Lancez-Vous. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse e-mail
TAC par Mind Map: TAC

1. Sactions Audit-Conseil

1.1. Satisfaisant

1.1.1. Plan d'accompagnement pour connaître les axes d'amélioration

1.2. Avertissement Ferme

1.2.1. Non conformité dangereuse à long terme, sanction renouvelable 1 fois

1.2.1.1. Exclusion L30 et CDC de 6mois et accompagnement

1.3. Avertissement Conservatoire

1.3.1. Non conformité dangeureuse à long terme dure 1 an, pas d'accompagnement. cahier des charges pour le prochain Audit Conseil

1.4. Procédure Principale d'Urgence

1.4.1. Problématiques dangereuses qui peuvent être résolut rapidement, soutenance 2 mois après, accompagnement, pas d'exclusion de la L30

1.5. Rétrogradation

1.5.1. Passage de JE à JI, cahier des charges rédigé par le JE mais validé par le CNJE, 1 an d'accompagnement pour repasser la marque

1.6. Radiation

1.6.1. attendre au moins 12 mois pour réintégrer le mouvement

2. Dates

2.1. 1967 1ère JE : Junior ESSEC

2.2. 1969 création CNJE par 6 Junior-Entreprises

2.3. 1984 Lettre de Bérégovoy

2.3.1. JE fisclaidé, tenir compatbilité, TVA, IS, CET et honoraire(Bénéfices Non Commercial), décalrer DAS2

2.3.1.1. IS calculé en fonction des résultat de la JE, payé en mm temps qeu l'IS

2.3.1.1.1. IS au taux de 15% si CA <= 7 630 000 €

2.3.1.2. DAS2 pour les étudiants ayant touvhé plus de 1200€ net dans l'année civile et honoraire supérieurs à 1200€ TTC telles que l'Expert-Comptable, Norme ISO

2.3.2. Association à but lucratif mais à vocation économique

2.4. 1986-88 Procès des Mines Saint-Etienne

2.5. 1987 création du PE

2.6. 1988 arrêté ministériel

2.6.1. JEH, statut dérogatoire

2.6.1.1. avantage sur les charges sociales

2.6.1.2. Les 5 règles du code de déontologie pour avoir le statut dérogatiore

2.6.1.2.1. Les membres d’une Junior réalisent des prestations de service dans le but de mettre en application les enseignements dispensés dans leur établissement

2.6.1.2.2. Les enseignements dispensés dans l’établissement permettent la réalisation d’un livrable tangible de qualité

2.6.1.2.3. Les administrateurs de la Junior assurent un accompagnement des intervenants et des clients dans le cadre d’une mission qui garantit la bonne réalisation de celle-ci

2.6.1.2.4. Les documents relatifs aux étudiants de l’école prenant part à une mission pour la Junior sont en règle

2.6.1.2.5. La Junior respecte le taux d’ouverture (calculé sur les rémunérations brutes) afin de témoigner de la gestion désintéressée de l’association

2.6.1.3. Payer la CVEC

2.6.2. Déclaration DADS, BRC et TR

2.6.2.1. DADS : à remplir annuellement. Dedans, la Junior y déclare pour tous les étudiants ayant reçu un BV sur l’année civile (du 1 er janvier au 31 décembre N) : - Numéro de Sécurité Sociale - Base brute - Assiette de cotisation

2.7. 1991 1ère campagne d'audit conseil

2.8. 1992 1er campagne d'audit des Junior et JADE

2.9. 2002 création charte déontologique (rien à voir avec le code déontologique)

2.10. 2007 lettre de l'ACOSS

2.10.1. Possible de faire des phases sans plus value et un rapport pédagogique par étude

2.11. 2010 Lancement Kiwi

2.12. 2014 audit avec GAEL

2.13. 2015 audit à trois Auditeurs conseil

2.14. 2016-18 réforme du cadre légal

3. Cycle du JEH

3.1. Signé, Facturé, (Payé,) Reversé, Déclaré

4. Avertissement et Blâme Statutaire

4.1. Avertissement Statutaire

4.1.1. dure 1 an, émission CDC, peut restreindre l'accès aux events CNJE, contact de l'admin de l'établissement lié à la JE (ISEP pour JISEP)

4.2. Blâme Statutaire

4.2.1. Suite à un AS et restriction events CNJE, exclusion L30, Impossibilité prix, pas possible de passer de marque, contact administration de l'établissement liée à la JE

4.3. AS quand non respect taux ouverture, absence à sollicitation de la CNJE ou comportement

5. Règles des 4 P

5.1. Prix public Générique

5.1.1. pas de vente de solution générique, que du sur-mesure

5.2. Public générique

5.2.1. on doit être transparent sur notre satut et être non agressive

5.3. Produit générique

5.3.1. pas de solution générique

5.4. Publicité Générique

5.4.1. même cible que la concurrence

6. Documents associatifs

6.1. Statuts

6.2. RI

6.2.1. imposé par CNJE

6.3. Classeur d'association

6.4. Dossier de suivi

7. étapes du RFP

7.1. Communication

7.2. sélection

7.3. formation

7.4. passation

8. URSSAF

8.1. Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d'Allocations Familiales

9. étapes d'une stratégie

9.1. Mission

9.2. Valeurs

9.3. Vision

9.4. Stratégie

9.5. Tactique

10. Processus

10.1. Processus fondamentaux

10.1.1. Cadre légal et réglementaire

10.1.2. Stratégie et pilotage

10.1.3. Gestion des RH

10.1.4. Trésorerie

10.1.5. Activité commerciale

10.2. 5 sous-processus en Trésorerie

10.2.1. Processys Transversal

10.2.1.1. assurer une gestion sécurisée de la trésorerie de la Junior

10.2.2. Processus Social

10.2.2.1. établir correctement les déclaratifs sociaux et fiscaux, payer les cotisations et taxes aux urssaf et au Centre des Impôts

10.2.3. Processus Fiscal

10.2.3.1. établir correctement les déclaratifs sociaux et fiscaux, payer les cotisations et taxes aux urssaf et au Centre des Impôts

10.2.4. Processus Achats

10.2.4.1. à partir d'un besoin de la Junior, effectuer un achat de façon rationnel et rationné

10.2.5. Processus Ventes

10.2.5.1. facturer une étude à un client et obtenir le paiement correspondant

10.3. Cycle d'audit

10.3.1. éléments de sortie, éléments d'entrée, actions, responsables, contrôle

11. AG

11.1. AGO CNJE = AGP

11.1.1. 5 par ans

11.1.1.1. juin, septembre, lors du CNH, en mars lors du CRP au moment du CNE

11.1.1.2. AGP mars => L30

11.1.2. JE présentes et votent, JI présentes mais ne votent pas

11.1.3. 2 absences de suite => avertissement statutaire

11.2. AGO

11.2.1. fréquence déterminée par les statuts, on voter quitus moral et financier

11.3. AGE

11.3.1. Souvet pour voter des démissions, dissolutions, modifications des statuts, pour des décisions pas prévues dans les statuts

11.4. Présence d'un PV à chaque AG

12. Gestion des risques

12.1. 4 niveaux d'impact

12.1.1. Nul, moyen, fort, critique