Pecha Kucha

Dans le cadre d'un projet transdisciplinaire. 2001.

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Pecha Kucha par Mind Map: Pecha Kucha

1. 1

1.1. océans et mers = 72 % de la surface la planète

1.2. on parle de l'eau, mais dans l'eau il y des êtres vivants.

1.3. 90 % de la biosphère = eau salée

1.3.1. attention on parle de quantité, pas du nombre d'espèces

1.4. biosphère : ensemble des êtres vivants

2. 2

2.1. La biodiversité se dégrade

2.1.1. effondrement de la biodiversité marine :

2.1.1.1. partout où la biodiversité diminue…

2.1.1.1.1. … les écosystèmes se dégradent (système où tout se tient).

2.1.2. Dans les océans, chaque espèce compte. Si l’une se dégrade, toutes sont affectées. All for one, one for all : poisons pièces indispensables de beaucoup d’écosystèmes marins et des chaînes alimentaires ; si l’un des maillons vient à manquer, la chaîne ne peut plus fonctionner, certains êtres vivants prolifèrent et d’autres disparaissent.

3. 3

3.1. Chiffres

3.1.1. 17% est surexploité

3.1.1.1. 17 % des espèces sont surexploitées et ont perdu 90% de leur population.

3.1.1.2. 17% des 600 groupes d'espèces pêchées dans le monde sont en voie d'épuisement = elles sont descendues à 10% de leur stocks de 1950.

3.1.2. 52% du stock est exploité

3.1.2.1. 52 % des espèces pêchées sont capturées à 50 % de leur stock

3.1.2.2. l'intensification des prises nuit au renouvellement des stocks.

3.1.2.2.1. 100 millions de tonnes pêchées en 2002

3.1.3. 20% est modérément exploité

3.1.4. 1% en régénération

3.1.5. 3% des espèces sous exploitées ou non exploitées

3.1.6. 7% est épuisé

3.1.6.1. 7% des espèces marines ont disparu depuis 1950

3.1.6.2. principalement chez les mammifères marins et les poissons de grande taille.

3.1.6.2.1. variétés de baleines, de dugongs, d'espadons, de tortues, de vaches de mer, de requins, de raies n'existent plus…

4. 5

4.1. changement climatique

4.1.1. chamgement de températures de l'eau

4.1.2. modification des courants

4.1.3. impact sur les eaux froides qui sont les plus productrices

5. 6

5.1. espèces invasives

5.1.1. commerce maritime mondialisé

5.1.2. "apprenti sorcier"

5.1.3. c'est quoi ?

5.1.3.1. crabe vert, poisson scorpion…

5.1.3.2. algues, méduses

6. 7

6.1. la pollution

6.1.1. déchets

6.1.2. filets

6.1.3. produits chimiques, rejets, vidanges

7. 9

7.1. l'extraordinaire augmentation du tonnage des prises

7.1.1. Tonnage des pêches : 1950 : 20 millions de tonnes et 50 ans plus tard 90 millions de tonnes Le tonnage a l’air de stagner, pêcher devient plus difficile et aussi cela varie énormément en fonction du marché, un petite baisse de la natalité se fait automatiquement sentir.

7.1.2. L’Europe importe 2/3 de sa consommation

7.1.3. Les bateaux rejettent entre 20 et 40 millions de tonnes par-dessus bord.

7.1.4. Risque d’effondrement des stocks

8. 10

8.1. donc, parce qu'on en veut plus, on s'en prend aux plus petits

8.1.1. une diminution de la taille moyenne, du poids moyen et de l'âge des prises (qui correspond à une perte de niveaux trophiques)

8.2. une diminution du poids moyens des prises (individus plus jeunes, ou éventuellement sous-alimentés)

8.2.1. chiffre ?

