La Schizophrénie

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
La Schizophrénie par Mind Map: La Schizophrénie

1. Épidémiologie

1.1. Selon l'OMS, la prévalence entière des troubles schizophréniques serait de 1% de la population. Il y aurait donc en France 500 000 personnes ayant un trouble schizophrénique.

2. Formes cliniques

2.1. Hébéphrénie

2.1.1. Survient chez le jeune sujet. Elle est marquée par un repli autistique, délire et hallucinations sans richesse : impression d'une certaine dégradation mentale.

2.2. Hébéphrénocatatonie

2.2.1. Schizophrénie où les troubles psychomoteurs sont au premier plan. On observe une perte l'initiative motrice (catalepsie : maintien plus ou moins long des attitudes "attitude de l'oreiller figé"

2.3. Schizophrénie simple

2.3.1. La personne est en retrait solitaire. Grande indifférence à la vie.

3. Définition

3.1. Pathologie de la personnalité appartenant aux psychoses chroniques caractérisé par :

3.1.1. - La discordance

3.1.1.1. Association de 4 symptômes :

3.1.1.1.1. L'ambivalence, symptôme majeur. C'est le partage contradictoire de tout le psychisme du sujet. Mélange de désir et de crainte, figeant le sujet dans un conflit permanent.

3.1.1.1.2. La bizarrerie, comportement étrange, fantastique

3.1.1.1.3. L'impénétrabilité, sujet hermétique

3.1.1.1.4. Le détachement : peu de contacts avec les autres. Le sujet vit pour lui

3.1.2. - Le syndrome dissociatif

3.1.2.1. C'est par lui que s'exprime :

3.1.2.1.1. La perte de la cohésion de la pensée

3.1.2.1.2. Une désorganisation de la vie affective

3.1.2.1.3. Activité motrice et comportement

3.2. Les troubles du comportement et autres symptômes doivent se maintenir 6 mois pour parler de schizophrénie

3.3. Il existe différentes formes de schizophrénie. Et on parle de troubles schizophréniques que de schizophrénie

3.4. Il existe des troubles schizophréniques caractérisés par différents symptômes

3.4.1. Des symptômes positifs (hallucinations / idée délirante / agitation)

3.4.2. Des symptômes négatifs (isolement / mutisme / repli)

3.4.3. Les 2 en même temps

4. Apparition

4.1. Age début 15/18 ans et avant 35 ans

4.2. Soit sous la forme d'un aspect insidieux

4.2.1. Cela traîne depuis longtemps : consultation pour asthénie, anorexie, désintérêt, plaintes somatiques, peur de devenir dément

4.2.2. Caractère qui se modifie : repli, évasif

4.2.3. Expérience délirante : sensation d'être dans un monde étrange, hypocondrie, peur de changer de sexe, expérience très angoissante de dépersonnalisation

4.2.4. Singularité du comportement : collectionneurs, régime

4.2.5. Forme pseudo-névrotique : crise d'angoisse

4.3. Soit sous la forme d'un aspect abrupt

4.3.1. Rupture brutale avec vie antérieure. psychose déclenchée par deuil, échec. Transformation du caractère : agressivité. Tentative de suicide froidement mené. Etat d'excitation atypique (insomnie)

5. Etymologie

5.1. "schizo" = fissure et "phrene" de l'esprit

6. Le risque suicidaire

6.1. Lié à la confusion du début des troubles

6.2. 20 à 40% des personnes atteintes de schizophrénie tentent de mettre fin à leur jour dans les premières années de la maladie.

6.3. 10% se suicident

6.4. Les actes sont fréquemment impulsifs et liés aux symptômes

7. Les symptômes

7.1. Les hallucinations (ouïe / olfactive / toucher / vision)

7.1.1. Elle peuvent toucher plusieurs sens

7.1.2. Le cerveau provoque une perception alors qu'il n'y a pas d'émission

7.2. Les idées délirantes (persécution / poursuivi )

7.2.1. Correspond à des croyances que l'on est persécuté, poursuivi, que l'on est une personne importante, que l'on est investi d'une mission religieuse

7.2.2. Le comportement, les attitudes sont guidées par ces idées

7.3. La dissociation

7.3.1. Correspond à la rupture d'un fonctionnement unitaire de l'esprit, ainsi le comportement, les émotions et les pensées ne sont pas en adéquation

7.4. La désorganisation

7.4.1. Difficulté d'organiser son quotidien dans ses activités, son discours et sa pensée. Les gestes de la vie quotidienne sont source d'angoisse

7.5. Le "coq à l'âne"

7.5.1. Passer d'un sujet à un autre sans qu'il n'y ait aucune relation entre les deux

7.6. La dépersonnalisation

7.6.1. Sensation de pouvoir se voir agir comme si le corps et l'esprit étaient séparés

7.7. Raisonnement logique parfois altéré

7.8. La clinophilie

7.8.1. Rester longtemps au lit ou assis à ne rien faire

7.9. L'avolition

7.9.1. Perte de volonté

7.10. L'apragmatisme

7.10.1. Avoir du mal / prendre beaucoup de temps à faire des choses

7.11. L'émoussement affectif

7.11.1. Diminution des réponses et expressions émotionnelles

7.12. L'anhédonie

7.12.1. Sentiment de vide et de perte d'intérêt

7.13. Alogie

7.13.1. Pauvreté du discours

7.14. Retrait social

7.14.1. Diminution de la participation aux relations sociales