0.11 - Glossaire - Vocabulaire courant

Lancez-Vous. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse e-mail
0.11 - Glossaire - Vocabulaire courant par Mind Map: 0.11 - Glossaire - Vocabulaire courant

1. A

1.1. Abréaction

1.1.1. Décharge émotionnelle accompagnant l'apparition dans le champ de la conscience d'un affect jusque-là refoulé en raison de son caractère pénible.

1.2. Aliénation

1.2.1. 1. Transmission volontaire ou légale à autrui de la propriété d'un bien ou d'un droit. 2. État de quelqu'un qui est aliéné, qui a perdu son libre arbitre. 3. Situation de quelqu'un qui est dépossédé de ce qui constitue son être essentiel, sa raison d'être, de vivre.

1.3. Actualiser

1.3.1. Rendre quelque chose actuel, l'adapter à des besoins nouveaux, au monde présent : Les événements ont actualisé ce problème ancien. Actualiser un manuel scolaire.

1.3.2. Calculer la valeur actuelle d'un flux monétaire qui se réalisera à une date ultérieure en tenant compte de la dépréciation dans le temps de ce flux.

1.3.3. Dans la philosophie scolastique, faire passer de la puissance à l'acte ou de la virtualité à la réalité.

1.4. Anamnèse

1.4.1. Ensemble des renseignements fournis au médecin par le malade ou par son entourage sur l'histoire d'une maladie ou les circonstances qui l'ont précédée.

1.5. Animus

1.5.1. État d'esprit de celui qui pense, de bonne foi, être titulaire d'un droit. (S'oppose à corpus.)

1.6. Annihilation

1.6.1. Anéantissement

1.7. Anthropologie

1.7.1. 1. Étude de l'homme et des groupes humains. 2. Théorie philosophique qui met l'homme au centre de ses préoccupations.

1.8. Apériodique

1.8.1. Se dit d'un mouvement, d'un phénomène dont la grandeur caractéristique tend progressivement vers une limite sans osciller.

1.9. Arrogance

1.9.1. nom féminin (latin arrogantia) Attitude qui se manifeste par des manières hautaines, blessantes ; morgue.

1.10. Assimiler

1.10.1. (latin assimilare, de similis, semblable)

1.10.2. Exercer la fonction d'assimilation : Ce bébé assimile mal les laitages.

1.10.3. Considérer quelque chose ou quelqu'un comme semblable à quelque chose ou quelqu'un d'autre, ou le traiter comme tel : Une convention qui assimile les agents de maîtrise à des cadres.

1.10.4. Intégrer quelqu'un, une minorité à un groupe social, lui faire prendre les caractères de celui-ci : Un pays qui a assimilé des millions d'étrangers.

1.10.5. Saisir par la pensée un objet de connaissance et l'intégrer à son propre fonds intellectuel ; acquérir des connaissances nouvelles : Il a rapidement assimilé les principes de cette technique.

2. C

2.1. Contemporanéité

2.1.1. Le fait d'exister dans le même temps que quelqu'un ou quelque chose d'autre.

2.2. Champ

2.2.1. Physique: Grandeur physique définie en tout point et à tout instant, décrite par une fonction de l'espace et du temps. (Entre autre définitions).

2.2.2. Linguistique: Ensemble d'unités lexicales liées par une structure de relations (Champ lexical).

2.2.3. Optique: Portion de l'espace dans laquelle sont compris tous les points visibles dans l'instrument (lunette, microscope). [Le champ est généralement limité en largeur grâce à un diaphragme placé dans le plan focal de l'objectif. Il est aussi limité en profondeur.]

2.2.4. Cinéma: Portion du plateau ou de la scène délimitée par le cadrage : Ce figurant n’est pas dans le champ.

2.2.5. Beaux-arts: Fond sur lequel un objet, un motif se détache, en relief ou en couleur. Espace pictural du tableau.

2.3. Chronicisation

2.3.1. Fait de devenir chronique, c'est à dire une maladie d'évolution lente et sans tendance à la guérison, qui dure, persiste (en parlant d'un mal, d'un défaut).

2.4. Combativité

2.4.1. Goût du combat, de la lutte ; agressivité.

3. D

3.1. Désirs

3.1.1. Ce que nous voulons voir se réaliser.

3.2. Destruction

3.2.1. (bas latin destructio, -onis) Action de détruire quelque chose ou quelqu'un, de jeter à bas : Force de destruction d'une arme atomique.

3.3. Dialectique

3.3.1. (latin dialectica, du grec dialektikê tekknê). Méthode de raisonnement qui consiste à analyser la réalité en mettant en évidence les contradictions de celle-ci et à chercher à les dépasser. Suite de raisonnements rigoureux destinés à emporter l'adhésion de l'interlocuteur : Une dialectique implacable.

