Surfrider Open Campus

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Surfrider Open Campus par Mind Map: Surfrider Open Campus

1. Les impacts des déchets aquatiques

1.1. Introduction générale

1.1.1. Chiffres clés

1.1.2. Que sont ces déchets ?

1.1.3. Focus sur le plastique : Micro macro déchets | plancton plastique

1.2. Impacts milieux aquatiques

1.2.1. Entrave à la vie marine, danger physique

1.2.1.1. 1 ingestion

1.2.1.2. 2 Enchevêtrement

1.2.1.3. 3 Transports d'espèces invasives

1.2.1.4. 4. Flore : asphyxie des fonds marins ?

1.3. Impacts activités humaines

1.3.1. Impacts sur les activités

1.3.1.1. Impacts sur la pêche professionelle

1.3.1.1.1. Impacts sur la navigation maritime (collision, enroulement dans l'hélice, obstruction)

1.3.1.2. Impacts sur le tourisme (plage sale- coût de ramassage

1.3.2. Impact sur la santé

1.3.2.1. Morceaux de verre, seringues ...

1.3.2.2. Plastique fixe les polluants - chaîne alimentaire ? a dev. et voir

2. Agir sur les déchets aquatiques

2.1. Introduction générale

2.1.1. Loi sacs plastiques

2.2. Action échelle individuelle

2.2.1. Moins de plastiques

2.2.1.1. Moins d'emballages

2.2.1.2. Sacs réutilisables

2.2.2. Consommer local/bio

2.2.2.1. AMAP

2.2.2.2. Jardins partagés

2.2.2.3. Traçabilité des produits

2.2.3. Produits entretien éco friendly

2.2.3.1. Moins de produits chimiques

2.2.3.2. Produits de beauté naturels

2.3. Action SFE

2.3.1. Initiatives Océanes

2.3.2. Ban the bag

2.3.3. Sensibiliser/Responsabiliser/Mobiliser/Agir

2.4. Le saviez vous : exemple de Hambourg

3. 2/ Parcours spécifique

3.1. Le Cycle de l'eau

3.2. Les micro- polluants

3.3. Micro biles de plastiques

4. cours

4.1. 1/ Parcours général qualité de l'eau

4.1.1. Introduction

4.1.1.1. Def qualité de l'eau

4.1.1.1.1. Qu'est-ce que la qualité de l'eau et en quoi est-elle primoidiale pour l'homme et son milieu

4.1.1.1.2. En quoi est-ce important dans le contexte aquitain de préserver une eau de bonne qualité

4.1.2. 1 - Types de pollutions

4.1.2.1. Que sont ces pollutions et d'où viennent-elles ?

4.1.2.2. Que sont ces pollutions ?

4.1.2.3. Bactériologique

4.1.2.3.1. Source

4.1.2.4. Physico- Chimique

4.1.2.4.1. Source

4.1.2.5. Déchets

4.1.2.5.1. Source

4.1.3. 2 - Conséquences des pollutions

4.1.3.1. Quelles conséquences ont ces pollutions sur l'homme et son milieu

4.1.3.2. sur l'Homme

4.1.3.2.1. Usages

4.1.3.2.2. Santé

4.1.3.3. Sur la Faune et la flore

4.1.4. 3 - Agir contre les pollutions

4.1.4.1. bacterio

4.1.4.1.1. Infrastructures des communes aux normes

4.1.4.1.2. Installations domestiques aux normes

4.1.4.2. Chimique

4.1.4.2.1. Engrais

4.1.4.2.2. Produits d'entretiens moins impactant pour l'env.

4.1.4.2.3. Transport co. / doux =

4.1.4.3. Déchets

4.1.4.3.1. Réduire ses emballages

4.1.4.3.2. Tri des déchets (pack it in / pack it out)

4.1.4.3.3. Exemples des décharges à ciel ouvert (Baucens - Bordes)

4.2. Zones d'activités nautiques et qualité de l'eau

4.2.1. Même s'il existe un cadre réglementaire pour le suivi de la qualité de l'eau des eaux de baignades, peu d'information sont disponibles pour les pratiquants d'activités nautiques (surf, voile, kayak, plongée) tout au long de l'année.

