Les élèves à besoins éducatifs particuliers (BEP)

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Les élèves à besoins éducatifs particuliers (BEP) par Mind Map: Les élèves à besoins éducatifs particuliers (BEP)

1. Qui ?

1.1. PPS : Concerne des élèves reconnus « handicapés » par la CDA ( Commission des Droits et de l’Autonomie relevant de la MDPH Maison Départementale des Personnes Handicapées).

1.1.1. L'ESS : Equipe de suivi de scolarisation. L’enseignant référent le met en place et l'anime. Il comprend les parents, les enseignants, le psychologue scolaire, le médecin scolaire, l’orthophoniste…

1.1.2. C’est la famille qui sollicite le PPS auprès de la MDPH. Pour cela, elle est amenée à prendre contact avec l’enseignant référent de son secteur.

1.2. PAP : Concerne les élèves atteints de troubles des apprentissages évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap : trouble spécifique du langage (dyslexie, dysphasie, dyspraxie …)

1.2.1. Mis en place par le directeur et le médecin scolaire.

1.3. PPRE : Concerne des élèves dont les connaissances et les compétences scolaires spécifiques ne sont pas maîtrisées ou qui risquent de ne pas être maîtrisées.

1.3.1. En général, c'est l'équipe pédagogique qui met en place le PPRE.

1.4. PAI : Concerne les élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période sans reconnaissance du handicap : pathologies chroniques, allergies, intolérance alimentaire…

1.4.1. La famille doit solliciter le chef d’établissement pour mettre en place un PAI. Mis en place par le directeur et le médecin scolaire.

2. Quoi ?

2.1. BEP

2.1.1. Le besoin est défini comme "ce qui est indispensable à l’existence"

2.1.2. Le mot "éducatif" est défini comme « ce qui développe les facultés, les apprentissages, les connaissances »

2.1.3. Le mot "particulier" est défini comme « ce qui appartient en propre à une personne ».

3. Pourquoi ?

3.1. Regard neuf sur l'élève, dénué de tout à priori, qui permet de déceler les besoins, même les plus simples et les plus temporaires, qui nécessitent pourtant une aide précise et immédiate pour sauvegarder le succès d’une année scolaire.

3.2. Formation d'un langage commun dans l’école qui met à l’abri des querelles du secret médical, des classifications et des risques d’étiquetage

3.3. Suivre avec plus de souplesse et de proximité le développement propre à chaque élève et prévenir des risques de régression

3.4. Démarches pédagogiques qui atténuent la séparation entre les élèves et les enseignants par type de difficulté (handicap, maladies, échec, troubles cognitifs …)

3.5. Droit égal aux aides, remédiations, adaptations et soutiens …

4. Comment ?

4.1. PPS

4.1.1. Dispositif relevant de la MDPH

4.1.1.1. L’enseignant référent, au préalable récolte les informations auprès des familles et des enseignants et joint à la demande de PPS les bilans nécessaires

4.2. PAP

4.2.1. Projet d’Accompagnement Personnalisé Dispositif interne à l'établissement

4.2.1.1. L’équipe pédagogique propose des aménagements pour répondre aux difficultés de l’élève. Ces aménagements sont formalisés avec le document unique annexé à la circulaire. Celui ci est présenté aux parents qui doivent le signer

4.3. PPRE

4.3.1. Programme Personnalisé de Réussite Éducative Dispositif purement pédagogique

4.3.1.1. L’équipe pédagogique propose un plan d’action pour répondre aux difficultés de l’élève. Celui ci est présenté aux parents et à l’élève qui doit en comprendre la finalité pour s’engager avec confiance dans le travail qui lui est demandé. Un document formalisé est écrit, il présente les objectifs, les modalités, les échéances, les modes d'évaluation .

4.4. PAI

4.4.1. Projet d’Accueil Individualisé Dispositif interne à l'établissement

4.4.1.1. Le médecin scolaire détermine les aménagements particuliers susceptibles d’être mis en place. Le PAI est valable 1 an et est reconductible.