Acadie moderne

Lancez-Vous. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse e-mail
Acadie moderne par Mind Map: Acadie moderne

1. guerre et crise économique

2. L'ordre de Jacques Cartier (OJC)

3. Louis J. Robichaud

4. Grève étudiante de 1968

5. le parc Kouchibouguac

6. industrie de la pêche

7. on a tué l'enfant jesus

8. -Un bataillon acadien s’organise à Moncton et à Bathurst à compter de l’automne 1915. -En mars 1917, le bataillon acadien passe en Angleterre et n’ira jamais au combat -Le retour des soldats au Canada 1919-1923 -Forte demande sur le marché 1923-1929 -Création des premières associations de pêcheurs sous le modèle de coopération 1927 -En Acadie 1929 – 1933 la valeur du bois chute de 75%, poisson de 47 %, agriculture 39 %, charbon 45 % -En 1933 dans l’Est du NB le salaire moyen est de 185 $ par année (Canada 262$) -Le Nord (Northumberland, Gloucester et Ristigouche) en faillite, le secours direct aide les gens (1$ par mois) -Le 10 septembre 1939, le Canada entre en guerre à la suite du vote pris au Parlement Canadien (une semaine après l’Angleterre et la France)

9. -Création société secrète des acadiens français le 22 octobre 1926 à Ottawa -Vanier, ils ont créé cette société secrète pour essayer de réduire les conflits anglais/français -Mission : avancement des francophones autant dans les secteurs politiques et qu’économique. Contrer les francs-maçons et les orangistes. -Cette société a été conçu pour ne pas être assimilé et ne pas être conquis par les anglais. En demeurant secrète la société pensait maximiser son efficacité et ainsi détourner les diverses tactiques d’assimilation anglophones -Église Saint-Charles lieu de fondation Et l’un des rôles premiers de l’OJC était la survivance et l’affirmation de la francophonie au Canada.

10. -Il a été nommé le premier Premier Ministre Acadien en 1960 -À 15 ans il entre à Saint-Jean-Eudes au Collège Sacré-Cœur à Bathurst afin de poursuivre des études en religion. -Après trois ans, il obtient un baccalauréat (bac) en 1947 et se dirige ensuite à l’Université Laval en économie et sciences politiques. -Il n’y a pas beaucoup de choix d’emploi au niveau collégial. -En 12e année il savait déjà ce qu’il voulait faire comme métier -Il est un des plus jeune homme en politique. -En1973, il abandonne son parcours politique. -Il crée le programme « Chance égale pour tous! » en 1965 1967 Responsabilité : éducation, services hospitaliers, bien-être social et administration de la justice, nouvelles écoles, modernisation des hôpitaux, création de l’université de Moncton, la loi sur les langues officielles .

11. -La pêche aux coques n’est pas juste un loisir ou un métier mais c’est aussi une tradition familiale à Kouchibouguac -Les coques doivent être de 2'' minimum pour faire survivre l’espèce. -Les coques ont pu soutenir toute une économie alimentaire et florissante, et ce, seules. -Des représentants de Parcs Canada leur ont annoncé la nouvelle lundi soir, lors d'une assemblée publique tenue à Saint-Louis de Kent. Plusieurs expropriés sont soulagés de savoir qu'ils pourront ainsi reposer près des membres de leur famille.

12. -« Je sais à quelle heure je commence mais je sais pas à quelle heure je finis » -Elles avaients hâte d’avoir leur propre argent, une sorte de liberté et une certaine autonomie financière. -Elles n’aimaient pas être appelé par des numéros dans l'usine. -La première ouverture hivernale a eu lieu en 1987. -Après un vote pour savoir si elles allaient aller en grève et avoir un augmentation elles ont répondu non parce qu’elles avaient peur d’aller en grève et ne plus avoir d’heures de payées (pas de salaire)

13. « Moi jveux pas mourir comme un fardeau pour ma famille jveux mourir avec respect et soin » -Ce n’était pas juste une bataille entre Tracadie et Caraquet mais c’était aussi une bataille politique conservateurs et libéraux -Depuis La reforme du gouvernement Lord (conservateurs) aucun service d'obstétrie (de naissance dans la PA) -La péninsule est la région ayant le plus grand pourcentage de francophones par habitant hors Québec. -4e région au N.-B. sur le plan démographique -Pour donner suite à la réforme de 2005 voici les pertes de la péninsule: Un hôpital 24h, 39 lit hospitalier incluant la pédiatrie, la médecine, la chirurgie, l’obstétrique, la gynécologie, la pouponnière, les soins palliatifs, le soin concentré, bloc opératoire, la cafétéria, service central, la pharmacie Réduction: Laboratoire. radiologie Et les « gains »: Oncologie

14. -Le 4 décembre 1968, le gouvernement de Louis Robichaud dépose à l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick un projet de loi qui prévoit les mêmes droits linguistiques pour ses citoyens Anglophones et Francophones. Les archives ont rendu compte de l'évolution du bilinguisme dans cette province. -Au N.-B. en 2009, 1/10 ne parle pas sa langue dans la vie de tous les jours. -En 1968, 40% de la population N.-B. était française et malgré cela, 60% de cette population ne veut quand même pas le bilinguisme totalement à Moncton. -On veut notre français, on veut du français, respecter le français, on veut le respect de la langue française. -Toutes ces phrases importantes et porteuse d’un message essentiel, qui veulent dire presque toute la même chose, mais qui ne sont que très rarement écoutées/entendues en 1968.