4.2.2. Quelles informations sont disponibles aujourd'hui ?

4.2.3. Le cas de la côte basque

4.2.3.1. Les enjeux ? Le surf et les pratiques aquatiques/ vecteur d'une économie locale

4.2.3.2. Le contexte géographique

4.2.3.2.1. De nombreux cours d'eau côtier

4.2.3.2.2. Des évènements orageux importants

4.2.3.2.3. Une population estivale croissante

4.2.3.2.4. = des problèmes sur la gestion des réseaux d'assainissement entraînant des pollutions bactériologiques

4.2.3.2.5. Les solutions pour le futur ?

4.3. Le milieu naturel face aux activités humaines ***

4.3.1. La législation aujourd'hui = on ne rejette pas ce que l'on veut dans le milieu (loi régissant les autorisations de déversement) mais il peut y avoir incidents (marée noire), incivilités (dégazage) ou méconnaissances des effets de certaines substances émergentes (médicaments, pesticides..)

4.3.2. Exemple : Le cas du bassin d'Arcachon / Interdiction de la commercialisation des huitres (coquillages) en cas de dépassement de certains seuils réglementaires. (problème anti fouling de bateaux)

5. De nombreuses activités sont situées sur le littoral et susceptible de générer divers pollutions. De la plus petite pollution (crème solaire) à la catastrophe naturelle (marée noire), les sources sont multiples et impactent durablement le milieu naturel.

6. L'europe est le plus grand consommateur d'eau embouteillée dans le monde. Europe = 26,2 % (global water consumption)

7. Campus Surfrider

7.1. Le dispositif éducatif SURFRIDER

7.1.1. OUT

7.1.1.1. IO

7.1.1.2. CARAVANES

7.1.1.3. SCT 22

7.1.2. WEB

7.1.2.1. Ocean Campus

7.1.2.1.1. Visuel - identité -projet

7.1.2.1.2. Présentation projet

7.1.2.1.3. Contenu

7.1.2.1.4. Outils numérique éducation / innovation

8. Test Interface

8.1. Navigation libre

8.1.1. commentaire libre à voix haute de l'utilisateur lors de la navigation (5mn max.)

8.1.1.1. On cherche à voir un parcours utilisateur type lorqu'un utilisateur se retrouve sur la plateforme.

8.2. Tâches à faire par l'utilisateur

8.2.1. De quoi parle le site ?

8.2.2. A quoi sert le site ?

8.3. Tâches

8.3.1. Trouver un contenu sur l'aquitaine

8.3.2. Trouver un cours sur l'érosion

8.3.3. Lire le cours érosion, puis répondre au quiz

8.3.4. Télécharger le pdf associé

9. Guide Organisateur

9.1. Avant

9.1.1. IN

9.1.1.1. Les campus (btz - med - bre)

9.1.2. 1

9.1.2.1. https://www.youtube.com/watch?v=OV7_WMX7il8

9.1.3. Préparez vous à recevoir votre kit

9.1.3.1. https://www.youtube.com/watch?v=rkZDzpZaUQ8

9.1.4. Contacter la mairie du site choisie

9.1.5. Inviter / mobiliser les acteurs locaux

9.1.6. Remplir la liste des participants en ligne

9.2. Pourtant selon les réglementtation, aujourd'hui ces déchets ne sont pas considérés comme une pollution en rivière

9.3. Pendant

9.3.1. Accueillez les participants et remplir la liste de présence

9.3.1.1. http://www.initiativesoceanes.org/docs2015/guide/fr/listeparticipants.pdf

9.3.2. Enoncer les consignes de sécurité, distribuer le matériel et coordonner le ramassage

9.3.2.1. http://www.initiativesoceanes.org/docs2015/guide/fr/consignessecurite.pdf

