Horizon intégrité Caractérisation

Lancez-Vous. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse e-mail
Horizon intégrité Caractérisation par Mind Map: Horizon intégrité Caractérisation

1. CP5 - Parc matériel

1.1. Equipements disponibles

1.1.1. 2 Eddyfi + 2 Reddy

1.1.1.1. Estimation de la capacité : A raison d'une semaine d'immobilisation par fouille sur 8 mois, capacité estimée env 30 fouilles par an par matériel. Prise en compte d'un prestataire.

1.1.1.2. Environ 50 fouilles en 2021 le besoin est correctement dimensionné.

1.1.1.3. Environ 75 fouilles en 2022 le besoin est limite mais encore correctement dimensionné

1.1.1.3.1. Commander un matériel supplémentaire compte tenu de l'évolution du nombre de fouilles

1.1.1.4. Pas de vue sur l'évolution du nombre de fouilles FAE

1.1.1.5. 80k€ l'unité

1.1.1.6. Calles étalonnage

1.1.2. 3 Handyscan + (4) PC

1.1.2.1. 10 à 20 interventions 'utiles' par an par territoire. besoin correctement dimensionné

1.1.2.2. Possibilité d'externalisation

1.1.2.3. Utilisation bridée par la disponibilité du matériel et la capacité à interpréter les données rapidement

1.1.2.3.1. Augmenter le parc matériel pour limiter les aller retours et améliorer la réactivité

1.1.2.4. 80k€ l'unité

1.1.2.5. Mistras + IS

1.1.3. Autres équipements

1.1.3.1. Sondes US multiéléments, courant de foucault en remplacement de la magnéto

1.1.3.1.1. Cout, complexité, pas encore mur

1.2. Utilisation

1.2.1. Eddyfi

1.2.1.1. Utilisation bien identifiable sur des campagnes psécifiques

1.2.1.2. Utilisation de Eddyfi en remplacement de magnétoscopie hors fouilles FAE

1.2.1.2.1. Cout, temps de mise en œuvre

1.2.2. Handyscan

1.2.2.1. Utilisation au coup par coup en fonction des disponibilités de l'outil. Pas vraiement de cas d'utilisation pertienents définis.

1.2.2.1.1. Définir des cas d'utilisation pertinents en fonction du gain de temps et de qualité espéré. Ex : intervention sur corrosions étendues ou tube >= 600 avec défaut géométriques. D'autres cas au coup par coup.

1.2.2.1.2. Sensibiliser les chargés d'affaires DOEI à l'intérêt de l'utilisation du Handyscan

1.2.2.2. Utilisation handyscan pour lever de cotes dans des gares

1.3. Compétences

1.3.1. Formation

1.3.1.1. Handyscan

1.3.1.1.1. Formation pour l'acquisition de données (formation N2)

1.3.1.1.2. Formation à lanalyse de données

1.3.1.1.3. Cas d'école pour entrainement

1.3.1.1.4. Habiliation sur la base d'un suivi de la formation et de la pratique d'analyse encadrée par DOEI (quelques scans)

1.3.1.1.5. Equipe Teams : Modes opératoires

1.3.1.1.6. Qui forme t on : 1 à 2 par territoire max / Chargés d'affaires

1.3.1.1.7. Fichiers test

1.3.1.1.8. Cartification / Habilitation?

1.3.1.2. Eddyfi

1.3.1.2.1. Formation en compagnonnage avec technicien du DOEI en fouille

1.3.1.2.2. Accompagnement sur 1-2 semaines avec technicien expérimenté

1.3.1.2.3. Habilitation Sur la base d'un suivi de la formation et d'une pratique encadrée par DOEI

1.3.1.2.4. Mode opératoire

1.3.1.2.5. Manchette test

1.3.1.3. Expertise centrée sur quelques personnes du DOEI

1.3.1.3.1. Utiliser les techniciens métallurgie référents pour leur permettre de former des opérateurs et à assurer un rôle d'appuis technique terrain sur les nouveaux outils en complément du DOEI

1.3.1.3.2. Former de techniciens métallurgie référents à la mise en forme + l'interprétation des résultats de Handyscan (corrosion étendue + enfoncement simple)

1.3.1.3.3. identifier une doublure à Pierre S pour l'interprétation des scan.