4. E

4.1. Eidétique

4.1.1. Adjectif (allemand eidetisch, du grec eidos, forme). Chez Husserl, se dit de tout ce qui concerne l'essence des choses, par opposition à ce qui a trait à la réalité sensible ou psychologique.

4.2. Éléphantiasis

4.2.1. nom masculin (latin elephantiasis). Forme extrême de lymphœdème (accumulation de lymphe dans les tissus d'une région du corps).

4.3. Espoirs

4.3.1. Désir à propos duquel nous avons une attitude positive.

4.4. Excitation

4.4.1. Action de stimuler l'activité, les sentiments, de pousser quelqu'un à agir. État d'agitation, d'énervement, d'enthousiasme, d'irritation ou d'exaltation. État de quelqu'un qui est excité physiquement, sexuellement.

4.5. Exsurgence

4.5.1. Source d'une rivière endogène, née à l'intérieur d'une masse calcaire de l'infiltration des eaux superficielles. (latin exsurgere, sortir)

4.6. Extrinsèque

4.6.1. Qui vient du dehors, ne dépend pas de la nature, de l'essence de quelque chose, par opposition à intrinsèque.

4.7. Épiphénomène

4.7.1. 1. Ce qui se surajoute à un phénomène sans réagir sur lui. 2. Symptôme accessoire qui peut accompagner les autres symptômes d'une maladie, mais qui ne modifie pas le cours de celle-ci et ne nécessite généralement pas de traitement spécifique.

4.8. Épistemologie

4.8.1. Discipline qui prend la connaissance scientifique pour objet.

4.9. Éthique

4.9.1. nom féminin - (bas latin ethica, morale, du grec êthikon) 1. Partie de la philosophie qui envisage les fondements de la morale. 2. Ensemble des principes moraux qui sont à la base de la conduite de quelqu'un.

4.10. Éthologie

4.10.1. Étude du comportement des espèces animales.

5. F

5.1. Flexion

5.1.1. (latin flexio, -onis)

5.1.2. Action de fléchir, fait d'être fléchi : La flexion d'un ressort. Action de fléchir un membre ; position fléchie : La flexion du genou.

5.1.3. Linguistique: Procédé morphologique, caractéristique de certaines langues, consistant à pourvoir les racines (nominales, verbales, etc.) d'affixes (ou désinences) exprimant des catégories grammaticales (nombre, genre, personne), des fonctions syntaxiques (cas), des catégories sémantiques (animé, comptable). Ensemble des formes fléchies d'un mot (flexion nominale ou déclinaison, flexion verbale ou conjugaison) variant selon le cas, le genre, le nombre, etc.

5.1.4. Matériaux: Déformation d'une poutre sous l'action de forces transversales.

5.2. Foncièrement

5.2.1. À fond, complètement, totalement : Cette question m'est foncièrement étrangère. Dans le fond, en soi, par sa nature : Un homme foncièrement malhonnête.

5.3. Frayer

5.3.1. (latin fricare, frotter). Rendre praticable à quelqu'un un chemin, le lui faire en écartant les obstacles. En parlant d'un mâle de cervidé, frotter ses bois contre quelque chose pour les débarrasser de leur velours qui se desquame.

6. H

6.1. Hallucination

6.1.1. Trouble psychique dans lequel le sujet a la conviction de percevoir, par la vue, l'ouïe ou l'odorat, un objet qui n'existe pas.

6.2. Hétéronome

6.2.1. Qui reçoit sa loi du dehors, au lieu de la tirer de soi-même.

6.3. Herméneutique

6.3.1. (grec hermêneutikos, de hermêneuein, expliquer)

6.3.2. Théorie de l'interprétation des signes comme éléments symboliques d'une culture.

6.3.3. En exégèse biblique, ensemble des règles permettant de déterminer tout à la fois le sens littéral de l'Écriture et son sens existentiel, c'est-à-dire sa valeur universelle dans l'histoire de l'humanité.

6.4. Homéostasie

6.4.1. 1. Processus de régulation par lequel l'organisme maintient les différentes constantes du milieu intérieur (ensemble des liquides de l'organisme) entre les limites des valeurs normales. 2. Caractéristique d'un écosystème qui résiste aux changements (perturbations) et conserve un état d'équilibre.