9.3.3. Sensibiliser les participants

9.3.4. Prenez une photo collective

9.3.5. Occupez vous des déchets ramassés

9.4. Après

9.4.1. Cloturer votre IO

9.4.2. Envoyer les retombées médiatiques

9.4.3. Remplir la fiche Bilan

9.4.3.1. https://www.youtube.com/watch?v=oMu_84T5J4Y

10. Guide Orga. v2

10.1. Préparer son IO

10.1.1. Choisir la date et le lieu

10.1.2. Enregistrer votre opération sur le site pour recevoir votre kit de collecte

10.1.3. Contacter la mairie du site choisi

10.1.4. Remplir la liste des participants en ligne

10.1.5. Communiquer sur votre action

10.2. Réaliser son IO

10.2.1. Accueillir les participants

10.2.2. Ennoncer les consignes de sécurité et distribuer le matériel de collecte .

10.2.3. Collecter avec l'ensemble des participants

10.2.4. Sensibiliser les participants à l'issue de la collecte

10.2.5. Prendre une photo collective

10.2.6. Remplir la fiche bilan

10.2.7. Occupez vous des déchets ramassés

10.3. Cloturer son IO

10.3.1. Saisir sur le site la fiche bilan et l'envoyer

10.3.2. Envoyer les retombées médiatiques à surfrider

11. Guide orga v3

11.1. Enregistrement sur le site

11.1.1. Date et lieu

11.1.2. Enregistrer de l'op pour recevoir le kit de collecte

11.1.3. Remplir la liste des participants

11.2. Démarches

11.2.1. Contacter la mairie

11.3. Accueil des participants

11.3.1. Visibilité du point d'accueil

11.3.2. Communication sur l'opération

11.3.3. Remplir la liste des participants

11.3.4. Enoncer les consignes de sécurité

11.4. La collecte

11.4.1. Distribution du matériel

11.4.2. Coordination du ramassage

11.5. Sensibilisation pédagogique

11.6. Fiche Bilan

11.7. Remerciements des participants

11.7.1. Remerciements des participants

11.7.2. Photo collective

11.8. Gestion des déchets "apres-collecte"

11.8.1. Amener à la déchetterie

11.8.2. Convenir avec les services techniques de la mairie d'un lieu dédié pour les déchets

11.8.3. Renvoi vers "contacter la mairie"

11.9. De retour chez soi

11.9.1. Mise en ligne des résultats de la fiche bilan

11.9.2. Mise en ligne des coordonées participants

11.9.3. Upload des photos

11.9.4. Envoi des retombées de presse par mail

11.10. Quiz Final

12. Infographies Bottles v1

12.1. Faits chiffrés sur l'eau en bouteille / Constat

12.1.1. Production de bouteilles d'eau par avec équivalence énergies fossiles.(eu) Ex : 200 000 milliards de bouteilles produites soit xxxxx of oil / avec peut être comparatif année 50 aujourdhui

12.1.1.1. 52 (billions) milliard de litres d'eau sont mis en bouteilles et consommées par an en Europe. (source EFBW + Canadean EU 23)

12.1.1.1.1. soit 13 000 milliards de pétrole utilisée (dans 1 L = 250 ml (0,25L) de pétrole

12.1.2. Prix de l'eau du robinet VS l'eau en bouteille / 100 à 300 fois moins cher que le robinet. (Medde).

12.1.2.1. http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/Robinet.pdf

12.1.3. 170 (billions) milliards de bouteilles plastiques pourraient être produites sur le marché européen

12.1.3.1. http://www.ceresana.com/en/market-studies/packaging/plastic-bottles-europe/

12.1.4. source payante : http://www.ceresana.com/en/market-studies/packaging/plastic-bottles-europe/

12.1.5. Rapport final europe : http://ec.europa.eu/environment/waste/studies/pdf/plastics.pdf

12.2. Impacts environnementaux

12.2.1. Nombre de bouteilles trouvées dans l'environnement

12.2.1.1. Focus IO

12.2.1.2. dégradation des bouteilles / 100 à 1000 ans pour se dégrader ?

