Second Life

Solve your problems or get new ideas with basic brainstorming

Iniziamo. È gratuito!
o registrati con il tuo indirizzo email
Rocket clouds
Second Life da Mind Map: Second Life

1. Le clavardage textuel

1.1. Le clavardage textuel synchrone

1.1.1. Une ressemblance à la langue parlée

1.1.2. Chaque message est posté comme un bloc

1.1.3. La structure des discours est différente par rapport à celle de l'interaction parlée

1.1.4. Une augmentation de la participation et de l'échange des apprenants, les enseignants ont un rôle moins central

1.1.5. Une risque: la complexité de la conversation entrelacée entraîne une communication échouée

1.1.6. Surmonter l'hésistance

1.2. L'environnement multimodal

1.2.1. Une addition ou bien un support de la modalité audio

1.2.2. Un monde virtuel multimodal : le clavardage textuel et audio, grâce à la présence des avatars, il permet d'assurer les apprenants

1.2.3. Un apprentissage collectif riche et effectif

1.2.4. Une surcharge pour des apprenants

1.3. Le feedback

1.3.1. Le feedback correctif

1.3.1.1. Explicite

1.3.1.2. Implicite

1.3.1.2.1. 4 types

1.3.2. Les stratégies de négociation

1.3.2.1. Le lexique est plus provoqué que la grammaire

1.3.2.2. La négociation du sens est plus soulignée que la forme ou la structure

2. Les modalités audios

3. Building Fragile Spaces

3.1. Le contexte

3.1.1. Les élèves en architecture

3.1.2. Un modèle de l'architecture

3.1.3. Une bref conception thématique

3.1.4. Les avantages du monde virutel

3.1.4.1. La méthode de production

3.1.4.2. L'analyse

3.1.4.3. La réflexion critique

3.2. Les participants et les groupes

3.2.1. 8 filles et 9 garçons, à l'âge de 21 à 25 ans, de L1 à M2

3.2.2. L'année moyenne de l'apprentissage de L2 est 10 ans dans l'institution éducationnelle

4. La méthodologie de la recherche

4.1. La collecte des données par la transcription multimodale

4.1.1. Le rendement audio et le registre du clavardage textuel

4.2. L'annotation des données

4.2.1. La transcription multimodal, le format XML

4.2.2. Trois niveaux

4.2.2.1. L'usage du clavardage textuel

4.2.2.1.1. La socialisation

4.2.2.1.2. La technologie

4.2.2.1.3. La gestion de conversation

4.2.2.1.4. La forme langagière

4.2.2.1.5. La tâche

4.2.2.2. La forme langagière

4.2.2.2.1. Les types de feedback

4.2.2.2.2. Les auteurs du feedback

4.2.2.2.3. Non-tel-cible

4.2.2.3. La réaction des élèves face au feedback

4.2.2.3.1. La répétition

4.2.2.3.2. L'incorporation

4.2.2.3.3. L'incorporation échouée

4.2.2.3.4. La reconnaissance

4.3. Le corpus de structuration pour l'analyse des données

4.3.1. Le corpus d'enseignement et d'apprentissage (LETEC)

4.4. La couverture des données

4.4.1. 836 des actes audio et 487 actes du clavardage textuel, dont 23338 mots

5. L'interaction entre le clavardage textuel et la modalité audio en L2

5.1. Groupes EFL

5.1.1. Une moyenne de 141 textes de clavardage

5.1.2. Une moyenne de 150 actes audios

5.1.3. Une moyenne de 1888 signes des actes audios

5.1.4. Une moyenne de 724 signes de textes de clavardage

5.2. Groupes FFL

5.2.1. Une moyenne de 21 textes de clavardage

5.2.2. Une moyenne de 128 actes audios

5.2.3. Une moyenne de 2881 signes des actes audios

5.2.4. Une moyenne de 52 signes de textes de clavardage

5.3. L'usage du clavardage textuel

5.3.1. Groupes EFL

5.3.1.1. Le tuteur garde un rôle dominant

5.3.1.2. La grande fréquence pour le clavardage textuel et la modalité audio

5.3.1.3. Pas de difficulté pour les élèves pour mener les deux modalités en même temps

5.3.2. Groupes FFL

5.3.2.1. La modalité audio est le premier choix, peu de fréquence pour le clavardage textuel

5.3.2.2. Peu de fréquence du clavardage textuel n'a pas de relation avec la préférence pour la modalité audio

5.3.3. Les fonctions du clavardage textuel

5.3.3.1. Le problème technique 3%-28%

5.3.3.2. La tâche 48%-71%

6. Le feedback

6.1. Les types d'erreurs dans clavardage textuel

6.1.1. La majorité pour la lexique non-tel- cible

6.2. Les types de feedback dans le clavardage textuel

6.2.1. Autocorrection

6.2.2. Correction par des pairs

6.2.3. La majorité est donnée par le tuteur

6.2.3.1. Reformulation

6.2.3.2. Renforcement

6.3. La réaction des élèves

6.3.1. 58% de feedback sont répondus dans le clavardage textuel

6.3.2. La répétition et la reconnaissance

6.3.3. La correction dans le clavardage textuel peut être répondue dans la modalité audio

6.4. L'absorption du feedback

6.4.1. 9% de réponses signifient l'incorporation de feedback