Le meurtre de Kim Nguyen

Comienza Ya. Es Gratis
ó regístrate con tu dirección de correo electrónico
Rocket clouds
Le meurtre de Kim Nguyen por Mind Map: Le meurtre de Kim Nguyen

1. Lieu

1.1. Dans le quartier Côté Soleil

1.1.1. Cossu et tranquille

1.1.2. Hyper sécuritaire et impénétrable grâce à une haute enceinte de pierre au-dessus de laquelle courent un fil électrique et des caméras de sécurité, de nombreux gardes, un accès très restreint et surveillé au quartier ainsi que des systèmes de sécurité « infaillibles »

1.1.3. Dans la Cité (Shanghai?)

1.1.4. Dans le Pays

1.1.5. Entouré par le quartier le plus malfamé du Pays

1.2. Le cadavre est retrouvé dans la piscine, près du jardin, dans la cour arrière de la demeure des Martin

2. Condition du cadavre

2.1. Flotte dans la piscine

2.2. Ses membres dansent mollement dans l’eau

2.3. Visage face aux profondeurs de la piscine

2.4. Son visage n’est ni bleui ni bouffi

2.4.1. Il n’est pas mort noyé

2.4.1.1. Il a été tué ailleurs, puis plongé dans la piscine

2.5. Découvert par Charel Martin et Daniel Cohen

2.6. Aucunes traces d’empreintes fichées sur le corps

3. Moment

3.1. Dans la nuit du 15 au 16 avril

3.2. Le corps est découvert peu après la soirée organisée par Christine Lambert, soit vers une heure du matin

4. Victime

4.1. Kim Nguyen

4.1.1. Non-résident du quartier Côté Soleil

4.1.1.1. Personne ne l’a laissé ou vu entré dans le quartier

4.1.1.2. Rodait souvent près de la guérite

4.1.2. Vietnamien d’origine

4.1.3. Connaissance, voire amitié, cachée de Benjamin Martin

4.1.4. Crack en informatique

4.1.4.1. Il voulait, et a réussi à, pirater le système informatique de sécurité de la communauté pour savoir ce qui se passait intra-muros avec l’aide d’un complice habitant le quartier

4.1.5. « Loqueteux »

4.1.5.1. Ces parents sont d’une extrême pauvreté

4.1.6. Esprit rebelle doublé d’un verbe incendiaire

4.1.7. Allait à l’arcade du centre commercial

4.1.8. En couple avec Yssa Victorin, la jeune vendant des bijoux sur le trottoir

4.1.9. Ancien principal suspect des gardes du quartier par rapport à l’affaire du fantôme, un individu s’introduisant dans les cours du quartier et y déplaçant des choses et y causant du grabuge deux à trois fois par semaine depuis deux mois et chez maintenant sept familles

4.1.9.1. Il se révèle qu’il était réellement le fantôme et qu’il s’introduisait dans le quartier la nuit tombée

4.1.10. Ne comprenait pas, et trouvait ridicule, le concept du Côté Soleil qui toutefois le passionnait

4.1.11. N’aimait pas Robert Martin

5. Suspects

5.1. Daniel Cohen

5.1.1. Famille

5.1.1.1. Petit-fils d’Anita et Joseph/Josef (l’auteure n’a pas l’air de choisir entre les deux orthographes) Cohen qui ne parlent pas de lui et le considère comme un inconnu

5.1.1.1.1. Son grand-père a un passé trouble avec les Nazis

5.1.1.2. Son père a été blessé grièvement dans une bagarre et est quadraplégique depuis dix mois

5.1.1.3. Il vit avec ses grands-parents depuis l’accident de son père et ceux-ci l’ignorent

5.1.1.3.1. Il se sent donc de trop

5.1.1.3.2. Il manque d’attention, d’amour et de tendresse

5.1.1.3.3. Ses grands-parents le méprisent puisque sa mère n’était pas juive

5.1.2. Petit ami de Charel Martin

5.1.3. Les habitants du quartier le trouvent très responsable, à l’écoute, travaillant, méticuleux, peu exigeant, sérieux et généreux

5.1.3.1. Un exemple de l’ado parfait que tout parent rêverait d’avoir, mais pourtant ses grands-parents ne peuvent le sentir

5.1.3.1.1. Louche

5.1.4. Il s’occupe gratuitement des pelouses de ses voisins chaque week-end

5.1.4.1. Il connaîtrait donc bien le quartier, les terrains et les moyens de s’y infiltrer

5.1.4.2. Ferait-il de bonnes actions pour se repentir?

5.1.5. A des difficultés à gérer ses émotions depuis l’accident de son père

5.1.6. A découvert le corps

5.1.7. Il aurait tué son père

5.1.7.1. Il est révélé que, privé d’argent de poche par son père, il s’était dit que les assurances les dédommageraient si un vol se produisait. Ses amis lui ont proposé de lui rendre service et il leur a donné son feu vert. Entrainés par l’idée de commettre un crime, de faire du recel et de gagner de l’argent, ils n’ont pas prévenu Daniel et le vol a mal tourné. Son père a sorti une arme et ses amis, pris au piège, ont riposté. Il ne les a jamais dénoncé.

