M1G-2013

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
M1G-2013 par Mind Map: M1G-2013

1. Faire un cours: A quoi doit-on penser?

1.1. Avant

1.1.1. Réfléchir aux objectifs à travailler et les compétences à valider.

1.1.2. Réfléchir aux prérequis des élèves

1.1.3. Fixer les objectifs et les prérequis

1.1.4. Savoir ce que l'on veut leur enseigner

1.1.5. Réfléchir aux supports d'enseignement que l'on souhaite utiliser

1.1.6. Réfléchir à la durée de la séance

1.1.7. Fixer les objectifs du cours

1.1.7.1. Prendre connaissance du niveau des apprenants

1.1.8. Ne donner qu'une consigne pour ne travailler qu'une compétence à la fois

1.1.9. Réfléchir à la manière d'enseigner: par groupe ou individuellement?

1.1.10. Prendre les représentations initiales des élèves pour axer le déroulement de la séance

1.1.11. Prévoir un cours intéressant, et si possible ludique

1.2. Pendant

1.2.1. Vérifier la compréhension et le respect des consignes

1.2.2. Penser aux élèves en difficulté, faire des pauses pour vérifier que chaque élève suit

1.2.3. Répéter les consignes

1.2.4. Faire participer l'ensemble des élèves.

1.2.5. Encourager les élèves à participer

1.2.6. Etre présent et à l'écoute

1.2.7. S'assurer du bon déroulement de la séance, aider les élèves en difficulté

1.3. Après

1.3.1. faire un récapitulatif avec les élèves à l'oral

1.3.2. Faire des préconisations pour améliorer les futurs cours.

1.3.3. S'assurer que les objectifs visés ont été remplis

1.3.4. Vérifier si les compétences ont été acquises

1.3.5. Évaluer les élèves pour valider les acquis

1.3.6. Faire un bilan : les objectifs ont-ils été atteints ? pourquoi ? Quels sont les points à revoir ? quels sont les prochaines étapes (consolidation, approfondissement...)

1.3.7. Revenir sur les points non acquis et essayer de voir quels sont les points à revoir, à discuter ensemble

1.3.8. Voir ce qui a été mal fait / mal compris afin d'améliorer la qualité des prochains cours

1.3.9. Renforcement positif. Encourager les élèves qui n'ont pas réussi et proposer des activités complémentaires pour les amener vers l'acquisition des compétences

1.3.10. Revenir sur ce que les élèves ont appris et travaillé pour savoir si les compétences ont été acquises ou non

1.3.11. Revenir sur les acquis de la séance à la séance suivante pour rappeler ce qu'on a fait et vérifier que tout le monde à compris

1.3.12. Savoir se remettre en question si les objectifs fixés ne sont pas remplis

1.3.13. Faire un point sur ce qui a été travaillé, revenir sur les objectifs de la séance, s'assurer que les objectifs visés ont été compris, atteints

2. Fiche de prep

2.1. En-tête

2.1.1. objectifs, compétences et matériel nécessaire

2.1.2. discipline, niveau de la classe, durée

2.1.3. nom de la séquence

2.1.4. mots clés

2.1.5. numéro de la séance

2.1.6. compétences B2i qui vont intervenir (s'il y en a)

2.1.7. prérequis

2.2. Déroulement

2.2.1. durée des étapes de la séance

2.2.2. mots clés

2.2.3. consignes

2.2.4. Distinction travail collectif/individuel

2.2.5. Indications sur les interventions à réaliser

2.2.6. définir la tâche des élèves

2.2.7. validation des objectifs

2.2.8. savoir quel matériel utiliser

2.2.9. critères de réussite

2.3. Autres

2.3.1. Observations faites

2.3.2. faire la conclusion en fin de fiche : tirer un bilan de la séance (ce qui a été, ce qui n'a pas été, les points sur lesquels il faut s'améliorer,...)

2.3.3. programmer une évaluation

2.4. temps imparti pour chaque étape

3. Organisation matérielle

3.1. Salle info

3.1.1. Il s'agirait de constituer des groupes homogènes dans la mesure du possible afin que les élèves avancent à leur rythme (en variant les niveaux de difficulté selon le groupe, sans varier l'activité elle-même). Il est possible également de donner une tâche à chacun, un rôle. Ou bien, chacun des élève doit réussir chaque étape de la manipulation, quitte à ce qu'ils le fassent chacun leur tour (Mais que fait celui qui ne manipule pas l'ordinateur?)

3.1.1.1. Il observe ce que fait son camarade. Les élèves les plus doués peuvent également se déplacer et aller aider les autres groupes, en évitant évidemment de faire à leur place (Un élève à qui on demande d'observer va-t-il vraiment le faire et va-t-il rester longtemps calme et dans l'activité?)

