Le Paléomagnétisme

SVT TP

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Le Paléomagnétisme par Mind Map: Le Paléomagnétisme

1. C'est quoi ?

1.1. C'est la mesure des aimantations qu'enregistrent certaines roches magmatiques,sédimentaires ou volcaniques

2. Champ magnétique terrestre

2.1. Son intensité exprimée en millitesla

2.2. Sa direction donnée par les lignes de forces qui établissent tout autour de la planète un champ magnétique terrestre.

2.3. Deux pôles magnétiques ; Nord et Sud

3. Inversion du magnétisme terrestre

3.1. Le champ magnétique terrestre s'inverse. C'est-à-dire que pôles Nord et Sud s'inversent. Ce champ magnétique peut être enregistré dans les laves présentent sur les croûtes continentales possédant un champ magnétique terrestre. On constate la présence d'une inversion du magnétisme sur ces laves.

3.2. A partir de laves récentes, on construit une échelle magnéto-stratigraphique. En effet les laves enregistrent, au moment de leurs cristallisations, le champ magnétique terrestre tel qu'il est à ce moment

3.3. C'est seulement au début des années 1960, grâce aux scientifiques Vine et Matthews, que nous avons pu comprendre que la présence d'une alternance entre bandes d'intensités magnétiques faibles (polarité inverse) et fortes (polarité normale) venait des différences de polarité magnétiques apparues au cours des différents temps géologiques.

4. Mémoire magnétique des roches

4.1. Les roches magmatiques possèdent toutes leurs propres aimantations. Ces dernières possèdent des minéraux qui acquièrent leurs aimantations en dessous d'une certaine température appelée Point de Curie. C'est ce qu'on nomme « mémoire magnétique » (direction et sens du champ magnétique terrestre contemporain de son refroidissement enregistré).

4.1.1. Nous allons prendre pour exemple le magma basaltique qui est émit à une température comprise entre 900 et 1000°C. La magnétique qui a pour point de Curie 585°C, va refroidir et acquérir sa propre aimantation ce qui solidifiera la roche, ce qui permettra de garder une trace de la direction de son aimantation ainsi que du champ magnétique terrestre au moment de son refroidissement.

5. Au final ?

5.1. L'étude des enregistrements du champ magnétique terrestre a permis de reconstituer une chronologie assez précise des inversions du champ magnétique sur des centaines de millions d'années en arrière. Aujourd'hui nous savons que le pôle de magnétisme Nord se trouve près du pôle géographique Sud, et inversement, mais cela n'a pas toujours été le cas.

6. Notre expérience

6.1. Dans notre expérience, nous avons utilisé de la gélose (qui représentait le basalte), des paillettes de fer (qui représentait les magnétites) et un aimant (qui représentait le champ magnétique terrestre). Lors de cette expérience, la gélose a refroidi et s'est gélifiée en créant un tout avec les paillettes de fer, ce qui dans la réalité représenterait le durcissement du basalte s'impregnant du champ magnétique terrestre.