Dyspraxie visuo-spatiale: gestes d'aide au collège

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Dyspraxie visuo-spatiale: gestes d'aide au collège par Mind Map: Dyspraxie visuo-spatiale: gestes d'aide au collège

1. Cadre de travail

1.1. Organiser l'espace de la salle de classe pour faciliter la circulation des élèves en fauteuil

1.2. Placer l'élève face au tableau, au premier rang.

1.3. Mettre l'élève à l'écart quand c'est possible (par exemple quand on a la chance d'avoir un grand dépôt)

1.4. Placer l'élève à côté d'une élève sage et sérieuse qui peut l'aider, mais suffisamment distante pour qu'elle ne lui demande pas sans arrêt comment ça va: tutorat

1.4.1. le tutorat entre pairs au collège: outil

1.4.2. Tutorat entre pairs: théorie et dispositifs au primaire et au secondaire

1.5. Installation

2. Apport méthodologique et métacognitif

2.1. proposer une aide détaillant les différentes étapes par ordre chronologique en précisant les outils à utiliser

2.2. séquentiel verbal

3. Aide des pairs de la classe vers l’élève en situation de handicap

3.1. Un élève soigneux est chargé de prendre note du cours et de le photocopier en cas d'absence de l'élève ou de l'AVS

3.2. Travail de groupe

3.3. Travail en binôme

3.4. Tutorat

4. Guidance/contrôle individualisé de l’enseignant lors de la réalisation d’une tâche

5. Adaptation des consignes

5.1. Lire la consigne à l'oral

5.2. Reformuler à l'oral la consigne écrite

5.3. Fragmenter les consignes

5.3.1. Une tâche, une consigne

5.4. Utiliser toujours les mêmes termes

5.5. Surligner le verbe d'action dans la consigne

5.6. Consignes prises en charge par le professeur

5.7. Consignes prises en charge par les élèves

5.8. Consignes: apports complémentaires

5.8.1. Outil d'observation

5.8.2. Indicateurs pour élaborer une consigne précise

5.8.3. Quelques pistes pour enseigner la lecture des consignes

5.8.4. Analyse des difficultés possibles face à la consigne

5.8.5. Pictogrammes de consignes simples (Divers)

5.8.6. Pictogrammes de consignes simples: la police de Moustache

6. Adaptation à l’évaluation

6.1. Envoyer chez Emilie

6.2. Imposer l'ordre des questions et recalculer le barème en fonction de ce qui est réellement fait.

6.3. faire l'évaluation en plusieurs fois

6.4. Autoriser des réponses courtes, pas forcément rédigées

6.4.1. Faire l'évaluation à l'oral ; demander à lAVS de prendre en notes la réponse de l'élève sans modifications

6.5. faire surligner les mots importants d'une consigne

6.6. Ne pas tenir compte du soin et de l'orthographe ou des maladresses lors de la rédaction.

6.7. proposer des exercices à trous

6.8. Noter de façon globale : vérifier si l'idée, le mot-clé attendus sont acquis, ne pas tenir sanctionner l'absence de détails

6.9. permettre le traitement de texte

6.10. Proposer de répondre à l'oral en enregistrant ses réponses d'un "dictaphone" .

6.11. Autoriser l'usage de l'informatique en classe pour la prise de note et lors des évaluations.

6.12. Aérer au maximum la feuille d'évaluation; Etre plus attentif à la lisibilité des supports documentaires . Des caractères plus gros. Questions plus brèves; documents. Autoriser de surligner les informations contenues dans un texte afin de répondre à une question.

7. Revalorisation de l'élève

7.1. Lui dire que ce qu'il fait est bien.

7.2. Se débrouiller pour trouver l'occasion de lui mettre une bonne note (qui évalue quelque chose qu'il sait bien faire) de manière à le rebooster pour le reste.

7.3. S’appuyer sur ce que l'enfant sait faire

8. Adaptations des moyens

8.1. Expliquer aux autres pourquoi on n'a pas les mêmes exigences ni les mêmes supports pour tous.

8.1.1. Le tiroir coincé

8.1.2. La dysphasie en vidéo

8.1.3. C'est pas sorcier: les dys

8.1.4. Outil d'intégration de l'enfant dyspraxique

8.2. Adaptations en rapport avec les activités constructives (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

8.3. Adaptations en rapport avec les troubles du regard (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

8.4. Adaptations en rapport avec le déficit de structuration de l'espace (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

8.4.1. faire construire les figures de géométrie sur ordinateur avec un logiciel de géométrie pour qu'il n'y ait plus que la conceptualisation à produire

8.4.2. Exercices cartographiques: simplification des cartes. Les réduire à de simples expressions géométriques; type rectangle pour la Russie, triangle pour l'Amérique latine, hexagone pour la France. Et avec la corse tu fais comment ? je réfléchis. Alors ?