5.1.7.1.1. Il n’a donc pas tué son père, du moins pas directement

5.2. Charel Martin

5.2.1. A découvert le corps

5.2.2. Connais la victime, mais pas « personnellement »

5.2.3. Très émotive et a des tendances nerveuses (ronge ses ongles)

5.2.4. A reçu une lettre « Je sais qui tu es Je sais ce que tu as fait » anonymement de quelqu’un qui était intra-muros

5.2.4.1. La lettre était écrite à la dactylo qui a été mentionnée comme l’outil de Duquette. Serait-ce l’œuvre du policier? Sinon pourquoi l’auteure aurait-elle mentionné ces détails?

5.2.4.2. Croit que la lettre ne lui était pas adressée

5.2.5. Cache au policier des informations (le fantôme)

5.2.6. Histoire dans son passé louche (l’Autre)

5.2.6.1. Son « secret » est que le gars avec qui elle était précédemment en couple l’a quitté le lendemain de leur première relation sexuelle, qui n’était pas protégée et que Charel avait eu peur d’être enceinte

5.2.7. A des cauchemars récurrents sur la victime et sa mort

5.2.7.1. Serait-ce de la culpabilité?

5.2.8. A découvert Jacinthe et sa fille qui essayaient de se suicider

5.2.8.1. A été sur deux « scènes de crime »

5.2.9. Elle-même sait que personne ne se méfierait d’elle

5.3. Benjamin Martin

5.3.1. Kim était un ami qu’il a caché à tout le monde

5.3.1.1. Robert a trouvé des photos de Benjamin et Kim dans le quartier de nuit et les deux semblaient bien s’entendre

5.3.2. C’est lui, avec Maxim, qui faisait entrer Kim dans le quartier

5.3.2.1. Maxim et Benjamin connaissent très bien le quartier et Kim s’occupait de la sécurité informatique

5.3.3. Il a dans ses poches une enveloppe en tout point semblable à celles livrées chez les Etchevarrez

5.3.4. Il dédaigne l’autorité paternelle et l’autorité en général

5.3.4.1. Jaloux de la confiance que son père porte à Charel

5.3.4.2. Il espionne ce que son père fait à travers la porte de son cabinet privé

5.3.4.3. S’il a fait ce qu’il a fait (fantôme), c’était pour faire mal à son père là où il ne s’y attendait pas, parce qu’il le déteste

5.3.5. Il habite le quartier

5.3.6. En tant que fils de Robert, il aurait sûrement pu trouver un moyen d’avoir accès au système de sécurité

5.3.6.1. Il l’a fait grâce à un double des clés

5.4. Robert Martin

5.4.1. Le corps a été découvert chez-lui

5.4.1.1. Il n’a pas prévenu la police

5.4.2. Il a menti à la police sur l’identité de la personne ayant découvert le corps et sur l’heure de cette découverte

5.4.2.1. Ne veut rien dire à la police

5.4.3. A des antécédents avec le responsable de l’affaire

5.4.4. Colérique et secret, attitude casanière et désespéré depuis le meurtre, violent, parfois méprisant, orgueilleux et égocentrique

5.4.4.1. Que des qualités

5.4.5. Il ment en disant avoir parlé du fantôme au policier

5.4.6. Il avait maille à partir avec la victime qu’il suspectait d’être le fantôme, un individu qui le faisait paraître incompétent et nuisait à la réputation de sa société

5.4.6.1. Il a menacé la victime deux jours avant son meurtre parce qu’il avait cru le reconnaître dans une vidéo où il s’aventurait dans Côté Soleil

5.4.7. Il ne veut pas que la communauté apprenne que le fantôme avait un complice

5.4.8. Plusieurs élèves du Collège parient qu’il est le coupable, dont son propre fils

5.4.9. Il se renfrogne à l’hypothèse que le coupable vive intra-muros

5.4.9.1. Aurait-il peur d’être démasqué?

5.4.10. Perçu comme xénophobe, élitiste et obsédé, comme voulant créer un monde parfait basé sur deux seules valeurs: l’argent et la gloire personnelle

