Le XVIème siècle ou l'heure de la remise en question en Europe

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Le XVIème siècle ou l'heure de la remise en question en Europe par Mind Map: Le XVIème siècle ou l'heure de la remise en question en Europe

1. Bouleversements historiques dans un monde mis à mal par..

1.1. .

1.1.1. la conquête du Nouveau Monde

1.1.1.1. Fondation des premiers empires coloniaux conformément au traité de Tordesillas (destiné à partager le territoire américain entre le Portugal et l'Espagne

1.1.1.1.1. Occupation portugaise du Brésil à partir de 1532

1.1.1.1.2. Conquête espagnole de l'empire aztèque (1519-1521) au Mexique par le conquistador Hernan Cortès

1.1.1.1.3. Conquête par le conquistador Pizarro de l'empire inca au Pérou et en Equateur (1531-1533)

1.1.1.2. Une conquête d'une violence extrême

1.1.1.2.1. Occupation des terres

1.1.1.2.2. Extermination (massacres d'Indiens), pillages et destruction (temples indiens)

1.1.1.2.3. Christianisations forcées

1.1.1.2.4. Travaux forcés, recours aux esclaves

1.1.2. les crises religieuses

1.1.2.1. Volonté de retour aux sources du christianisme, fondé sur un rapport plus personnel à Dieu et une meilleure connaissance du message du Christ →La Réforme protestante

1.1.2.1.1. Luthéranisme (Allemagne, Europe du Nord)

1.1.2.1.2. Calvinisme (Provinces-Unies, Ecosse et France)

1.1.2.1.3. Anglicanisme (Angleterre)

1.1.2.2. Réaction et réformes catholiques

1.1.2.2.1. Concile de Trente (1545-1563) : réforme de l'Eglise catholique, réaffirmation des principes catholiques

1.1.2.2.2. Guerres de religion entre catholiques et protestants (Saint-Empire, Pays-Bas et France)

2. Révolutions scientifiques et technologiques

2.1. Des progrès majeurs dans les mathématiques, la physique, biologie, médecine...

2.1.1. André Vésale (1514-1564), premier médecin à pratiquer la dissection

2.1.2. Invention de machines révolutionnaires par Leonard de Vinci, dans le domaine de la physique

2.2. Des avancées décisives en astronomie...

2.2.1. Copernic, premier modèle héliocentrique (plaçant le Soleil au centre de l'Univers)

2.3. L'évolution de la navigation

2.3.1. L’amélioration des navires et de l’aptitude à calculer leur position en plein océan (en particulier la longitude)

3. Un profond renouvellement culturel

3.1. L'humanisme, un renouvellement de la pensée

3.1.1. Un mouvement intellectuel de reprise des idéaux de l'Antiquité

3.1.1.1. → Les humanistes remettent l'être humain et son bonheur au cœur de leur réflexion

3.1.1.1.1. Recherche du bonheur par l'accomplissement de l'individu

3.1.2. Une nouvelle conception de l'homme

3.1.2.1. Foi dans la perfectibilité de l'homme et confiance en le progrès de l'humanité

3.1.2.2. L'homme, un monde en soi

3.1.2.2.1. L'homme : un microcosme, à l'image du grand monde ou macrocosme

3.1.2.3. La promotion de l'individu → Changement religieux : l'évangélisme, qui prône...

3.1.2.3.1. La lecture des Saintes Ecritures, sans la médiation du clergé

3.1.2.3.2. Une relation singulière et plus intime de l'homme à Dieu

3.1.3. Une nouvelle vision de l'éducation

3.1.3.1. Détachement de l'enseignement à l'égard de la théologie, l'apprentissage des langues anciennes (grec, hébreu)

3.1.3.2. Formation par le voyage pour se confronter à l'Autre

3.2. La Renaissance

3.2.1. Un mouvement de redécouverte des textes de la culture antique

3.2.2. Enracinement en Italie, caractérisée par une soif de savoirs, surtout dans le domaine des Arts

3.2.2.1. Renaissance artistique

3.2.2.1.1. Un art nouveau, inspiré de l'Antiquité (mythologie gréco-romaine,...)

3.2.2.1.2. Mécénat : soutien financier des artistes, peintes, architectes, sculpteurs

3.2.2.1.3. Les grands chantiers européens : la diffusion de la Renaissance hors d'Italie et propagation de l'esprit du quattrocento en Europe

4. Une profonde transformation sociale (l'entrée dans les temps modernes)

4.1. Une nouvelle représentation de l'être humain, au centre des préoccupations

4.1.1. Au Moyen-Age, les hommes étaient les enfants de Dieu et ne se définissaient que dans leur rapport à ce dernier

4.1.1.1. L'humilité religieuse imposait de rester en retrait, de se fondre dans la masse des fidèles, ce qui ne permettait pas d'exprimer son individualité

4.1.1.2. L'existence ne se justifiait que par Dieu

4.1.1.2.1. → Les plaisirs profanes (luxe, art, fêtes) étaient non justifiés et n'ont alors pas leur place dans la société européenne

4.1.2. En raison de l'influence de la pensée humaniste, le XVIème siècle voit la remise en cause de la place de la religion dans la société européenne (=diminution de Dieu)

4.1.2.1. L'existence ne se justifie plus, que par Dieu

4.1.2.1.1. L'art (antique et renaissant) et les les plaisirs profanes acquièrent une place privilégiée dans la société

4.1.2.2. L'affirmation de l'individualité

4.1.2.2.1. L'Homme = individu à part entière

4.2. L'ébranlement des certitudes humaines

4.2.1. Conséquences de la découverte du Nouveau Monde (1492) + poursuite de l’ouverture atlantique ou les grandes expéditions maritimes : - découverte du Brésil par Cabral en 1500 - premier tour du monde, entrepris par Magellan (1519-1522)

4.2.1.1. Un élargissement du monde : une nouvelle carte du monde pour les européens

4.2.1.2. La découverte et le contact avec des peuples nouveaux (les indigènes) + confrontation avec la culture de l'Autre

4.2.1.3. Remise en cause des savoirs acquis (géographie des continents, représentation de l'espèce humaine…) = Modification de la vision du monde des européens

5. Evolution de l'économie européenne : une forte croissance économique

5.1. Les nouvelles routes commerciales vers L'Inde

5.1.1. → Stimulation du commerce européen : essor des ports de l'Atlantique

5.2. L'exploitation de l'Amérique

5.2.1. Le circuit de l'or et de l'argent → L'enrichissement de l'Europe