1.3.1.3.4. possibilité d'étendre à des analyses plus complexes en fonction du REX (piste transfert d'analyse de Compiègne)

1.3.2. Taux d'utilisation

1.3.2.1. Eddyfi = 5 interventions dans l'année

1.3.2.2. Handyscan interprétation = 5 interventions dans l'année

1.3.2.3. Handyscan levé = 1 interventions dans l'année

1.3.2.4. Parfois de longues périodes sans pratique. Difficultés pour se remettre en jambe avant une nouvelle campagne

1.3.2.4.1. Mettre à disposition des manchettes témoin avec des défauts connus pour permettre de s'entrainer pendant les périodes creuses et avant les campagnes

1.3.2.4.2. Mettre à disposition des fichiers avec des données à interpréter pour s'entrainer durant les périodes creuses et avant une campagne

1.3.2.4.3. Croiser les compétences

1.3.2.5. Compagnonage

1.3.2.5.1. Formation du C3

1.3.2.5.2. Accompagnement du C3 vers les autres techniciens

1.3.3. Externalisation

1.3.3.1. Plan de prévention

1.3.3.1.1. Pratiques différentes entre territoires

1.3.3.1.2. Pas de marché cadre pour Mistras

1.4. Logistique

1.4.1. Planification

1.4.1.1. Eddyfi : Difficulté de planification à une maille nationale. Planification avec DOEI en début d'année, traitement des pics et des creux par le recours à de la soutraitance

1.4.1.1.1. Mise en place d'un comité de pilotage des campagnes piston à une maille nationale

1.4.1.2. Pas de planification de l'utilisation du Handyscan

1.4.1.2.1. Intégrer une vision Handyscan à la planification annuelle Piston comme pour Eddyfi sur la base des cas pertinents d'utilisation

1.4.1.3. Pas de planning de réservation des matériels avec une difficulté pour savoir si le matériel est disponible ou pas ainsi que sa localisation

1.4.1.3.1. Mise en place d'un planning partagé entre régions (BLG-GRT-DT-PINTG-MATERIEL) - Développement d'une application dédiée au suivi du matériel

1.4.1.3.2. Utilisation de balises GPS : cout environ 500€ + abonnement 100-150€/an par la suite. (attention déclaration CNIL, info agents...)

1.4.2. Transport

1.4.2.1. Aller retours du matériel Handyscan avec le PC pour permettre l'interprétation, transferts inutiles. Perte de temps dans l'interprétation des données.

1.4.2.1.1. Augmenter le parc matériel pour limiter les aller retours et améliorer la réactivité : Commande d'une licence supplémentaire pour DOEI

1.4.2.2. Utilisation de l'offre D2AL de transport de site à site

1.4.2.2.1. Cout 700€ à 1000€ pour un transport du Handyscan avec assurance (?). environ 2 transferts par mois sur 8 mois soit 20k€ à 30k€ par an de transport : maintien du matériel sur site utilisateur en attendant un nouveau besoin.

1.4.2.2.2. Service réactif (enlèvement à J+1)

1.4.2.3. matériel non utilisable à l'arrivée sur site (problème batterie, nettoyage nécessaire, sonde abimée)

1.4.2.3.1. Prévoir une check liste de controle avant envoi et à réception du matériel

1.4.2.3.2. Consommable de rechange ?

1.5. Maintenance

1.5.1. Organisation

1.5.1.1. Maintenance suivie de différente manière suivant les équipes : Suivi excel, base DECA (en cours de refonte) ou autre

1.5.1.1.1. Suivi dans la base Choix Site

1.5.1.2. Retour du matériel au moins une fois par an sur entité responsable en période creuse et par opportunité pour contrôle / maintien du matériel et des compétences.