12.2.1.3. 690 espèces marines menacées par la pollution plastique

12.2.1.4. 100 000 mamifères marins et 1 millions d'oiseaux sont tués chaque année

12.3. Les solutions

12.3.1. Utilisation des bouteilles réutilisables / gourdes VS Bouteille d'eau à usage unique

12.3.1.1. Tri / recyclage si pas de possibilité de gourde

12.3.2. Tap water ?

13. Noter nom / prénom - âge - classe - matériel utilisé (conditions du test)

14. infographies bottle

14.1. Constats environnementaux

14.1.1. Focus bouteille plastique et IO ou OC

14.1.1.1. Collecte de déchets / La bouteille est toujours retrouvée

14.1.1.1.1. En 2015, lors d'une collecte de déchets ; 1 million de bouteille plastique ont été collectées.

14.1.2. Bouteille une pollution durable entre 100 et 1000 ans pour se dégrader

14.1.3. Pollution plastique dans les océans

14.1.3.1. 269 000 tonnes de déchets dont 5 000 milliards de particules plastique

14.2. Faits chiffrés production eau

14.2.1. 52 milliards de litres d'eau sont embouteillées par an

14.2.1.1. Equivalent de x bouteilles par an

14.2.2. L'europe est le premier consommateur d'eau embouteillé par personne et par an

14.3. Impacts environnementaux

14.3.1. 690 especes impactées par les dechets

14.3.2. 1 milion d'oiseaux et 100 000 mamiferes marins meurent chaque année

14.4. Alternatives

15. Infographies Plastic Bag Europe (usage unique)

15.1. Focus sac à usage unique

15.2. ban the bag

15.2.1. 98,6 milliards de sac dont 89% à usage unique =87,754 milliards de sacs à usage unique

15.2.2. 175 sac à usage unique par an par personne

15.2.2.1. 1 sac à usage unique tout les 2 jours par personne

15.2.2.2. 1s de fabrication 20 mn d'utilisation 200 ans décomposition (vérification)

15.3. mais de quoi on parle ?

15.3.1. les différentes typologies de sacs

15.3.1.1. Que veulent dire ces appelations ? Sont-ils recyclables dans les filières classiques ou compostables à domicile (environnement naturel) ?

15.3.1.2. Sac Polyéthylène (PET)

15.3.1.2.1. Def : c'est le sac plastique à usage unique conventionnel

15.3.1.2.2. Caractéristiques env.

15.3.1.3. Sac Oxodégradable

15.3.1.3.1. Def : Sacs conçus pour une décomposition accélérée. Cependant, les micro-organismes sont incapables de l'assimiler.

15.3.1.3.2. Caractéristiques env.

15.3.1.4. Sac Biodégradable

15.3.1.4.1. Def : Dégradables uniquement dans un compost industriel

15.3.1.4.2. Caractéristiques env.

15.3.1.5. Sac biosourcé

15.3.1.5.1. Def : sac dans lequel sont incorporés des matières

15.3.1.5.2. Caractéristiques env.

15.3.1.6. La recyclabilité vendue par les industriels nécessite toujours des filières spécifiques auxquelles le grand public n'a pas accès. De plus, la compostabilité domestique n'enlève pas la pollution (visuelle, ingestion animale), elle la réduit dans la durée. ==> C'est le sac à usage unique lui même qu'il faut supprimer

15.3.2. Au final c'est l'environnement qui trinque (impact environnemental)

15.3.2.1. impact : 8 milliards dans l'environnement chaque année ? source

15.3.2.1.1. impact biodiversité

15.3.3. Comment ça se passe en Europe ?

15.3.3.1. présentation législation

15.3.3.1.1. volonté de réduction sacs plastiques UE, 2 calendrier possibles : - 90 sacs plastiques légers par personne fin 2019 puis 40 fin 2025 - aucun sac plastique léger n'est fourni gratuitement fin 2018

15.4. Solution / Alternatives

15.4.1. La solution n'est cependant pas de créer de nouveaux plastiques jetables

15.4.1.1. le meilleur déchet, c'est celui que l'on ne produit pas : sac réutilisable

