ANGOR (Angine de poitrine)

Lancez-Vous. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse e-mail
ANGOR (Angine de poitrine) par Mind Map: ANGOR (Angine de poitrine)

1. Facteurs favorisants

1.1. Tabac

1.2. HTA

1.3. IMC>25

1.4. Hérédité

1.5. Dyslipidémie

1.6. Diabète

1.7. Alcool

1.8. Sédentarité

1.9. Stress

2. Mécanismes d'apparition

2.1. sténose sclérose ou maladie coronarienne ou cardiopathie ischémique. - une anomalie des valves cardiaques - une myocardiopathie - le retentissement sur le cœur d'une hypertension artérielle sévère.

3. Axe thérapeutique

3.1. En cas de crise angineuse: Dérivé nitré à action rapide (sublinguinale), trinitrine (vaso-dilatateur)

3.1.1. possible également en TTT de fond (augmentation de l'angoisse)

3.2. TTT de fond: Dérivé nitré à action prolongée ou inhibiteur calcique, anti agrégeant plaquettaire, statine, bêta bloquant, inhibiteurs de l'enzyme de conversion

4. Signe clinique

4.1. Inconfort et douleur (en barre, qui serre) rétrosternal

4.2. Constrictive qui irradie à la mâchoire, épaule, et souvent aux membres supérieur Gauche. Apparait lors d'un effort et disparait lors de l'arrêt de celui ci.

4.3. Apparait aussi lors d'une forte émotion.

5. Processus physiopathologique

5.1. La sténose et la sclérose, provoqué par l’athétose sclérose, entraine une diminution des échanges sanguin nécessaire au bon fonctionnement du muscle cardiaque ne sont plus. Les besoins en oxygène du muscle cardiaque ne sont plus en adéquation avec les apports sanguin ordinairement assuré par la circulation coronaire. La douleur ressenti est la conséquence de l'ischémie de la zone non irrigué, en avale de la sténose.

6. Examens complémentaires

6.1. Interrogatoire du patient et examen clinique

6.1.1. Auscultation cardiaque

6.1.2. ECG de repos et d'effort

6.1.3. Synthigraphie myocardique et echographie de stress

6.1.4. Coronarographie

7. éducation et prévention

7.1. - expliquer la pathologie - expliquer les ttt ainsi que les risque des ttt, l'observance, conséquence de l'arrêt des ttt. - toutes douleurs dans la poitrine supérieur à 10 min --> risque d’infarctus (appeler le 15) Bonne hygiène et alimentation de vie : - sevrage tabac et alcool - éviter de manger les aliments trop riche en sel, en sucre - activité physique régulière - conserver un bon cycle de sommeil - vaccination grippe