7. I

7.1. Individu

7.1.1. (latin scolastique individuum, indivisible) 1. Être vivant ou végétal, distinct et délimité. 2. Être humain, personne par opposition au groupe, à la société, à la collectivité, à la masse : Les rapports de l'individu et de l'État. 3. Personne que l'on ne connaît pas ou que l'on ne veut pas nommer ; personne en général : L'individu qui a commis le crime est recherché par la police. 4. Personne dont on parle avec mépris : Un sinistre individu. 5. Familier. Ce qui constitue la personne physique de quelqu'un, en particulier son corps : La partie la plus intime de son individu. 6. En logique, élément d'un domaine d'interprétation. 7. Élément d'une population statistique.

7.2. Insight

7.2.1. Fait d'apercevoir de façon soudaine la solution d'un problème, la structure d'une figure ou d'un objet perçu, etc.

8. M

8.1. Mitose

8.1.1. Mode général, assez complexe, de division de la cellule, caractérisé par la duplication de tous ses éléments et par leur répartition égale dans les deux cellules filles.

8.2. Mode

8.2.1. Manière particulière sous laquelle se présente quelque chose ; forme particulière d'une action : Mode de vie, de transport.

8.2.2. Comportement d'une personne, lié à sa situation, aux circonstances, etc. : Le ministre est passé en mode silencieux.

8.2.3. État particulier de fonctionnement d'un système informatique (téléphonique, électronique, etc.) déterminé par l'usage que l'on veut en faire : Ordinateur en mode réseau, local, veille.

8.2.4. Linguistique

8.2.4.1. Catégorie grammaticale, relative au système du verbe, régissant, d'une part, le statut (ou type) de la phrase et participant, d'autre part, aux moyens qui permettent au locuteur d'exprimer son attitude à l'égard de son message.

8.2.5. Musique

8.2.5.1. Répartition des intervalles dans l'octave type, prise de tonique à tonique. Depuis le XVIe s., les règles de la tonalité classique ne connaissent plus que le mode majeur, dont la structure unique fut établie à partir de do, et le mode mineur dont la structure unique fut établie à partir de la.

8.2.6. Philosophie

8.2.6.1. Dans la logique aristotélicienne, propriété caractéristique de propositions exprimant la possibilité ou la nécessité ; détermination d'une substance, d'une essence.

8.2.7. Probabilités

8.2.7.1. Synonyme de valeur dominante.

8.2.8. Statistique

8.2.8.1. Valeur d'un caractère quantitatif discret ayant la fréquence la plus élevée, ou centre d'une classe présentant la fréquence la plus élevée.

9. N

9.1. Nosographie

9.1.1. Description, classification des maladies. Traité qui décrit une ou plusieurs maladies.

9.2. Nerfs afférents

9.2.1. Nerfs sensitifs distribués dans le corps, et rapportant l'information perceptuelle ou proprioceptive au système nerveux central. Il est intéressant de noter que la grande majorité des nerfs sont à la fois perceptifs et moteurs.

10. O

10.1. Osmose

10.1.1. Transfert d'eau d'une solution diluée (hypotonique) vers une solution concentrée (hypertonique) au travers d'une membrane semi-perméable (perméable à l'eau, mais non aux grosses molécules en solution). Influence réciproque, interpénétration : Une osmose s'est produite entre ces deux civilisations.

10.2. Objet

10.2.1. Qui est "jeté devant".

10.2.1.1. Toute chose concrète, perceptible par la vue, le toucher : Perception des objets.

10.2.1.2. Chose solide considérée comme un tout, fabriquée par l'homme et destinée à un certain usage : Une lampe, un livre sont des objets.

10.2.1.3. Chose définie par son utilisation, sa valeur, etc., ou chose de nature diverse, utilisée à des fins décoratives, de collection, etc. : Objets de toilette. Vous a-t-on pris des objets de valeur ?

10.2.1.4. Chose inerte, sans pensée, sans volonté et sans droits, par opposition à l'être humain : On nous traite comme des objets.

10.2.1.5. Entité définie à l'intérieur d'une science : Objet mathématique.

10.2.1.6. Ce sur quoi porte une activité, un sentiment, etc. : Quel est l'objet de vos recherches ? Un objet de désir.

10.2.1.7. But d'une action, d'un comportement : Toutes ces précautions ont pour objet la sécurité publique.

10.2.1.8. Chose ou personne qui motive une pensée, un sentiment, une action : Il est l'objet d'une jalousie féroce. Sa colère est sans objet.

10.2.2. Le propre de l'objet est de pouvoir être rencontré et appréhendé, manipulé.

11. P

11.1. Pénologie

11.1.1. Discipline étudiant les peines qui sanctionnent les infractions et leurs modalités d'application.

11.2. Péristaltisme

11.2.1. Ensemble des contractions musculaires d'un organe creux, provoquant la progression de son contenu d'amont en aval.