16. Infographies Déchets Rivières

16.1. Constat

16.2. Sources de pollutions

16.2.1. 80% des déchets présents dans les mers et océans sont d'origine continentale

16.2.1.1. C'est 174KG/ heure de déchets qui sont déversés par le Danube dans la mer noire.

16.2.2. Pollution Industrielle

16.2.2.1. Carton

16.2.2.2. Granulés de plastique

16.2.3. Pollution agricole

16.2.3.1. Bâches + serre

16.2.3.2. Sac d'engrais

16.2.4. Pollution domestique

16.2.4.1. applicateur

16.2.4.2. mégots

16.2.4.3. coton tige

16.3. Origine des déchets en rivières en pourcentage

16.3.1. voir graf. Antoine

16.3.1.1. emballages alimentaires

16.3.1.2. agriculture

16.3.1.3. Produits de bien de consommation courantes

16.3.1.4. Pêche et chasse

16.3.1.5. Construction / Industrie (btp)

16.3.1.6. Déchets issus du tabagisme

16.3.1.7. Déchets sanitaires et médicaux

16.3.1.8. Autres

16.4. impact environnemental

16.4.1. Ingestion de plastique

16.4.1.1. 812 goujons 10% contaminés par le plastique

16.4.2. dispersion de polluants chimiques

16.4.3. Contamination de la chaîne alimentaire

16.5. les bons gestes (zéro pertes de déchets dans l'env.)

16.5.1. Particuliers (cibler que les particuliers)

16.5.1.1. Mieux consommer en évitant les emballages

16.5.1.2. Jeter dans les lieux appropriés

16.5.1.3. les toilettes ne sont pas des poubelles

16.5.1.4. Signaler les disfonctionnement (préciser , pas de poubelle, décharge sauvage)

17. Tutoriels

17.1. Dentifrice

17.1.1. 5 mn de préparation / Facile

17.1.2. 1/ Les ingrédients

17.1.2.1. 10g huile coco

17.1.2.2. 1 cuillère à soupe de carbonate de calcium

17.1.2.3. 3 cuillères à soupe d'argile blanche

17.1.2.4. Si besoin //// HE menthe ou citron si besoin (ou teatree / arbre à thé)

17.1.3. 2/ La recette

17.1.3.1. Mélangez toutes les poudres dans le bol

17.1.3.2. Faire chauffer 10 sec. l'huile de coco au micro-onde pour qu'elle soit bien liquide .

17.1.3.3. Ajoutez au mélange l'huile de coco

17.1.3.4. Mélangez le tout jusqu'à obtenir une texture homogène et jusqu'à l'obtention d'une pâte.

17.1.3.5. Une fois la pâte obtenue, mettez la dans un pot en verre. Stocker là, loin des rayons du soleil et dans un endroit frais et sec près de votre brosse à dents.

17.1.4. 3/ Les plus

17.1.4.1. Mon envrionnement

17.1.4.1.1. Les ingrédients étant tous d’origine naturelle, on évite l’utilisation de produits de synthèse difficiles à éliminer qui contaminent le milieu naturel et les chaines alimentaires (microbilles). Par exemple le carbonate de calcium se substitue aux microbilles plastiques en guise d’abrasif pour éliminer la plaque dentaire. (liens infographies microbilles)

17.1.4.2. Ma santé

17.1.4.2.1. En limitant la formule aux seuls ingrédients nécessaires à l’enlèvement des résidus de nourriture on évite les conservateurs qui sont à l’origine de perturbations endocriniennes comme le triclosan, le BHT ou les paraben.