3.1.1.1.1. Les élèves seront prévenus en début de séance qu'ils auront à la fin une "évaluation" ou "fiche récapitulative" ce qui implique de bien suivre la démarche pour être capable de le refaire seul. Ainsi, peut-être les élèves resteront attentifs. Il faudrait pour autant que chaque étape ne dure pas trop longtemps afin que l'élève qui ne manipule pas ne se désintéresse pas trop vite

3.1.2. Diviser la classe en deux groupes. Pendant qu'un groupe est en atelier dirigé avec l'enseignant, l'autre groupe est en salle informatique avec travail et activité. (Qui encadre chacun des groupes?)

3.1.2.1. Le groupe en atelier dirigé est encadré par l'enseignant. Si la salle informatique est séparée par une porte de la salle de classe, les élèves en salle informatique fonctionnent en autonomie. Sinon, on peut aussi laisser les élèves en classe sur un atelier autonome et être dans la salle informatique. Si les salles sont ne sont pas l'une à côté de l'autre, c'est plus compliqué quant à la surveillance des deux groupes d'élèves... (Qui d'autre pourrait encadrer l'autre demi-classe?)

3.1.2.1.1. Un parent bénévole? (En a-t-on le droit?)

3.1.2.1.2. Ou bien un autre enseignant qui pourrait accueillir le demi-groupe d'élèves (en autonomie)? (En plus de ses propres élèves?)

3.1.2.1.3. on pourrait demander à l'enseignant d'arts visuels de faire des demi-groupe, pour qu'elle aussi puisse travailler avec un petit groupe pendant qu'on s'occupe de l'autre demi groupe en informatique

3.1.2.1.4. ATSEM en maternelle pour la surveillance?

3.1.3. Installer les élèves par 2 sur un poste --> permet d'échanger entre eux, de s'entraider (Comment savoir qui aura fait quoi?)

3.1.3.1. On pourra ensuite procéder à une évaluation individuelle écrite qui visera à savoir si les objectifs ont été acquis, ou bien leur demander un résumé de ce qui a été fait (Comment empêcher qu'un des élèves "prenne le pouvoir" et fasse tout?)

3.1.3.1.1. A la fin du travail en commun, chaque élève doit avoir un document personnel à compléter et à rendre en fonction du travail demandé. (Oui, mais qu'est-ce qui empêcherait une répartition disproportionnée?)

3.1.4. Travailler en binôme avec un autre instit: 2 demi classes vont à un cours donné par un même intervenant (musique...). Chaque professeur se retrouve avec une 1/2 classe. Une des deux 1/2 classe pourra aller en salle informatique pendant que l'autre 1/2 classe fera une activité en 1/2 groupe

3.1.5. On peut peut-être profiter des créneaux où les enfants ont une activité avec un PVP qui bénéficierait aussi d'un travail en groupe restreint (sport, arts) pour envoyer une moitié de la classe avec le PVP et rester avec l'autre en salle info - puis alterner à la séance suivante (Mais, du coup, ils auront moitié moins d'eps, non?)

3.1.5.1. Non car cela peut se faire en 2 temps: pendant qu'un 1/2 groupe est en EPS, l'autre est en informatique, et l'heure d'après, on inverse

3.1.5.2. Oui, du moins avec le PVP. Le PE peut peut-être compenser par ailleurs puisqu'il est censé compléter les heures de sport du PVP (peu fait en pratique d'après ce que l'on nous a dit).

3.1.6. Lors d'un travail à effectuer sur l'ordinateur, donner une feuille avec des questions relatives au cours à remplir. Les élèves devront donc faire des recherches en binôme ou individuellement. Cette feuille comporterait aussi la démarche à suivre pour trouver les réponses. Cela permet à l'enseignant de donner les consignes au début de l'exercice pour ensuite être disponible pour ses élèves.

3.2. Fond de classe

3.2.1. L'ordinateur en fond de classe peut-être un moyen d'appuyer une leçon. Chaque semaine un élève est désigné pour faire des recherches concernant le cours pendant 5 à 15 minutes. (Qui lui apprend comment faire ces recherches?)

3.2.1.1. La démarche est expliquée au début de l'année à l'ensemble de la classe (Il y a de multiple choses a apprendre aux élèves et ils ne peuvent les mémoriser dans le détails, surtout hors contexte)

3.2.2. Chaque semaine un travail est défini sur l'ordinateur, chaque élève doit y passer dans la semaine, soit pendant des temps d'autonomie (quand un élève a terminé un travail plus rapidement, par exemple). Les élèves qui n'ont pas eu l'occasion de passer sur l'ordinateur peuvent en avoir l'occasion pendant des temps libres laissés à la classe entière en fin de semaine. (Mais , sur cette organisation, combien de fois auront-ils la chance de passer chacun danns l'année? Deux fois? Trois fois? Est-ce que ce sera suffisant pour acquérir les compétences du B2i?)

3.2.2.1. Une activité est à réaliser chaque semaine par tous les élèves. L'objectif est que chaque élève passe une fois par semaine au poste, soit après un travail fini plus rapidement que les autres, soit pendant un temps libre Ainsi, les élèves passeront tous le même nombre de fois et de façon régulière de telle sorte que les compétences du B2i puissent être acquises.

