Lancez-Vous. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse e-mail
stent.care par Mind Map: stent.care

1. Mais les patients, que veulent-ils?

1.1. De rencontrer d'autres patients comme eux

1.1.1. Se sentir compris

1.2. Un soutien émotionnel

1.2.1. Se sentir soutenu

1.3. D'information fiable et désinteressée

1.3.1. Se sentir en confiance

1.4. De prendre leur parcours de soins en main

1.4.1. Se sentir en contrôle

1.5. C'est pour cela qu'ils se regroupent en organisations et en réseaux.

2. Les organisations de patients sont une bonne piste

2.1. Il en existe des dizaines...

2.2. ... qui se spécialisent sur une pathologie spécifique

2.3. Pour les maladies chroniques et les pathologies multiples... ça ne marche pas.

2.4. Et puis c'est risqué!

2.4.1. La discrimination sur les données de santé (Embauche, emprunts, assurances) est une réalité

2.4.2. Les arnaques et manipulations en tous genres visant des publics fragiles également...

2.4.3. Donc la confidentialité dans le réseau est un point essentiel

2.5. Les organisations de patients sont parfois anti-pharma!

2.5.1. Ce n'est pas vrai partout

2.5.2. De nombreux malades leur doivent leur vie.

2.5.3. Dans le parcours d'un malade chronique, ce qui compte c'est d'aller mieux... Pas de faire de la politique

2.6. Donc ces réseaux sont une bonne piste, mais avec des conditions.

2.6.1. Multi-pathologies

2.6.2. Hyper protection

2.6.3. En mode partenaire avec l'industrie pharmaceutique

2.6.4. Et qui répondent aux 4 besoins essentiels des patients.

3. C'est vital...

3.1. Pour ça il faut comparer les effets attendus d'un traitements, et les effets réels expérimentés par les patients.

3.2. Si cela marchait parfaitement bien, vous en tireriez d'énormes bénéfices

3.2.1. Guérisons plus rapide

3.2.2. Bien-être retrouvé pour les patients

3.2.3. Meilleur accès aux soins

3.2.4. Amélioration continue des parcours de soins

3.2.5. Détection rapide des effets indésirables

4. Pour ça il faut de l'information

4.1. En pratique, c'est tellement difficile... que c'est presque impossible.

4.2. D'abord l'identité et l'expérience des patients sont protégées par le secret médical

4.3. Et puis même si vous les connaissiez, vous ne pouvez pas prendre l'initiative de contacter les patients ...

4.4. L'information est difficile d'accès

4.4.1. Vous pourriez rechercher l'information là où elle se crée...

4.4.2. Les patients consultent régulièrement leur médecin traitant, donc eux aussi ont de l'information.

4.4.3. Mais 70%+ des patients mentent à leur médecin

4.4.3.1. Par désir de plaire

4.4.3.2. Par peur d'être jugés

4.4.3.3. Référencer l'étude

4.4.4. Et seulement 15% leur font confiance sur les aspects techniques de leur traitement(s) ...

4.4.5. Les hôpitaux ne sont pas les endroits où l'on peut récolter l'information.

4.4.6. Le corps médical dans son ensemble n'est pas le bon endroit pour rechercher cette information.

4.5. Et puis elle est fragmentée

4.5.1. Il existe bien entendu des études d'efficacité réalisées

4.5.2. Mais le monde médical est divisé en spécialités

4.5.3. Chacun a de l'information sur les patients, mais limitée à sa spécialité

4.5.4. Et comme beaucoup de patients chroniques ont de multiples pathologies...

4.5.5. Personne ne les connaît vraiment.

4.5.6. Donc même en imaginant que le corps médical puisse nous livrer de l'information, celle-ci serait incomplète.

4.5.7. En fait pour bien comprendre un patient, il faut aussi comprendre son environnement... et ça c'est vraiment difficile

4.6. La seule solution rélle...

4.6.1. C'est de demander aux patients eux-mêmes...

4.6.2. Et comme vous ne pouvez pas les démarcher...

4.6.3. ... il faut que ce soit eux qui viennent vers vous.

