Créer des chambres d’hôtes : statut, normes, rentabilité

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Créer des chambres d’hôtes : statut, normes, rentabilité par Mind Map: Créer des chambres d’hôtes : statut, normes, rentabilité

1. Introduction

1.1. Créer des chambres d’hôtes est une activité de nature commerciale, déclarée auprès de la Chambre de commerce et d’industrie (ou auprès de la chambre d’agriculture si le propriétaire est agriculteur).

1.1.1. Accueillir en chambre d’hôtes consiste à proposer un hébergement meublé avec petit déjeuner et fourniture du linge de maison : cela doit être chez le propriétaire (maison principale), ou dans une annexe située sur son terrain.

1.1.2. Au contraire, louer un gîte consiste à mettre à disposition une maison, un appartement ou un studio, meublés, à l’usage exclusif du locataire de passage qui y effectue un séjour d’une durée d’un jour à un mois, et qui n’y élit pas domicile. Le petit déjeuner n’est pas servi. Le linge de maison est fourni ou non.

2. La commercialisation des chambres d’hôtes

2.1. Une chose à savoir si vous souhaitez créer des chambres d’hôtes : 90% des réservations passent par internet. Cela implique de mettre en place une stratégie web efficace, basé sur des photos et des textes de qualité, ainsi que des témoignages clients favorables.

2.1.1. Les canaux de commercialisation suivants sont les plus utilisés :

2.1.1.1. site internet en propre, si possible bien référencé,

2.1.1.2. présence sur les réseaux sociaux, notamment Facebook,

2.1.1.3. présence dans les guides touristiques et les publications des offices du tourisme,

2.1.1.4. partenariats avec les comités d’entreprise,

3. Produits et services

3.1. Voici un rapide panel des tendances fortes au sein de notre secteur :

3.1.1. Bien-être : Piscine, spa, hammam, etc.

3.1.2. Détente : Relaxation, yoga, pilate, etc.

3.1.3. Insolite : Cabane, tentes safari, bulles, etc.

3.1.4. Gastronomie : « vegi food », produits locaux, etc.

3.1.5. Développement durable : Consommation de produits équitables, économie d’énergie, activités respectueuses de l’environnement, etc.

3.1.6. Culturel : Découvertes créatives du patrimoine, rencontres, partages, etc.

3.1.7. Collaboratif : Partage entre communautés, alternatif, économie financière, etc.

4. Missions et facteurs de succès

4.1. Étape 1: Définir son contexte professionnel/personnel

4.1.1. Quel est mon produit ?

4.1.2. Quels sont mes clients ?

4.1.3. Quels sont mes concurrents ?

4.1.4. Quel est le temps que j’ai à consacrer à la gestion de mon gite et/ou de ma chambre d’hotes ?

4.1.5. Quel est mon budget marketing et commercial ?

4.1.6. Quels sont mes objectifs d’un point de vue du remplissage ?

4.2. Étape 2 : Appliquer 1 ou plusieurs méthodes de définition du bon tarif

4.2.1. Coût de revient

4.2.2. Concurrence

4.2.2.1. Leur proximité géographique immédiate par rapport à la vôtre

4.2.2.2. L’expérience client (offre produit/service) qui doit être la plus proche possible, voire même équivalente à la vôtre

4.2.2.3. Leurs avis clients sur la toile doivent être au moins aussi bons si ce n’est meilleurs que les vôtres

4.2.3. Perception psychologique

4.2.3.1. Vous devez être à l’écoute de vos clients et récolter leur opinion sur le rapport qualité/prix dès que vous en avez l’opportunité.

4.2.4. Produit

4.2.4.1. Comment votre client juge-t-il votre produit vis-à-vis de celui de vos concurrents ? Prenez un tableau Excel et listez de manière détaillée l’ensemble des éléments composant votre produit/service.

4.2.4.1.1. Exemple pour une chambre d’hôtes :

4.3. Étape 3 : Identifiez vos différentes périodes d’activité :

4.3.1. C’est une étape clef dans la construction de votre politique de prix. Je parle volontairement ici de périodes et non de saisons… Et oui, dans une saison, nous pouvons avoir plusieurs périodes !