3.2.3. L'ordinateur est principalement utilisé par le professeur qui va pouvoir organiser ses cours et avoir accès à des documents multimédia. Il pourra ainsi avoir à sa disposition des ressources supplémentaires. (Et les élèves ne s'en serve pas? Comment vont-ils acquérir les compétences de B2i?)

3.2.4. Lorsqu'un élève a fini une activité, il peut utiliser l'ordinateur (admettons que des logiciels et jeux éducatifs ont été installés préalablement) ( Par ailleurs, qui leur apprend ce qu'ils doivent faire?)

3.2.5. certains élèves peuvent réaliser une tâche quand ils ont terminé un travail avant les autres (Et que ce passe-t-il pour ceux qui sont plus lent?)

3.2.5.1. l'enseignant prévoit des moments spécifiques pour ceux qui n'ont pas pu passer du temps sur l'ordinateur (Et que font les autres durant ce temps?)

3.2.6. En début d'année, le professeur peut présenter l'ordinateur, quand l'utiliser et comment. Ou bien installer un programme en fonction de la séquence du moment, présenter ce programme aux enfants au début de la séquence. Si certains n'ont pas compris, on leur propose d'essayer, on demande aux camarades de les aider et s'ils n'y arrivent vraiment pas nous pourrons intervenir (Et auquel cas, qui encadre la classe durant ce temps?)

3.2.7. Alternance de séances "magistrales" (explications à toute la classe sur telle ou telle fonctionnalité) et de pratiques individuelles (avec un planning pour que tout le monde passe) pendant des temps d'autonomie "peu intenses" que l'élève pourra rattraper ultérieurement (ex : illustration d'une poésie...). La pratique individuelle sera contrôlée par l'enseignant qui pourra ainsi évalué l'élève sur la compétence en jeu. Objectif : que chacun pratique régulièrement, même sur des temps très courts.

3.3. TBI

3.3.1. Une recherche peut être demandée par le professeur aux élèves sous forme de "devoir" (des solutions peuvent être mis en place par l'école pour mettre à disposition un poste pour ceux qui n'ont pas d'ordinateur, à la bibliothèque par exemple) et la correction sera effectuée devant les élèves sur l'ordinateur de la classe par le professeur, en fonction des réponses et des indications des enfants.

3.3.2. L'exposé pourra être préparé sur le TBI durant les heures informatiques, en groupe très restreint, avec avoir reçu les instructions de l'enseignant. Pendant ce temps, les autres élèves sont laissés en salle informatique.

3.3.3. un élève ou un binôme peut venir faire un exposé devant la classe en utilisant certaines fonctions du TBI

3.3.4. les premiers élèves à avoir fini leur travail peuvent utiliser le TBI pour faire une activité (par binôme)

4. Tutorat

4.1. Quels sont les facteurs qui influeront sur le calme et une ambiance propice au travail en classe ?

4.1.1. Positifs

4.1.1.1. un travail intéressant, où les élèves se sentent impliqués

4.1.1.2. Voix de l'enseignant (posée pas trop forte)

4.1.1.3. retour à des temps clames après les moments de détente (récréations)

4.1.1.4. Rythme des activités (absence de temps morts)

4.1.1.5. mettre rapidement les élèves en activité, faire participer chaque élève à tour de rôle à l'oral

4.1.1.6. Un emploi du temps familier, les élèves savent ce qu'ils feront chaque jour (habitudes, et repères.

4.1.1.7. Consignes explicites et concises

4.1.1.8. Essayer de prendre en compte chaque élève pour éviter que l'un d'eux se sente à part et soit tenté de faire autre chose et ainsi empêcher le bon déroulement de la séance

4.1.1.9. L'enseignant doit s'affirmer par rapport aux élèves. La place de l'adulte est importante pour la compréhension des élèves.

4.1.1.10. donner du sens au apprentissage (à quoi cela sert d'apprendre cela?)

4.1.1.11. l'enseignant occupe l'espace, ne reste pas assis et passe dans les rangs

4.1.1.12. Vérification de la bonne compréhension des élèves

4.1.1.13. donner des responsabilités aux élèves (distribuer des feuilles au groupe..)

4.1.1.14. se tenir debout devant la classe, s'affirmer

4.1.2. Négatifs

4.1.2.1. Temps morts

4.1.2.2. une mauvaise compréhension ou explication des consignes, d'où une confusion, un brouhaha possible

4.1.2.3. Un travail trop compliqué pour les élèves ou au contraire trop facile.

4.1.2.4. Absence de règles de vie en classe (ex : lever la main avant de parler...)

4.1.2.5. Des élèves agités assis côte à côte

4.1.2.6. Quand l'enseignant est stressé par rapport à son planning.

4.1.2.7. L’enseignant ne maitrise pas suffisamment sa séance, et perd ainsi l'attention des élèves

4.1.2.8. Le professeur n'implique pas tous ses élèves.

4.1.2.9. Activités trop longues

4.1.2.10. Mauvaise humeur du professeur qui se transmet aux élèves

4.1.2.11. Ne pas réussir à capter l'attention

4.1.2.12. Attitude de l'enseignant

4.1.2.13. élever le ton "trop longtemps"