Processus de la tuberculose

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Processus de la tuberculose par Mind Map: Processus de la tuberculose

1. Mécanisme d'apparition

1.1. Mycobactéries du complexe tuberculosis

1.1.1. Mycobacterium tuberculosis (bacille de KOCH = BK

1.1.2. Mycobacterium bovis

1.1.3. Mycobacterium aficanum

1.2. bacille à croissance lente

2. Facteurs favorisants

2.1. la zone géographique d'origine

2.1.1. Afrique

2.1.2. Asie

2.1.3. Ile de France

2.2. L'âge

2.2.1. les migrants

2.2.1.1. arrivée sur le territoire depuis - de 2 : risque x30

2.2.1.2. arrivée sur le territoire depuis + de 10 : risque x2,5

2.2.2. les personnes âgées

2.3. Les conditions sociales

2.3.1. SDF

2.3.2. Vie en collectivité

2.3.2.1. EHPAD

2.3.2.2. Milieu pénitentiaire

2.3.3. professionnels exposés

2.4. condition de santé

2.4.1. immunodépression

2.4.1.1. SIDA

2.4.2. tabgaisme

3. Physiopathologie

3.1. Primo-infection tuberculeuse

3.1.1. bacilles pénètres jusqu'aux alvéoles les mieux ventilées

3.1.2. constitution d'un chancre d'inoculation

3.1.2.1. multiplication bacillaire, phagocytose par les macrophages

3.1.3. diffusion hématogène

3.1.3.1. vers les organes les plus vascularisés = asymptomatiques

3.1.3.1.1. ganglions

3.1.3.1.2. reins

3.1.3.1.3. vertèbres

3.1.3.1.4. méninges

3.1.4. évolution défini selon le rapport de forces entre les bacilles et les macrophages

3.1.4.1. destruction des mycobactéries

3.1.4.1.1. guérison

3.1.4.2. circonscription du foyer infectieux si forte réaction immunitaire et rare bacilles (granulome)

3.1.4.2.1. infection tuberculeuse latente

3.1.4.3. réponse immunitaire dépassée, forte charge bacillaire

3.1.4.3.1. tuberculose maladie : se développe dans les 2 ans après l'inoculation

4. EXAMENS CLINIQUES

4.1. Primo-infection

4.1.1. asymptomatique

4.1.1.1. infection tuberculeuse latente

4.1.2. symptomatique

4.1.2.1. rare primo-infections patentes

4.1.2.1.1. érythèmes noueux

4.1.2.1.2. absence de contagiosité

4.1.3. diagnostics

4.1.3.1. immunologique

4.1.3.1.1. IDR (intra-dermo-réaction)

4.1.3.1.2. Tes de production de l'INF-gamma par les LT

4.1.3.2. Radiologique

4.1.3.2.1. absence de lésion

4.1.3.2.2. chancre d'inoculation rarement visible (RP ou Scanner

4.2. Tuberculose maladie

4.2.1. signes généraux

4.2.1.1. anorexie, amaigrissement, asthénie

4.2.1.2. fièvre, souvent vespérale

4.2.1.3. sueurs nocturnes profuses

4.2.2. TB pulmonaires (75%)

4.2.2.1. toux prolongée >3 sem. +/- expectorations

4.2.2.2. hémoptysie

4.2.2.3. parfois douleurs thoraciques, dyspnée

4.2.2.4. auscultation pulmonaire le plus souvent normale, même dans les atteintes sévère

4.2.3. TB extra-pulmonaire (25%)

4.2.3.1. tous les organes peuvent être atteints

4.2.3.1.1. ganglionnaire

4.2.3.1.2. osseuse

4.2.3.1.3. méningite tuberculeuse

4.2.3.1.4. pleurale

4.2.3.1.5. péricardique

4.2.3.1.6. urogénitale

4.2.3.1.7. digestives ...

4.2.4. TB miliaire

4.2.4.1. dissémination des bacilles par voie hématogène

4.2.4.2. multiples granulomes de la taille d'un grain de mil

4.2.4.3. atteintes extra-pulmonaire multiples possibles

4.2.4.4. symptômes respiratoire +/- bruyants

5. EXAMENS PARACLINIQUES

5.1. examens d'imagerie

5.1.1. radio de thorax ou scanner

5.1.1.1. lésions des sommets (segments apicaux et dorsaux des LS, LM)

5.1.1.2. cavernes

5.2. histologie

5.2.1. granulomes épithéloïdes et gigantocellulaire

5.3. analyse de liquides biologiques

5.3.1. ponction d'un épanchement

5.3.1.1. pleural

5.3.1.2. péricardique

5.3.1.3. péritonéal

5.3.2. ponction lombaire

5.3.3. ECBU

5.3.4. ECBC

5.3.4.1. crachats

5.3.4.1.1. 3 jours de suite de préférence le matin

5.3.4.2. fibroscopie bronchique : lavage broncho-alvéolaire

5.3.4.3. crachats après fibroscopie bronchique

5.3.4.4. examen microscopique des crachats = examen direct (au labo

5.3.4.4.1. microscopique : examen direct

5.3.4.4.2. mise en culture : résultat en 2 à 3 semaines

5.3.4.4.3. antibiogramme : étudier la réponse aux antibiotiques pour mettre en place le traitement

5.3.5. tubage gastrique

5.3.5.1. récupérer le contenu gastrique le matin car la nuit on avale des sécrétions respiratoire

5.3.6. au laboratoire

6. DIAGNOSTIC

6.1. fait par le médecin en fonction des résultats des différents examens

7. MÉCANISME DE RÉPARATION

7.1. primo-infection tuberculeuse

7.1.1. si macrophages très efficace, guérison spontanée

7.2. tuberculose maladie

7.2.1. pas de mécanisme de réparation spontanée

8. DEVENIR

8.1. traitement d'antibiothérapie pendant 6 mois minimum

9. AXES THERAPEUTIQUES

9.1. médicales

9.1.1. prise en charge pharmaceutique

9.1.1.1. 2 phases

9.1.1.1.1. attaque = 2mois

9.1.1.1.2. entretien = 4 mois

9.2. autres mesures de la prise en charge

9.2.1. isolement respiratoire

9.2.1.1. chambre seule

9.2.1.2. précautions complémentaires de type "air"

9.2.2. information et éducation du patient

9.2.3. demande ALD

9.2.4. déclaration obligatoire à l'ARS

9.2.5. déclaration au centre de lutte antituberculeuse

9.2.6. prise en charge nutritionnelle

9.2.7. prise en charge sociale

9.3. Rôles IDE

9.3.1. surveillance de la tolérance des traitements

9.3.1.1. digestive : risque de nausées

9.3.1.2. hépatiques : risque d'hépatite (rifampicine)

9.3.1.2.1. bilan hépatique régulier : dosage régulier des transaminases hépatiques

9.3.1.3. ophtalmogique : risque de rétinite (isonazide)

9.3.2. surveillance des l'observance :

9.3.2.1. interrogatoire

9.3.2.2. observation des prises

9.3.2.3. urines rouges (rifampicine)

9.3.2.4. délivrance, nécessité ou non d'un IDE à domicile

9.3.2.5. augmentation du taux d'acide urique (pyrazinamide)

9.3.3. surveillance de l'efficacité des traitements

9.3.3.1. clinique

9.3.3.1.1. apyrexie

9.3.3.1.2. apyrexie

9.3.3.1.3. poids

9.3.3.2. ECBC