LE NATURALISME

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
LE NATURALISME par Mind Map: LE NATURALISME

1. Caractéristiques et Principes

1.1. Mouvement littéraire et culturel qui se constitue autour de Zola

1.2. Le naturalisme est un mouvement littéraire qui est né dans la seconde moitié du XIXème siècle, qui s'est attaché à décrire la réalité telle qu'elle est et non telle qu'elle devrait être.

1.3. travail romancier = celui d'un savant

1.4. La documentation: importence majeure: documentation qui constitue un dossier précis et objectif du thème ou du milieu qu'il va traiter (exemple: les carnets d'enquêtes de Zola)

1.4.1. Les expériences sur le terrain et cette documentation permettent au romancier naturaliste d'approcher au plus près de la réalité et de se faire une impression saisie sur le vif.

1.5. Zola:

1.5.1. recherche une connaissance scientifique de l'humanité.

1.5.2. Adopte la méthode expérimentale des scientifiques

1.5.3. illustre dans ses oeuvres les théories sur l'influence du milieu et le déterminisme

2. Ecrivains et Peintre

2.1. Ecrivains

2.1.1. -Les Frères Goncourt -Huysmans -Zola (Le Roman expérimental)

2.2. Peintre

2.2.1. -Gustave Caillebotte (Raboteurs de parquet (1875))

3. Limiter le romanesque

3.1. L'écrivain naturaliste régule à l'arrière-plan le spectaculaire, le côté romanesque.

3.2. La description est très importante: tout parcourir, tout voir et tou montrer = ambition du romancier naturaliste (Zola lui, manifeste un souci constant d'exhaustivité.)

3.3. Le narrateur s'efface le + possible: c'est le point de vue interne, celui des personnages, qui est privilégié.

3.4. Absence de tout jugement moral sur les personnages et l'action qui se joue

3.5. Le roman naturaliste = roman d'observation et d'expérimentation

4. Un style qui transfigure le réel

4.1. Le naturalisme n'est jamais une pure reproduction de la réalité: le style de l'auteur finit toujours pas dépasser l'objectivité recherchée et transfigure la réalité.

4.2. L'exploration scientifique du réel, expérimentale et médicale, qui est celle du naturalisme, bascule vers une transfiguration.

4.3. Zola ne s'en tient pas à une simple et plate reproduction fidèle du réel mais use de la transfiguration mythologique, épique ou métaphorique pour métamorphoser l'objet, le personnage ou le lieu décrit.

4.4. Le romancier naturaliste dépasse le réel, par l'emploi des personnifications, d'images ou le lieu décrit.

4.5. Tantôt le éléments décrits se mettent à s'animer sous l'effet des méthaphores et des personnifications.

4.6. Tantôt tous les éléments décrits sont montrés avec démesure, prennent des perspectives gigantesques, inquiétantes.

5. La théorie de l'hérédité

5.1. -Une démarche scientifique: le roman est conçu comme le lieu d'une véritable éxpérimentation scientifique opérée par le romancier.

5.2. Pour Zola, il s'agit d'étudier comment un individu réait au milieu qui l'entoure.

5.3. A cette importance du milieu, le Naturalisme ajoute celle de l'hérédité familiale.

5.4. Les naturalistes vont reprendre ces théories a leur compte et montrer que le milieu et l'hérédité apparaissent comme des facteurs esentiels du déterminisme humain.

6. Une nouvelle forme de personnage

6.1. Le naturalisme rejette les personnages héroiques des romans traditionnels. Les personnages naturalistes sont des personnages privés de pouvoir et de liberté.

6.2. Le personnage naturaliste n'accomplit pas de faits héroiques et ne connaît pas d'avantures extraordinaires.

7. Les thèmes essentiels du naturalisme

7.1. La puissance des instincts : le récit met en évidence la force brutale des instincts et les pulsions que l'individu ne peut contrôler. Il représente des personnages entraînés par des pulsions qui les dépassent, des pulsions qui déshumanisent et peuvent conduire l'homme jusqu'au crime.

7.2. La lutte pour la vie, les malheurs du peuple: l'écrivain crée des personnages quis'efforcent souvent en vain d'échapper au déclin, à la maladie, à la mort. Il fait partager au lecteur une vision pessimiste de l'homme et de la société.

7.3. Les mutations du monde moderne: l'écrivain naturaliste décrit les profonds boulversements de la seconde moitié du XIXème siècle, explore l'univers nouveau créé par la révolution industrielle.