Lithiase Hépatique

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Lithiase Hépatique par Mind Map: Lithiase Hépatique

1. Définition

1.1. Présence de calculs dans les voies biliaires

1.2. La plupart des calculs biliaires se forment dans la vésicule biliaire et sont constitués de cholestérol. Ils se forment quand la bile est trop riche en cholestérol et que la vésicule se contracte mal

2. Symptômes

2.1. Asymptomatique

2.2. Seuls symptômes, a part les complications, sont des crises douloureuses couramment appelées «coliques hépatiques». Elles surviennent quand les calculs tentent de sortir de la vésicule biliaire

3. Diagnostic

3.1. Échographie très performante pour établir le diagnostic de lithiase vésiculaire

3.2. Pour les calculs migrés dans le canal cholédoque, l'IRM peut être nécessaire

4. Traitement

4.1. Quand la lithiase vésiculaire n'entraine aucun symptôme, aucun traitement n'est nécessaire.

4.2. Si des coliques hépatiques apparaissent une cholécystectomie est réalisable par chirurgie coelioscopique (chirurgie mini-invasive, sans ouverture de l'abdomen).

4.3. En cas de cholécystite aiguë, un traitement par antibiotiques permet de mettre fin à l'infection; une cholécystectomie est également nécessaire.

4.4. Lorsque des calculs ont migré dans le canal cholédoque, ils peuvent être extraits par une intervention chirurgicale ou par voie endoscopique à travers la papille (c'est la sphinctérotomie endoscopique). La vésicule biliaire qui est la source des calculs doit également être enlevée.

5. Complications

5.1. La cholécystite ou infection aigue de la vésicule biliaire.

5.2. La lithiase de la voie biliaire principale

5.3. La pancréatite.

6. Facteurs favorisants

6.1. Age jusqu’à 70 ans

6.2. Le sexe féminin

6.3. Obésité, aucune activité physique

6.4. Jeûne, perte de poids rapide

6.5. Peu de fibre dans l'alimentation

7. Signes

7.1. Fièvre

7.2. Coloration de la peau jaune

7.3. Douleurs intenses

7.4. Vomissements persistants

8. Prévention

8.1. Conserver un poids normal

8.2. S'adonner régulièrement à des activités physiques surtout d'endurance

8.3. Consommer de bonnes graisses (omega 3,6,9)

8.4. Limiter les sucres

8.5. Consommer des fibres alimentaires

8.6. Régime végétarisme aurait un effet préventif

9. Surveillance infirmière

9.1. Administration antispasmodique prescrit

9.2. Prévoir un bilan hépatique (ASAT, ALAT, PAL, bilirubine, albumine, GGT)