8.5. Adaptations en rapport avec l’activité de lecture

8.5.1. proposer des enregistrements audio des supports textuels pour éviter la fatigue de la lecture lors de l'apprentissage des leçons

8.5.2. Aérer au maximum la feuille d'évaluation; Etre plus attentif à la lisibilité des supports documentaires . Des caractères plus gros. Questions plus brèves; documents. Autoriser de surligner les informations contenues dans un texte afin de répondre à une question.

8.6. Adaptation en rapport avec l’activité d’écriture (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

8.6.1. ne pas faire copier les leçons : photocopier un cahier ou donner des documents informatisés

8.6.2. Ne pas tenir compte du soin

8.6.3. Autoriser l'usage de l'informatique en classe pour la prise de note et lors des évaluations.

8.7. Adaptation en rapport avec l'impossibilité d'être en double, triple et/ou quadruple tâche et fatigabilité (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

8.7.1. Ménager un temps de pause.

8.8. Adaptation en rapport avec les troubles associés fréquents (si présents)

8.8.1. Trouble de l'attention

8.8.1.1. Donner la problématique du cours (sous la forme d'une question)Verbalisation des consignes Structurer l'usage du tableau. Utiliser le videoprojecteur (décomposer par power point la réalisation d'une carte, le remplissage d'un tableau...

8.8.2. Mémoire

8.8.2.1. Hétérogénéité du trouble

8.8.2.2. Mémoire à court terme

8.8.2.3. Mémoire à long terme

8.8.2.4. Mémoire procédurale

8.8.2.5. Mémoire de travail

8.8.3. Organisation

8.8.3.1. Pas de stratégie, de méthode

8.8.3.2. Ne sais pas comment et ou commencer (planification)

8.8.4. Repérage temporel

8.8.4.1. Difficultés à se situer dans la journée, la semaine, le mois

8.8.4.2. pas de restitution chronologique

8.9. Réflexions, exemples par matières

8.9.1. Mathématiques

8.9.1.1. GAREL enseigner à un DVS en maths et EPS

8.9.1.2. Apprentissages numériques et dyspraxies

8.9.1.3. MathGraph32

8.9.1.4. Mazeau

8.9.1.5. Rééducation logico-mathématiques

8.9.1.6. tout en clic et maths

8.9.1.7. L'apprentissage des nombres chez les élèves de CLIS DVS

8.9.1.8. Rééduquer dyscalculcie et dyspraxie : méthode pratique pour l'enseignement des mathématiques. Alain Crouail (Masson -Avril 2009)

8.9.2. EPS

8.9.2.1. GAREL enseigner à un DVS en maths et EPS

8.9.2.2. L'enfant dyspraxique en EPS

8.9.2.3. Adaptation à la DVS en EPS

8.9.2.4. Badminton

8.10. L'élève informatisé

8.10.1. Guide pratique de l'élève informatisé au collège

8.11. Diaporama

9. Adaptation des parcours: individualisation

9.1. faire ressortir ce qui est essentiel de savoir dans la leçon, ajuster le nombre d'exercices.

9.2. Faire un autre contenu

9.3. Être dispensé de certains contenus

9.4. Etre dispensé d'un certain type d'activités

10. Grands principes d'aide

10.1. Valoriser et entraîner les points forts

10.1.1. Voie auditivo-verbale

10.1.2. Imagination

10.1.3. Représentations mentales

10.1.4. Mémoire

10.2. Systématiser des stratégies que l'élève pourra utiliser seul dans des contextes différents: séquentiel verbal, tutoriel verbal

10.3. Eviter les double, triple quadruple tâches

10.3.1. Réaliser pour lui les tâches non directement liées à l'objectif

10.3.2. Amorcer le travail

10.3.3. Transformer ses pratiques d'enseignant: ne pas parler quand j'écris, par exemple

10.3.4. Prévoir des pauses, des temps de récupération

10.3.5. Donner une seul consigne à la fois, fractionner si nécessaire

10.3.5.1. La consigne doit être courte, claire et précise et ne cibler qu'un seul objectif.

10.3.6. Ne pas faire écrire l’élève s’il doit écouter l’enseignant

10.3.6.1. ou lui demander ensuite de noter seulement les mots clés ou le plan du cours.

10.3.6.2. lui demander ensuite de coloriser les idées clés sur le cours photocopié (présentation adaptée)

10.3.6.3. lui demander ensuite, à l'oral de résumer les idées clé du cours

10.3.6.4. ou proposer une liste (présentation adaptée) des étapes à suivre avec des mots clés et lui faire barrer les étapes au fur et à mesure

10.4. Favoriser un « découpage » séquentiel de l’activité pour étayer l’élève dans son organisation et son raisonnement.

10.5. Alléger les tâches de lecture

10.6. Alléger les tâches constructives

10.7. Alléger les tâches d'écriture

10.7.1. Copie toxique

10.8. Eviter la présence des diagonales