5.4.10.1. Il est également sexiste

5.4.10.2. Il aime aussi avoir l’impression de dominer, ce qui est une des caractéristiques des tueurs en série

5.4.11. Aucun alibi

5.4.12. Son poste de président de Future Engineering lui permet d’avoir chez-lui de multiples écrans de surveillance

5.4.12.1. Il aurait donc du voir ce qui s’est passé

5.4.12.2. Seul lui pouvait permettre au fantôme de sévir sans que les caméras le captent en pleine action

5.4.12.3. Il connaît le champ d’opération précis de chacune des caméras de surveillance, il sait où il faut poser le pied pour ne pas y apparaître

5.4.13. A déjà menacé la victime en publis

5.4.14. Les Cohen s’entendent bien avec tout le monde dans leur voisinage sauf les Martin et la porte des Cohen se voit victime de grabuge

5.4.15. A des humeurs passagères, frôlant certains troubles psychologiques

5.4.16. À la dernière assemblée, les Cohen s’étaient opposés au budget excessif qu’il avait soumis et sa proposition de nouveaux contrôles de sécurité a été rejetée. Quelques temps plus tard le fantôme surgit comme par magie prouvant que le système actuel a des failles et nécessite des améliorations

5.4.16.1. Il se serait servi de Kim pour arriver à ses fins puis Kim, étant une vraie fouine, aurait espionné le quartier et découvert des choses pas très nettes mettant en péril sa petite mise en scène et Robert l’aurait tué

5.4.16.1.1. Voyant que l’enquête commençait à l’incriminer, il aurait décidé de la faire dévier en livrant les lettres aux Etchevarrez

5.4.16.2. Pour remettre aux Cohen la monnaie de leur pièce, il aurait tagué leur porte du svastika

5.4.17. Personne ne croirait qu’il a laissé le corps dans sa propre piscine

5.4.18. Il a endormi la police de garde devant sa demeure prouvant qu’il n’a aucun mal ou remord à déjouer l’autorité

5.5. Le fantôme

5.5.1. Un individu s’introduisant dans les cours du quartier et y déplaçant des choses et y causant du grabuge deux à trois fois par semaine depuis deux mois et chez maintenant sept familles

5.5.2. Se révèle être la victime elle-même et n’est donc plus suspect

5.6. Le complice du fantôme

5.6.1. Personne ne connaît son identité

5.6.2. Il a réussi, avec le fantôme, à pirater le système de sécurité du quartier et pouvait donc opérer sans être vu

5.6.3. Il connaissait sûrement bien la victime puisqu’ils ont travaillé ensemble

5.6.3.1. Il veut rendre hommage à Kim et renouveler leur serment d’amitié

5.6.3.1.1. Il appréciait Kim et ne l’a donc sûrement pas tué

5.6.4. Il habite le quartier et peut donc aller librement

5.6.5. Devrait avoir accès au système de sécurité et ne porterait pas Martin dans son coeur

5.6.6. Volonté de défier l’autorité

5.6.7. Connait un chemin pour éviter toutes les caméras

5.6.8. Il est révélé que Kim avait deux complices: Benjamin et Maxim

5.7. Yann Etchevarrez

5.7.1. Semble très affecté par le meurtre, peut-être trop?

5.7.2. Sa petite semble de mauvais poil et a l’air d’avoir pleuré toute la journée

5.7.3. Sa femme se remet tout juste d’une dépression nerveuse

5.7.3.1. Elle essaya de se suicider avec sa fille après avoir vu les images de Kim et son mari

5.7.4. L’homme est un pervers, adultère et pédophile ayant eu une relation avec Kim Nguyen, la victime

5.7.4.1. Il aurait très bien pu aider son chéri, le fantôme, a s’introduire dans Côté Soleil

5.7.4.1.1. Serait-il le complice?

5.7.4.2. Kim a peut-être refusé ses avances et il l’aurait mal pris

5.7.4.3. Il a peut-être eu peur que Kim révèle a ses proches ce qu’il était

5.7.4.4. Il nie connaître la victime lorsque la police l’interroge puis nie le fait que Kim eusse été son amant

5.7.5. Arrogance et fausse assurance

5.7.6. Alibi: il était chez-lui avec sa femme et un couple d’amis à regarder un film au sous-sol

5.8. Le pasteur Navarro

5.8.1. Connait la victime

5.8.2. A vu Kim à 23:00 le soir précédant son meurtre et lui a dit de partir du quartier

5.8.3. Kim le faisait chanter depuis deux mois puisqu’il connaissait une information que le pasteur ne voulait pas voir révélée