9. 11

9.1. donc en empêche la reproduction des poissons et des stocks

9.1.1. régression du stock d'individus aptes à se reproduire (sachant que le nombre d'œufs fécondés et pondus est bien plus élevés chez les poissons ayant atteint leur pleine maturité)

10. 12

10.1. aujourd'hui on a un tonnage maximum, qui ne couvre déjà plus les besoins.

10.1.1. on puise dans les réserves

10.1.2. Europe : on importe 2/3 de notre consommation

10.1.3. une diminution du nombre de prises, voire la disparition plus ou moins locale de certaines espèces

10.1.4. stagnation du tonnage mondial

10.1.4.1. mais les bateaux rejettent entre 20 et 40 millions de tonnes par-dessus bord…

10.1.5. Chutes locales du tonnage

10.1.6. Risque d'effondrement global

11. 13

11.1. la science ?

11.1.1. inventer des poissons, OGM, ...

12. 14

12.1. les hippies ?

12.1.1. ne plus manger de poissons

12.1.1.1. Faux ! les protéines de la mer sont parfois les seules disponibles (Sénégal)

13. 15

13.1. la régulation de la pêche

13.1.1. introduire la loi contre le marché

13.1.2. suuprimer le far-west : zones de non-droit

13.1.3. créer des zones où les poissons vont frayer et se reproduire, des zones interdites à la pêche pour permettre la régénération des espèces

13.1.4. interdire la pêche de grand fond et les filets dérivants

13.1.4.1. filets dérivants limités à 2,5 km

13.1.4.2. mais beaucoup de pays obtiennent des dérogations

13.1.5. prohiber la chasse des espèces en voie d'extinction

13.1.6. fixer des quotas et des moratoires

14. 16

14.1. tout cela essaye de se concrétiser dans les lois européennes et mondiales

14.1.1. mobiliser la communauté internationale

14.1.2. rapports de forces

15. 17

15.1. la responsabilité individuelle

15.1.1. repenser notre consommation de poissons

15.1.2. manger moins de poisson

15.1.2.1. manger du poisson une fois par semaine suffit pour bénéficier des bénéfices santé du poisson (vitamines B, D, iode, phosphore…)

15.1.3. manger certains poissons.

15.1.4. ne pas manger les gros poissons prédateurs

15.1.5. image

16. 18

16.1. aquaculture

16.2. compléter et/ou remplacer la pêche

17. 19

17.1. aquaculture

17.1.1. Aquaculture : 68 millions de tonnes c'est-à-dire 43% des apports, pêche 53% mais aquaculture en pleine progression

17.2. dangers

17.2.1. les problèmes : nourriture pour les poissons, disposer des juvéniles en bonne santé, contrôler les risques sanitaires (antibiotiques etc …), risques de contaminer les poissons sauvages non protégés.

18. 20

18.1. les océans sont nos alliés

19. 4

19.1. La surpêche (pêche industrielle)

19.1.1. 3,5 millions de bateaux de pêche

19.1.2. 1 % sont équipés de radar, sonar, navigation électronique, assistance par satellite

19.1.2.1. ce 1 % assure 50 % des prises mondiales !

19.1.2.2. ce 1 % exploite l'ensemble de l'écosystème marin

19.1.3. techniques

19.1.3.1. chaluts de fond

19.1.3.2. filets dérivants de plusieurs dizaines de kilomètres

20. 8

20.1. démographie humaine

20.1.1. augmentation

20.1.1.1. FA0 : en 2050, nous serons 9 milliards = augmentation de 70% de la production alimentaire nécessaire

20.1.1.2. sans une reconstitution des stocks de poissons, crise alimentaire mondiale en 2050 (9 milliards d'humains)

20.1.2. nouveaux besoins alimentaires

20.1.3. Les protéines d’origine marine représentent 15% des protéines consommées, 30% produits laitiers et œufs, 55% viande.

20.2. 2050

20.2.1. en 2005 la FAO a prévenu : sans une reconstitution des stocks de poissons, crise alimentaire mondiale en 2050 (9 milliards d'humains)

21. New node

22. New node