11.3. Phénomène

11.3.1. Qui n'a d'existence qu'à travers la perception que j'en ai.

11.4. Phototropisme

11.4.1. Mouvement de croissance des tiges et des racines, provoqué par une répartition anisotropique de la lumière. (Si l'organe s'oriente en direction de la lumière, son phototropisme est dit positif [tiges, hampes florales] ; en sens opposé, il est dit négatif [racines].)

11.5. Phylogénétique

11.5.1. Relative à la phylogénie. Succession des espèces animales ou végétales que l'on suppose descendre les unes des autres et qui constituent un phylum (Embranchement).

11.6. Poésie

11.6.1. Latin poesis, du grec poiêsis, création

11.6.2. 1. Art d'évoquer et de suggérer les sensations, les impressions, les émotions les plus vives par l'union intense des sons, des rythmes, des harmonies, en particulier par les vers.

11.6.3. 2. Genre de poème : Poésie lyrique, épique, héroïque. Poésie dramatique. Poésie pastorale.

11.6.4. 3. Art des vers particulier à un poète, à une nation, à une époque : La poésie de Hugo. La poésie française. La poésie du XVIe siècle.

11.6.5. 4. Ouvrage en vers, de peu d'étendue ; poème : Les poésies de Musset. Recueil de poésies.

11.6.6. 5. Littéraire. Caractère de ce qui parle particulièrement à l'imagination, à la sensibilité : La poésie d'un pastel.

11.7. Polaires

11.7.1. Relatif aux pôles de quelque chose : Division polaire de l'opinion.

11.8. Positivisme

11.8.1. Système d'Auguste Comte, qui considère que toutes les activités philosophiques et scientifiques ne doivent s'effectuer que dans le seul cadre de l'analyse des faits réels vérifiés par l'expérience et que l'esprit humain peut formuler les lois et les rapports qui s'établissent entre les phénomènes et ne peut aller au-delà.

11.9. Prégnant

11.9.1. (participe présent de l'ancien verbeprembre, presser, du latin premere)

11.9.2. 1. Littéraire. Qui s'impose à l'esprit, qui produit une forte impression.

11.9.3. 2. Qui s'impose fortement, en parlant d'une structure perceptive et dans le contexte de la Gestalttheorie.

11.10. Processus

11.10.1. Suite continue d'opérations, d'actions constituant la manière de faire, de fabriquer quelque chose.

11.11. Psyché

11.11.1. Grand miroir vertical à inclinaison variable, pivotant dans un bâti qui porte sur le sol. (Fin du xviiie s.)

11.11.2. Papillon aux antennes pectinées, au corps épais et velu dont les mâles ressemblent à des bombyx, les femelles gardant en général l'apparence de chenilles.

12. R

12.1. Renoncement

12.1.1. Action de renoncer à quelque chose, de cesser de rechercher ce à quoi on tenait, de s'en détacher : Renoncement aux honneurs.

12.1.2. Action de se priver de toute satisfaction personnelle ou égoïste, de s'oublier soi-même : Mener une vie de renoncement.

13. S

13.1. Solipsiste

13.1.1. Conception selon laquelle le moi, avec ses sensations et ses sentiments, constitue la seule réalité existante dont on soit sûr.

13.2. Sublimation

13.2.1. Transformation des pulsions internes en des sentiments élevés, en de hautes valeurs morales ou esthétiques.

13.2.2. Processus par lequel la pulsion sexuelle échange le but sexuel originaire par un autre, non-sexuel, qui lui est apparenté et change d'objets en faveur d'autres objets socialement plus valorisés.

13.2.3. Passage d'un corps de l'état solide à l'état gazeux.

13.3. Suffisance

13.3.1. suffisance - nom féminin 1. Sentiment d'une très haute valeur de soi-même, de supériorité à l'égard d'autrui : Un beau parleur plein de suffisance. Synonymes : fatuité - infatuation - morgue - outrecuidance (littéraire) - présomption - prétention 2. Littéraire. Propriété de ce qui se suffit à soi-même : L'électricité nucléaire doit garder le niveau de suffisance nécessaire.

13.4. Symbole

13.4.1. 1. Signe figuratif, être animé ou chose, qui représente un concept, qui en est l'image, l'attribut, l'emblème : Le drapeau, symbole de la patrie. Synonymes : allégorie - attribut - emblème - figure - image - personnification - représentation 2. Personne qui incarne de façon exemplaire une idée, un sentiment, etc. : Il est le symbole de la générosité. 8. Figure de rhétorique par laquelle on substitue au nom d'une chose le nom d'un signe que l'usage a choisi pour la désigner. (La « robe » pour la magistrature, l'« épée » pour l'état militaire.)