17.1.4.3. 4) Pour allez plus loin (liens)

17.2. Shampoing solide

17.2.1. 1/ Ingrédients

17.2.1.1. 2,5 g de glycerine végétale

17.2.1.2. 5 g de shikakai

17.2.1.3. 7,5 g d'huile de coco

17.2.1.4. 5 g d'eau

17.2.1.5. 30 g de sodium cocoyl isethionate

17.2.2. 2/ La recette

17.2.3. 3/ Les plus

17.3. Lessive maison (a voir)

17.3.1. 1/ Ingrédients

17.3.1.1. 1L d'eau

17.3.1.2. 1 Cuillère à soupe de cristaux de soude

17.3.1.3. 20g de savon de marseille en pailettes

17.3.1.4. 20g de savon noir liquide

17.3.1.5. Quelques gouttes d'HE (menthe citron lavande)

17.3.2. 2/ La recette

17.3.2.1. 1/ Dans une cocotte , mettre tous les ingrédients l'HE et porter à ébullition

17.3.2.2. 2/ Verser la préparation dans vos vieilles bouteilles de lessive

17.3.2.3. 3/ Secouer avant chaque utilisation

17.3.3. 3/ Les sources

17.3.3.1. https://www.youtube.com/watch?v=QkEtgWi6seE

17.3.3.2. https://www.anissina-turelle.com/recettes/eco-produits/3-ma-lessive-au-savon-de-marseille

17.3.4. Lessive

17.3.4.1. Thématiques / qe + da

17.3.4.1.1. temps de préparation : 10 mn

17.3.4.1.2. Niveau de difficulté : facile

17.3.4.2. Ingrédients :

17.3.4.2.1. 35g de savon de marseille en paillette ou râpée

17.3.4.2.2. 1l d'eau

17.3.4.2.3. 60 gouttes d'huile essentielle

17.3.4.3. étape 1 : dissoudre les 35 g de paillettes avec 1/4 l d'eau bouillante et laisser fondre (dissoudre) en mélangeant (2mn)

17.3.4.4. étape 2 : ajouter les 3/4 l d'eau froide et mélanger à intervalle régulier jusqu'à ce que le mélange soit à température ambiante et que la texture soit celle d'une lessive commerciale (viscosité)

17.3.4.5. étape 3 : Verser le mélange obtenu dans un récipient (bidon ancien de lessive ...) et ajouter les 60 gouttes d'huile essentielle et bien mélanger ...

17.3.4.6. *Précautions d'emploi : Attention sur l'emploi des huiles essentielles car certaines peuvent provoquer des allergies pour les enfants ou les animaux. Si cela irrite la peau pour les enfants diminuer les doses d'huile essentielle ou changer. (cf. lien hélène)

17.3.4.7. *Bonus : pour blanchir le linge rajouter une cuillère à soupe de percarbonate de calcium.

17.3.4.8. * Pour l'adoucissant , rajouter deux cuillères à soupe de vinaigre blanc

17.3.4.9. * Pour du linge extra-doux rajouter 1 cuillère à café de glycérine dans le bac adoucissant / pour les serviettes par exemple

17.4. Nettoyant multi-usage

17.4.1. qualité de l'eau

17.4.2. temps de préparation : 5 mn

17.4.3. Niveau de difficulté : facile

17.4.4. Ingrédients :

17.4.4.1. 1 L d'eau ,

17.4.4.2. 1/2 l de vinaigre blanc

17.4.4.3. Zestes d'orange et de citron non traités

17.4.4.4. 30 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé.

17.4.4.5. 1 bouteille spray de un litre et demi.

17.4.5. Etape 1

17.4.5.1. Verser tous les ingrédients dans l'ordre dans la bouteille spray, secouer energiquement et laisser reposer une nuit.

17.4.6. *Précautions huiles essentielles enfant en bas âge ou animaux.

17.5. nettoyant salle de bain, cuisine

17.5.1. temps de préparation : 10 mn

17.5.2. Niveau de difficulté : facile

17.5.3. tous publics

17.5.4. Usage :entretien des canalisations , dégraissant cuisine, nettoyant pour la douche, salle de cuisine

17.5.5. Ingrédients (pour 1 surface de 1m2 à nettoyer) :

17.5.5.1. 2 cuillère à soupe de bicarbonate de soude

17.5.5.2. 1 cuillère à soupe d'eau

17.5.5.3. Vinaigre blanc en spray

17.5.6. Etape 1

17.5.6.1. Faire une pâte avec le bicarbonate de soude et l'eau et appliquer sur une éponge pour nettoyer la surface.

17.5.7. Etape 2

17.5.7.1. Asperger la surface à nettoyer avec le spray de vinaigre blanc de manière uniforme. Une réaction chimique se produit : mousse. Laisser agir 10 mn. Rincer ensuite à l'eau.

