Courants Pédagogiques

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Courants Pédagogiques by Mind Map: Courants Pédagogiques

1. Constructivisme

1.1. Précurseur

1.1.1. Piaget

1.2. Fondement

1.2.1. Nous construisons notre propre vision du monde par l'expérience et les schèmes individuels.

1.3. Modèle Pédagogique

1.3.1. Modèle ouvert (fournit des environnements du monde réel plutôt que des séquences d'apprentissage prédéterminées). Pédagogie différenciée.

1.4. Définition de l'apprentissage

1.4.1. Par la découverte et l'action. Développer les structures mentales. Assimilation / accommodation Activité de construction par l'individu. Naît de l'interaction du sujet avec son environnement. Le sujet apprend en s'adaptant à un milieu et en agissant sur le monde. S'attache à préparer le sujet à résoudre des problèmes dans des situations ambigües.

1.5. Nature de l'enseignement

1.5.1. Soutien. Encourage la pratique réflexive (métacognition).

1.6. Rôle de l'enseignant

1.6.1. Confie à l’élève des tâches adaptées à son niveau mais nouvelles et ayant du sens pour lui. Il fait émerger les représentations spontanées. Il guide, anime, aide, provoque, questionne, organise, propose, suggère, laisse agir et remédie, suggère l'autorégulation.

1.7. Rôle de l'apprenant

1.7.1. Actif. L'apprenant recherche l’erreur, prendre en charge la résolution d'une «situation problème» en surmontant le «conflit cognitif» (hypothèse <–> phénomène). Valide subjectivement le savoir

1.8. Fonctionnement de l'erreur

1.8.1. L'erreur devient le « témoin des processus intellectuels en cours comme le signal de ce à quoi s'affronte la pensée de l'élève aux prises avec la résolution d'un problème. »

1.8.2. L'erreur est une information sur les représentations aussi bien pour l'élève que pour l'enseignant.

1.9. Outils numériques

2. Socio-Constructivisme

2.1. Précurseur

2.1.1. (Wallon, Vygotsky, Bruner)

2.2. Fondement

2.2.1. Tout développement résulte des apprentissages, grâce à l'effet des mécanismes interindividuels sur les mécanismes intraindividuels.

2.2.2. Les variables sociales sont consubstancielles aux processus d'apprentissage eux-mêmes

2.3. Modèle Pédagogique

2.3.1. Modèle ouvert (fournit des environnements du monde réel plutôt que des séquences d'apprentissage prédéterminées). Pédagogie différenciée.

2.4. Définition de l'apprentissage

2.4.1. Par la découverte et l'intérêt. Activité de construction par l'individu dans un contexte social. Naît de l'interaction du sujet avec la situation d'enseignement et les acteurs de la situation. Modifier ses propres représentations mentales au cours d’une activité en réponse à une situation nouvelle générée par l’environnement social et/ou matériel.

2.5. Nature de l'enseignement

2.5.1. Adapté aux besoins des élèves. Travail en groupes. Travail basé sur les situations problèmes dans les contextes les plus réalistes possibles.

2.6. Rôle de l'enseignant

2.6.1. Guide, provocateur, médiateur. Anime la phase de confrontation des résultats, créé des situations d’obstacles, fait émerger les conflits et médiatise le consensus

2.7. Rôle de l'apprenant

2.7.1. L'apprenant résout la «situation problème» en surmontant le conflit socio-cognitif (sujet <–> représentations des autres) Il donne un sens à une connaissance que si elle apparaît comme un outil indispensable pour résoudre un problème.

2.8. Fonctionnement de l'erreur

2.8.1. Les erreurs sont des «outils conceptuels», l'expression de l'état des connaissances de celui qui fait l'erreur, une source de progression pour tous. Elles ne sont pas à éviter.

2.9. Outils informatiques

3. Behavioriste

3.1. Précurseur

3.1.1. Watson, Skinner, Pavlov, Thorndike)

3.2. Fondement

3.2.1. Le comportement peut être modifié durablement avec un modèle stimulus-réponse-renforcement.

3.2.2. Il attache au contenu informationnel à transmettre et aux résultats et non aux processus cognitifs de traitement de l'information.

3.3. Modèle Pédagogique

3.3.1. Modèle prescriptif Pédagogie par objectifs. Pédagogie de maîtrise.

3.4. Définition de l'apprentissage

3.4.1. Répétition d'une nouvelle structure jusqu'à ce qu'elle devienne automatique chez le sujet.

3.5. Nature de l'enseignement

3.5.1. Individualisé, par stimulation. Entraînement, renforcement des réponses positives, motivation. Pratique répétée pour augmenter la performance. Renforcement des réponses positives.

3.6. Rôle de l'enseignant

3.6.1. Transmetteur de l'information. S'adapte aux besoins de l'élève. Aide les élèves à parvenir au résultat attendu en aplanissant les difficultés, en guidant l’élève et en institutionnalisant le savoir. Il découpe un objectif complexe en sous-objectifs (succession de tâches à résoudre). Présente, décrit, schématise, planifie et vérifie.

3.7. Rôle de l'apprenant

3.7.1. Réactif. Il accomplie une série de tâches, guidé par l’enseignant qui l'accompagne dans la découverte de nouveaux comportements. Il écoute, regarde, réagit et tente de reproduire.

3.8. Fonctionnement de l'erreur

3.8.1. Les erreurs sont des « manques » liés à des absences de renforcement. L'erreur est à la charge du concepteur de programme qui ne s'est pas suffisamment adapté au niveau réel de l'élève. Elles sont considérées comme un non-apprentissage.

3.9. Outils numériques

4. Cognitivisme

4.1. Précurseur

4.1.1. (Atkinson, Shifrin)

4.2. Fondement

4.2.1. Le cerveau est similaire à un ordinateur et fonctionne en traitant de l'information à l'aide de systèmes ouverts qui peuvent communiquer avec l'environnement, en manipulant des symboles Le cerveau est semblable à un réseau neuronique où les concepts sont reliés entre eux par des relations. L'individu recueille, modifie, encode, interprète, emmagasine l'information provenant de l'environnement et en tient compte pour prendre des décisions et orienter sa conduite.

4.3. Modèle Pédagogique

4.3.1. Modèle prescriptif. Ce modèle s'intéresse au fonctionnement des processus cognitifs.

4.4. Définition de l'apprentissage

4.4.1. Par résolution de problèmes. Apprendre, c'est comprendre, c'est intégrer des schèmes nouveaux à sa structure cognitive, c'est modifier ses représentations. Tout processus susceptible de modifier un comportement ultérieur. Processus de construction des connaissances et non d'acquisition des connaissances.

4.5. Nature de l'enseignement

4.5.1. Individualisé, interactif et stratégique. Activités d'aide à la construction des connaissances et non des activités de transmission des connaissances.

4.6. Rôle de l'enseignant

4.6.1. Facilitateur.

4.7. Rôle de l'apprenant

4.7.1. Proactif, réflexif, un processeur d'information.

4.8. Fonctionnement de l'erreur

4.9. Outils numériques