Le vrac, nouveau mode de consommation ?

Lancez-Vous. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse e-mail
Le vrac, nouveau mode de consommation ? par Mind Map: Le vrac, nouveau mode de consommation ?

1. Freins/Contraintes

1.1. Hygiène

1.2. Conservation

1.3. Conditionnement

1.4. Prix

1.5. Organisation

1.6. Connaissance du prix à la caisse

1.7. Gamme limité à l'essentiel

2. Avantages

2.1. Economie

2.2. Investissement écologique

2.3. Marché en plein essor et concurrentiel

2.3.1. 1.3 milliard € en 2020 ; +40% de vente en 2019

2.4. Plus emballages, utilisation contenant réutilisables

2.5. Absence de marketing

2.6. Découverte de nouvelles saveurs

3. Réduction

3.1. Gaspillage

3.1.1. Achat de la quantité que l'on a besoin

3.1.1.1. Longue durée de conservation

3.1.1.1.1. Pas DLC

3.1.1.1.2. DDM (date de durabilité minimale)

3.1.1.1.3. 2 ans après l'achat

3.1.2. Moins de produits jetés

3.2. Plastique

3.2.1. Moins de pollution dans la mer et sur terre

3.2.2. Moins de production donc moins déchets inutiles

4. Alternatives

4.1. Suremballages

4.1.1. Vrac permet économiser 158 millions de tonnes de plastique

4.1.1.1. Contenants réutilisables

4.1.1.2. Plus d'emballage à usage unique

5. Innovations

5.1. Diminution transport

5.1.1. Moins émission CO2

5.2. Transition écologique

5.2.1. Nouveaux mode de consommation

5.2.1.1. Zéro déchets

5.2.1.2. Occasion

5.2.1.3. Récup

5.2.1.4. Plus local

5.2.1.5. Made in France

5.3. Projet de loi

5.3.1. Objectif d'ici 2030

5.3.1.1. Rayon vrac dans tous les magasins alimentaire de plus de 400m2

5.3.1.1.1. 20% de la surface de vente

5.3.1.2. Libre service / Service assisté

5.3.2. Encourager la vente de produits sans emballages

6. Commercialisation

6.1. Magasins

6.1.1. Grande distribution

6.1.2. Boutique spécialisé

6.1.2.1. Day by Day

6.1.2.2. Mademoiselle vrac

6.1.2.3. Le clic à vrac

6.1.3. Biocoop

6.1.4. Bio c'bon

6.2. Conditionnement

6.2.1. Stockage pour la vente

6.2.1.1. Distributeur

6.2.1.2. Fut avec gachette

6.2.1.3. Grands bocaux

6.2.2. Achat en magasin

6.2.2.1. Filet à provision

6.2.2.2. Sac à vrac en coton

6.2.2.3. Bocaux en verre

6.2.2.4. Sachets papier kraft

6.2.3. Stockage chez soi

6.2.3.1. Bocaux en verre

6.2.3.2. Boites hermétiques

6.3. Catégorie de produits vendu en vrac

6.3.1. Epicerie

6.3.1.1. Biscuits sucrée

6.3.1.2. Céréales

6.3.1.3. Pates-Riz

6.3.1.3.1. Plus grosse vente de vrac en France

6.3.1.4. Epices

6.3.1.5. Café-Thé

6.3.1.6. Confiserie

6.3.1.7. Fruits secs

6.3.1.8. Biscuits apéritif

6.3.1.9. Animalerie

6.3.1.9.1. Croquettes chiens/chats

6.3.1.9.2. Litière végétal

6.3.2. Hygiène

6.3.2.1. Produits entretient ménager

6.3.2.1.1. Vinaigre blanc

6.3.2.1.2. Bicarbonate de soude

6.3.2.1.3. Savon de marseille

6.3.2.2. Shampoing- Gel douche solide

6.3.2.3. Brosse à dent banbou

6.3.2.4. Dentifrice charbon

6.3.3. Liquide

6.3.3.1. Alcool

6.3.3.2. Vins

6.3.3.3. Jus de fruits

6.3.3.4. Soda

6.3.3.5. Huile

6.4. BIO ou pas

6.4.1. Origine contrôlé

6.4.2. Avec labels

6.4.2.1. IGP

6.4.2.2. AOC

6.4.2.3. AOP

6.4.2.4. UTZ

6.4.2.5. UAB

6.4.2.6. AB

7. Consommateurs

7.1. 1 foyer sur 5

7.1.1. Acheteurs régulier

7.2. 4 foyer sur 10

7.2.1. Commence à acheter du vrac occasionnelement à régulier

7.3. Motivations économique

7.3.1. 10 à 15% moins cher que l'emballé