18. Animation ep 1 / origine des déchets

18.1. Constat

18.1.1. Aujourd'hui, 269 000 tonnes de débris plastiques flottent actuellement dans l'Océan.

18.1.2. 80% des déchets présents dans les mers et océans sont d'origine continentale (voir pour les 20 % restants.

18.2. Origine des déchets (sur le bassin versant jusqu`à l'Océan)

18.2.1. Pollution Domestique (1 macro et 1 micro déchets)

18.2.1.1. mégots (nb de mégots)

18.2.1.1.1. une persone jette son mégot dans le caniveau jusqu'au courant le plus près? / pollution 1m3 d'eau

18.2.1.1.2. Mégots voiture

18.2.1.2. coton tige

18.2.1.2.1. Une personne jette son coton tige dans les toilettes, jusqu'au courant le plus près

18.2.2. Pollution Industrielle (à définir avec antoine ou cristina)

18.2.2.1. Emballages

18.2.2.2. Granulés de plastique (déchargement de bateau - sac qui craque)

18.2.3. Pollution Agricole

18.2.3.1. Bâches + serre

18.2.3.1.1. Bâche qui s'envole et qui arrive dans le fleuve. (innondation champ)

18.2.3.2. Sac d'engrais

18.2.3.2.1. Sac qui s'envole aussi.

18.2.4. Image des déchets arrivant dans les Océans (tout cela finit dans l'Océan).

18.2.4.1. montrer accumulation de déchets / fond marin / océan / plages

18.2.4.2. Montrer la pérennité de la pollution

19. Animation /ep 2 / déchets

19.1. Constat ?

19.1.1. Aujourd'hui, 269 000 tonnes de débris plastiques flottent dans l'Océan ?

19.1.2. 80% des déchets présents dans les mers et océans sont d'origine continentale ?

19.2. Les continents de plastique

19.2.1. 5 continents (carte)

19.2.2. Le plus grand découvert en 1997 par l'Océanographe Charles Moore

19.2.2.1. localisé entre le japon et la californie

19.2.2.1.1. Il mesure 3,43 millions de km2

19.3. Impacts

19.3.1. Constat

19.3.2. 693 espèces marines menacées par la pollution plastique

19.3.3. Menaces

19.3.3.1. Ingestion de déchets et blessures

19.3.3.2. Migration d'espèces invasives

19.3.3.3. Dispersion de polluants chimiques

19.4. Solutions ? 3R

20. INFOGRAPHIES DCSMM

20.1. Qu'est ce que la DCSMM ?

20.2. Les objectifs

20.2.1. Réduire l'impact des activités humaines sur le milieu marin

20.2.2. Garantir le bon état écologique du milieu marin pour 2020

20.3. Qu'est ce le bon état écologique de l'eau ?

20.3.1. Le bon état écologique vise à maintenir ou rétablir un bon fonctionnement des écosystèmes marins tout en permettant l’exercice des usages en mer pour les générations futures dans une perspective de développement durable.

20.4. Quels sont les indicateurs du bon état écologique du milieu marin

20.4.1. Indicateurs liés à la biodiversité

20.4.1.1. Assurer la diversité biologique et préserver la population de poissons et crustacés.

20.4.2. Indicateurs liés aux écosystèmes

20.4.2.1. Préserver les écosystèmes marins

20.4.3. Indicateurs liés aux pollutions

20.4.3.1. Préserver le milieu marin des diverses pollutions (chimique, déchets aquatiques ...)

20.5. Fais entendre ta voix pour l'Océan !

20.5.1. Vote pour un député qui porte la voix de l'Océan

20.5.2. Participes aux consultations organisées par ton pays et participes !