Développement de la psycholinguistique

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Développement de la psycholinguistique par Mind Map: Développement de la psycholinguistique

1. Nouveaux courants de recherche

1.1. Neuropsychologie

1.1.1. 1970

1.1.2. Liens entre régions spécifiques du cerveau et certains déficits linguistiques

1.1.3. Kutas 1998 : 954=aire de Broca regroupe 4 ou 5 aires distinctes

1.1.4. Poeppel 1996 diverses tâches de nature phonologique mettent en cause divers sous-systèmes fonctionnels

1.1.5. Double dissociation

1.1.6. TEP + MEG observer régions du cerveau impliquées ds diverses tâches cognitives

1.2. Etudes potentiels évoqués (ERP)

1.2.1. Etudier en temps réel l'activité électrique générée par influx nerveux lors du traitement du langage

1.2.2. Identifier région du cerveau responsable de la détection d'une erreur

1.2.3. N400 effet le plus étudié: anomalie sémantique et P600: agrammaticalité

1.3. Etude des mouvements des yeux

1.3.1. Développement fin XIXè par Cattel 1886

1.3.2. Utilisée en 1980 pour tester modèles psycholinguistiques

1.3.3. Intégration des infos sémantiques se fait en fin de phrase

1.4. Réseaux d'activation et connexionnisme

1.4.1. 1970 essor

1.4.2. Développement de réseaux utilisés pour modéliser aspects du traitement cognitif

1.4.3. Courant dominant de la psychologie moderne + influence

2. Evolution des connaissances en production et en compréhension du langage

2.1. Production langage

2.1.1. 1970 intérêt pour phénomènes de performances observés dans production linguistique : lapsus, hésitations et mots sur le bout de la langue

2.1.2. Fromkin 1971 1ère à avoir proposé modèle des opérations cognitives impliquées dans production du langage

2.1.3. Garrett 1975 modèle concevant la production du langage comme formée d'un ensemble de modules de traitement fonctionnant en cascade

2.2. Compréhension

2.2.1. parole

2.2.1.1. Liberman 1996 1ères recherches basées sur idée que la parole consiste à identifier chacun des phonèmes les uns après les autres. Propose "théorie motrice de la perception de la parole" : identification d'un phonème en associant aux sons de la parole les gestes articulatoires ayant permis de les produire

2.2.2. Lexique

2.2.2.1. Identification des frontières d'un mot : peu d'intérêt jusque fin années 1980

2.2.2.2. Théories de l'accès lexical pour les mots simples en 2 temps : accès à une forme phonologique puis aux sons (Forster 1976)

2.2.2.3. Modèle COHORTE : 1ers sons du mot activent l'ensemble des mots commençant par ces phonèmes

2.2.2.4. Modèle TRACE : infos acoustiques activent les traits distinctifs correspondants

2.2.2.5. Décodage des mots morphologiquement complexes : système de traitement influencé par le caractère du mot (opaque ou transparent)

2.2.3. Syntaxe

2.2.3.1. Recherches basées sur traitement de phrases totalement ou localement ambiguës : peu connues du milieu francophone

2.2.3.2. Savoir comment l'analyseur syntaxique humain assigne une structure grammaticale à une phrase