4.6.4. Et pour qu'ils le fassent, il faut qu'ils en ressentent l'utilité.

5. La solution idéale...

5.1. Un réseau de patients hyper protégé

5.1.1. Contre les fuites de données

5.1.2. Contre l'indexation de leur digital footprint

5.1.3. Contre les pratiques commerciales douteuses

5.1.4. Contre les discriminations

5.2. Développé par et pour des patients, qui soit pensé pour eux

5.2.1. Qui réponde aux 4 besoins essentiels des patients chroniques

5.3. Qui propose des données riches et contextualisées

5.3.1. Où les patients sont carthographiés avec toutes leur pathologies

5.3.2. Où ils partagent aussi les aspects émotionnels et sociaux de leur expérience

5.4. Où les entreprises de pharma sont des partenaires

5.5. Dans un cadre 100% légal

6. stent.care répond à toutes ces exigences

6.1. Un réseau de patients hyper protégé

6.2. Pensé par et pour eux

6.3. Des données riches et contextualisées

6.3.1. Les patients sont d'abord identifiés par leurs pathologies multiples

6.3.2. Les aspects sociaux et émotionnels de leur parcours sont discutés

6.4. Où les entreprises de pharma sont des partenaires

6.4.1. Vous créez vos pages d'information

6.4.2. Vos pages sont proposées aux patients qui pourraient en bénéficier

6.4.3. Les patients concernés peuvent choisir d'interagir avec vous

6.5. Et dans un cadre 100% légal

7. Un réseau hyper protégé

7.1. Réseau 100% anonyme

7.2. Dont les pages ne sont pas référencées ou indexées par les moteurs de recherche

7.3. Hébergé par EONIX, acteur spécialisé Santé / Recherche

8. Pensé par et pour les patients

8.1. Des patients au coeur de l'équipe fondatrice

8.2. Une compréhension intime des 4 besoins fondamentaux des patients

8.3. Le refus du model hospitalo-centré

8.4. Les questions des patients ont une importance stratégique

8.5. Un domaine de données unique

9. Des données riches et contextualisées

9.1. Plus de 2000 pathologies uniques recensées dans stent.care

9.2. Les membres du réseau ont entre x et y pathologies en moyenne

9.3. Chaque membre se voit proposer entre y et z membres similaires sur la base de son profil médical spécifique

9.4. Les membres stables partagent entre x et y messages par semaine

9.5. Permettant une analyse du vécu ambulatoire

9.6. Ce sont ces données que stent.care vous propose de consulter

10. 100% Légal

10.1. Compliant RGPD

10.2. Autres textes de loi

11. Vous êtes invités à y être partenaires

11.1. Comme client

11.1.1. Nous refusons la diabolisation des laboratoires

11.1.2. Au travers de vos pages

11.1.3. Via les questions et l'engagement avec les membres

11.1.4. Via l'accès à des données à haute valeur médicale

11.1.5. Le prix de la solution

11.2. Comme actionnaire

11.2.1. Levée de fonds

12. Équipe de mgt

12.1. Lucio Scanu

12.2. Frédéric Koralewski

12.3. Aloys du Bois d'Aische

12.4. Matteo Capriulo

12.5. Guillaume Manca

12.6. Natan Benedetti

12.7. Giovani Briganti

13. Liens importants

13.1. Big data map of patient health

13.2. Accenture study

13.3. Le patient: Acteur fragile

13.3.1. Données

13.3.1.1. RGPD

13.3.1.2. Directive conservation des données

13.3.1.2.1. Directive conservation des données

13.3.2. Dispositifs médicaux

13.3.2.1. Règlement UE 2017/745

13.3.3. Médicaments à usage humain

13.3.3.1. Loi belge du 25 03 1964

13.3.3.2. Code communautaire sur le médicament

13.3.3.3. Arrêté royal belge du 7 04 1995 sur l'information et la pub médicaments

13.3.3.4. Loi belge sur les excès de la publicité médicaments

13.3.4. Droits du patient

13.3.4.1. Loi belge du 22 08 2002

13.4. Carenity

14. L'amélioration continue des traitements des maladies chroniques et du handicap, est un énorme challenge.

15. Stent.care... ça fonctionne

15.1. Un prix d'acquisition par membre en forte baisse

15.2. Des membres attirés par d'autres membres

15.3. Des membres qui restent

15.4. Croissance continue depuis 12 mois

15.5. 6000 membres

15.6. Projection à 3-5 ans

15.7. Parce que nous croyons que les vrais spécialistes de la maladie, ce sont les malades.

16. Une entreprise durable

16.1. Équipe de management

16.2. Financement actuel

16.3. Financement next round

16.4. Use of funds

16.5. Pro-forma P&L

17. Questions ?