4.3.1.1. Statistiques régionales, départementales voire même locales que vous avez collectées

4.3.1.2. Calendrier des vacances scolaires à l’échelle internationale

4.3.1.3. Évènements majeurs à venir ayant un impact sur l’attractivité de votre destination

4.3.1.4. Facteurs météorologiques

4.3.1.5. Tout autre évènement pouvant modifier la demande liée à votre destination

4.4. Étape 4 : Définissez votre grille tarifaire en fonction des périodes identifiées :

4.4.1. des conditions tarifaires à savoir de manière non exhaustive :

4.4.1.1. Paiements

4.4.1.2. Acompte

4.4.1.3. Caution

4.4.1.4. Annulation

4.4.1.5. Nuits minimums

4.4.2. Vous pourrez également jouer sur les offres spéciales telles que :

4.4.2.1. Early booking

4.4.2.2. Last Minute

4.4.2.3. % de remise

4.4.2.4. Services ou produits additionnels offerts

5. fonctions internes

5.1. Il en est de votre survie que vous vendiez vos chambres et/ou gites à un tarif qui couvre l’ensemble de leurs charges à savoir opérationnelles :

5.1.1. linge

5.1.2. petit-déjeuner

5.1.3. énergie

5.1.4. déplacement

5.1.5. ménage

5.1.6. ressources-humaines

5.1.7. mais également financières et administratives

5.1.7.1. taxes

5.1.7.2. impôts

5.1.7.3. ou encore emprunt

5.2. Concurrence:il suffit de regarder le site Internet de vos concurrents ou leur tarification sur des agences de voyages en ligne pour les copier ou du moins largement vous en inspirer…

5.3. Prenez un tableau Excel et listez de manière détaillée l’ensemble des éléments composant votre produit/service.

5.4. Faire des publicités, avoir un site web dynamique,etc....

5.5. Table d’hôte : prévoir des menus adaptés

6. Chambres d’hôtes : est-ce réellement un investissement rentable ?

6.1. Le secteur des meublés de tourisme est un marché porteur et constitue une excellente idée d’investissement. Ceci étant, cette activité n’est pas toujours rentable, à moins de n’être très regardant sur certains points, comme l’étude du marché ou le choix de la zone géographique.

6.1.1. Quelle que soit l’envergure de votre projet de chambre d’hôtes, l’étude de faisabilité permet d’avoir un excellent aperçu

6.1.1.1. par une analyse poussée de l’état du marché

6.1.1.2. du potentiel de la zone géographique choisie

6.1.1.3. du positionnement visé en termes de standing

6.1.1.4. et de prix mais également des attentes même du porteur de projet.

7. ou encore emprunt

7.1. ÉTAPE 1 : LA RÉFLEXION PRÉALABLE

7.1.1. Avant de se lancer à corps perdu dans ce projet, il est nécessaire de se poser les bonnes questions et de bien définir les objectifs du projet.

7.1.1.1. Quelles est l’idée derrière le projet ?

7.1.1.2. Quelle est la motivation première (humain, financière, etc) ?

7.1.1.3. Comment vous positionnez-vous par rapport à votre projet ?

7.1.1.4. Quel est l’élément déclencheur ?

7.1.1.5. Quels horizons vous placez-vous ?

7.1.1.6. Connaissez-vous le secteur du tourisme ?

7.1.1.7. Quelle est votre connaissance de la région ?

7.1.1.8. Avez-vous la possibilité d’investir ?

7.1.1.9. Connaissez-vous le fonctionnement des chambres d’hôtes ?

7.2. ÉTAPE 2 : L’ÉTUDE DE MARCHÉ

7.3. ÉTAPE 3 : LE BUSINESS PLAN

7.3.1. Le résumé opérationnel

7.3.1.1. Il s’agit de l’executive summary, il résume le business plan afin de permettre aux financeurs de se faire un avis rapide sur le document.

7.3.2. La naissance du projet

7.3.2.1. Elle présente les origines du projet. Pourquoi le créateur a voulu se lancer dans l’ouverture d’une chambre d’hôtes.

7.3.3. Le produit ou le service

7.3.3.1. Quel type de chambre d’hôtes sera ouvert ? Quel est son concept ? Qu’est-ce qui la différencie de la concurrence directe et indirecte ? Dans le cas de l’achat d’une maison, elle permet de la présenter et de démontrer son potentiel.

7.3.4. Le marché

7.3.4.1. Le business plan doit comporter une étude de marché portant sur la chambre d’hôtes.

7.3.5. La stratégie de l’entreprise

7.3.5.1. Comment la chambre d’hôtes va-t-elle se différencier de la concurrence ? Quel est la politique de prix et de communication ? Quel est le positionnement de la maison d’hôtes (haut de gamme, familiale, etc.). Elle doit démontrer la capacité des gérants à faire face à la concurrence et à proposer des actions pour attirer la clientèle.

7.3.6. Le montage juridique

7.3.6.1. Enfin, quel est le statut juridique de la future entreprise ? SARL, SAS, EI, etc. Combien y aura-t-il d’associés et quel est le capital de départ de l’entreprise ?