2. Dans les années 1970, l'islamisme a pour but de créer une société organisée selon la charia, loi islamique, en opposition avec le mode de vie occidental, considéré comme satanique

3.1.3. La révolution islamique de 1979 en est la première application politique

3.2. B. La diffusion de l'islamisme politique au PMO

3.2.1. À partir des années 1980, l'islamisme se présente comme un relais des revendications sociales

3.2.2. Les mvts islamistes se multiplient et se radicalisent contre Israël et les occidentaux

3.3. C. L'après 2001

3.3.1. Al-Qaïda, Ben Laden, les Talibans

3.3.2. L'intervention occidentale en Afghanistan et en Irak

3.3.3. La lutte contre l'État islamique