1.5.2. Cout (env 30-35k€ par an)

1.5.2.1. Eddyfi

1.5.2.1.1. Licence : 5k€/an

1.5.2.1.2. Maintenance : 2.5k€/an

1.5.2.2. Handyscan

1.5.2.2.1. Licence : 1.6 k€/an

1.5.2.2.2. Maintenance : 5.6 k€/an

1.5.2.3. Transport

1.5.2.3.1. 10k€

1.5.3. Consommable

1.5.3.1. Eddyfi : protection plastique x 25 = 1k€

1.5.3.2. Eddyfi : sonde spine de rechange = 20k€

1.5.3.2.1. Prévoir une sonde spine en remplacement (garantie 2 ans)

1.5.3.3. Handyscan : Cibles

1.5.4. métrologie

1.5.4.1. Cale Eddyfi : pas de métrologie

1.5.4.2. renvoi annuel au fournisseur pour Eddyfi et Handyscan

1.5.4.3. GSF métrologie métallurgie ?

2. CP6 - intervention des EQR

2.1. Animation du réseau

2.1.1. Satisfaction exprimée sur le fonctionnement et l'animation du réseau caractériseur et du réseau des niveaux 2

2.1.1.1. Possibilité de l'ouvrir au delà des C2 C3 pour garantir une représentativité des territoires

2.1.2. Manque de vision des MP - MPL sur les comptes rendus de réunions des caractériseurs et les décisions prises

2.2. Montée en compétences

2.2.1. Parcours de montée en compétence globalement bien défini : compagnonnage, formations, qualifications.

2.2.1.1. Fichier suivi compagnonnage TCA?

2.2.2. Sentiment de perte de confiance, incompréhension dans le travail demandé par les CA aux EQR

2.2.2.1. Echanges de rôles

2.2.2.2. Faire comprendre les contraintes des CA et EQR au travers de visites terrain (dans le cursus de formation)

2.2.2.3. Instaurer un échange CA EQR en début de campagne pour partager sur la stratégie à retenir en fonction des contraintes de chacun

2.2.2.4. Visite chargé d'affaire lors d'expertise à Compiègne

2.2.2.5. Limiter les aller retours sur fouilles

2.2.2.6. M Godeau ? Formation intégration CA ?

2.2.3. Rôle du niveau 3 à clarifier ainsi que le temps alloué à cette activité (prérequis, formation, reconnaissance par les pairs, domaines d’expertise, répartition taches Région/National, Hotline...)

2.2.3.1. Fiche de poste à compléter et à partager auprès des agents et du management

2.2.3.2. Mission de conseil auprès des équipes, de filtre lors de situations de blocage entre CA et EQR et d'organisation du processus d'escalade

2.3. Interventions

2.3.1. Identifier les interventions inutiles

2.3.1.1. Mobil AT

2.3.1.2. Debrief fin de campagne

2.3.2. Perte de temps pour l'interprétation des radios et cout de transport en taxicoli

2.3.2.1. Passage à des CND numériques

2.4. Bonnes pratiques

2.4.1. Manque d'échange terrain entre équipes permettant un réel échange de pratiques

2.4.1.1. Organiser des chantiers avec des binômes croisés entre équipes et territoires et organiser le feedback associé

2.4.2. Utilisation de Teams

3. RPS

3.1. Communication sur le projet

3.2. REX suite à avancement des actions

3.3. Décrire les nouveaux modes de fonctionnement

3.4. Phase pilote

3.5. Étude sur l’aménagement des véhicules

3.5.1. Livraison nouveaux véhicules WW Transporter

3.5.2. 2 ans d'attente sur l'approvisionnement des WV transporter

3.6. Analyse SST des nouveaux matériels

3.7. Vérifier l’évolution de la répartition des temps opérationnels et de bureau