5.8.3.1. Kim avait des photos et une vidéo

5.8.3.2. Le pasteur échangeait des sommes importantes d’argent détourné de ses fidèles contre la silence de Kim

5.8.3.3. Le pasteur a pu être fatigué de payer ou avoir peur que Kim ne respecte plus sa part du marché et l’avoir tué

5.8.4. Détourne des fonds de ses œuvres de bienfaisance

5.8.5. Alibi confirmé par une dizaine de ses fidèles qui préparaient une émission spéciale sur la foi

5.8.5.1. Il aurait pu engager quelqu’un pour faire le sale boulot à sa place

5.9. Maxim McCormick

5.9.1. A donné à Benjamin une enveloppe en tout point semblable à celle reçue par les Etchevarrez qui contenait des photos du quartier prises de nuit

5.9.1.1. Il a été surpris par Robert dehors la nuit a essayé, avec un succès général, d’éviter les caméras de sécurité

5.9.1.2. Il a développé, et sûrement pris, les photos des enveloppes et en a plusieurs autres dans la chambre noire chez-lui

5.9.2. Habite le quartier

5.9.3. Traine aux arcades du centre commercial, tout comme Kim

5.9.4. Fait des sorties secrètes de nuit dans le quartier avec Benjamin

5.9.4.1. C’est lui, avec Benjamin, qui faisait entrer Kim dans le quartier

5.9.4.1.1. Maxim et Benjamin connaissent très bien le quartier et Kim s’occupait de la sécurité informatique

5.9.5. Après le meurtre, il a décidé de voir si certains de ses concitoyens étaient prêts à affronter leur réalité avec les enveloppes.

5.9.5.1. Il en retire du plaisir

5.9.6. Croit tout savoir sur sa communauté

5.10. Adrian McCormick

5.10.1. Il est l’admirateur d’Éva

5.10.1.1. Les lettres qu’il lui a adressées étaient dans les mêmes enveloppes brunes que celles reçues par les Etchevarrez

5.10.2. Il dit n’avoir peur de personne et que personne n’entravera sa route

5.10.3. Il est capable de faire semblant d’être tendre, drôle, attentionné, disponible et romantique, mais il est réellement sombre, névrosé, aux manières frôlant le harcèlement

5.10.4. La nuit du 30 avril, alors que le quartier se retrouve sans électricité et piégé à l’intérieur, il enlève et jette dans son sous-sol Robert, Charel et Daniel

5.10.4.1. Pas super net et légal

5.10.4.2. Il prévoit également les tuer comme il a tué son ex-femme

5.10.4.2.1. Il a tué Robert

5.10.5. Tendances psychopathes

5.10.6. Il a tué Kim Nguyen pour faire inculper Robert Martin qui serait en prison pour des années libérant ainsi sa femme Éva qui aurait selon lui accepté de dire oui à ses avances

5.10.6.1. Il est le coupable

6. Motifs potentiels

6.1. Nuire à la réputation de Robert Martin, le président de Future Engineering, la société responsable de la sécurité du quartier

6.1.1. Le corps est retrouvé dans SA cour

6.1.1.1. Cela pourrait lui faire porter le chapeau

6.1.2. Cela prouve que la sécurité du quartier a des failles

6.1.3. Le fantôme lui-même voulait le faire « chier » , lui montrer qu’il se trompait et que ses efforts étaient vains

6.2. La victime était réellement le fantôme et avait un complice à l’intérieur du quartier, ils ont eu un différent et son complice l’a tué

6.2.1. Cela expliquerait comment la victime s’est retrouvée intra-muros

6.2.2. Robert Martin suspecte qu’un de ces hommes serait le complice

6.3. Pour que les résidents du quartier se rendent compte qu’ils sont favorisés, que leur petit quartier tranquille et hyper sécurisé derrière lequel ils se réfugient de la même manière dont ils se réfugient derrière leurs fortunes n’est pas intouchable, pour qu’ils réalisent qu’ils sont aussi atteignable que n’importe qui et autant humain que tout autre humain et pour briser leur vision de petit paradis tranquille et leur montrer ce qu’est la vie dans la Cité. Pour leur prouver qu’un simple mur, construit pour se protéger « du commun des mortels », ne peut pas les tenir à l’abri de tout, que le sentiment de sécurité n’existe nulle part, qu’il nest qu’utopique, que les bandits ont une longueur d’avance et que c’est grâce à eux qu’on perfectionne les systèmes. Pour se moquer d’eux, de leur obsession de la sécurité et de leur complaisance. Pour se venger de la façon dont ils ignorent, méprisent et humilient les pauvres. Pour leur faire peur.

6.3.1. Une sorte d’acte de rébellion sociale

6.4. Attirer l’attention

6.5. Pour justifier de nouveaux contrôles de sécurité