le programme de lycée

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
le programme de lycée by Mind Map: le programme de lycée

1. programme de seconde

1.1. le soleil, source d'énergie pour la terre

1.1.1. le soleil permet de fabriquer le de la matière organiques gâce aux végétaux verts, la photosynthèse permise par les chloroplastes, des organiques des cellules végétales, transforment le dioxyde de carbone en matière organique, formule, 6 CO2+ H2o donnent C6h12O6 + O2

1.1.2. la photosynthèse produit de la matière organique qui peut être piégée dans des rssources fossiles

1.1.2.1. ces ressources dépendent

1.1.2.1.1. d'une forte productivité primaire

1.1.2.1.2. d'un enfouissement rapide

1.1.2.1.3. l'utilisation de cette énergie conduit a réinjecter dans l'atmosphère du une énergie solaire et du co2 piégé par le passé

1.1.3. 1 % de l'énetgie solaire est convertie en énergie chimique, mais l'inégale réprtition des cette énergi est aussi transformée en autres énerge

1.1.3.1. élenrgie solaire

1.1.3.2. énergie éolienne

1.1.3.3. courants marins

1.1.3.4. la répartition de ces différentes dans l'utilisation humaine est à analysée

1.2. corps humain et santé

1.2.1. des modifications physiques à l'effort

1.2.1.1. aumentaton de la consommation de dioxygène

1.2.1.1.1. limite de l'apports en dioxygène, la VO2max

1.2.1.2. un exercice physique peu intense et ou pas intense necessite la production d'énergie par la respiration

1.2.1.2.1. consomation de sivers sbstrats pour produire de l'énerge

1.2.1.3. l'exercice physque permet de lutter contre l'obésité

1.2.2. la pression artérielle, une grandeur régulée

1.2.2.1. la pression artérielle dépends de la résstance des vaiseaux et du débit cardiaque, c'est une grandeur régulée par une boucle de régulation,

1.2.2.1.1. le système parasympathique diminue le vlume d'éjection sous controle de barorecepteurs carotidiens

1.2.2.1.2. le syttème sympathique augments le volume

1.2.2.1.3. integration de cette valeur au niveau du centre bulbaire

1.2.2.1.4. le coeur a une activité autonome

1.2.2.1.5. à l'effort, cette valeur est modifiée

1.2.3. certaines pratiques permettent de faire du sport sans risques

1.2.4. Les paramètres qui sont modifié lors de cet effort

1.2.4.1. augmentation du débit sanguin

1.2.4.1.1. augmentation du volume d'éjection systolique

1.2.4.1.2. augmentation du rythme cardiaque

1.2.4.2. augmentation de la fréquence respratoire et de du volume respiratoire

1.2.4.3. lorganisation antomique circulation en série pour les poumons, en paralèle pour le reste de l'organisme

1.2.4.4. un bon étét du système cardiovasculaire et ventilatoire est favorable est indirpensable à la pratique d'un exercice physique

1.3. le sol, une ressource précieuse

1.3.1. la production de matière organiques par la photosynthèse nécéssite des sol et e l'eau

1.3.1.1. les sols et l'eau sont inégalement répartis à la surface de la terre

1.3.1.2. les sols proviennent d'une interaction entre la biosphère et la géosphère, ilssont fragiles, rapidement degradé mais en revanchemettent longtemps à se construire

1.3.1.3. certains sols cultivables sont détournés de cet usage et ou rapidement dégradés

1.3.1.3.1. anthropisation

1.3.1.3.2. productions d'grocarburants

1.4. la terre, l'univers; la vie et l'évolution

1.4.1. la terre, une planète habitable

1.4.1.1. la terre est un objet du système solaire, parmi les planètes gazeuses, rocheuses, les astéroïdes et les comètes

1.4.1.2. la masse et sa position dans le système solaire lui permette d'avoir de l'eau à l'état liquide et une atmosphère

1.4.1.3. ces conditins sont favorables à l'apparition de la vie, elles peuvent se retrouver dans d'autres systèmes sans preuves toutefois que la vie soit apparue ailleur

1.4.2. le vivant

1.4.2.1. les êtres vivants sont composés d'éléments trouvé sur terre, ce qui les différentie de l'inerte est la proportion de certains éléments (C, HO, P, N)

1.4.2.1.1. ils sont constitués de diverses molecules constitutive du monde vivant

1.4.2.2. les êtres vivants cont constitué de cellules qui ce caractérisent par des membranes, par celles ci se mettent en place des écahnges de amtière et d'énergie

1.4.2.3. le métabolisme subit l'influence de l'environnement et du programme génétique

1.4.2.4. de nombreuses réactions chimiques se déroulent à l'intérieur des cellules, elles constituentle métabolisme

1.4.3. l'évolution, source de diversite

1.4.3.1. l'adn, unité du vivant

1.4.3.1.1. tansgénère, indication d'une origine commune

1.4.3.1.2. sructure de d'ADN

1.4.3.2. la dviersité actuelle est une étape dans la diversité à l'échèle de la planète

1.4.3.2.1. elle ne représente qu'une faible proposrtion des la diversité du passé

1.4.3.2.2. elle se modifie sous l'action de nombreux facteurs, dont l'ation de l'homme

1.4.3.3. biodiveristé existe à différentes échelles

1.4.3.3.1. diversité des écosystèmes

1.4.3.3.2. diversité des espèces

1.4.3.3.3. es individus au sein d'une espèce

2. programme de 1 s

2.1. la tectonique des plaques, histoire d'un modèle

2.1.1. histoire du modèle

2.1.1.1. arguments de wegener

2.1.1.1.1. répartition des fossiles

2.1.1.1.2. traces de glaciation

2.1.1.1.3. courbe bimodale des altitudes

2.1.1.1.4. tracé des cotes

2.1.1.2. mise en evidence de la fabrication de plaque lithosphérique au niveau des dorsales

2.1.1.3. interpretation des différences d'altitude

2.1.1.3.1. contraste géologique

2.1.1.4. mise en evidence d'une expansion océanique

2.1.1.4.1. mise en evidence du flux géothermique

2.1.1.4.2. tapis roulant des inversions du magnetisme

2.1.1.5. concept de lithosphère et d'asthenosphère

2.1.1.5.1. répartition des séismes au niveau des fosses de subduction et

2.1.1.5.2. mise en evidence limite lithosphère asthenosphère à 1300°C

2.1.1.6. mis en place d'un premier modèle prédictif - 12 plaques rigides

2.1.1.6.1. mouvements divergenrts-dordales

2.1.1.6.2. convergents-zones de subduction

2.1.1.6.3. failles transformantes océaniques

2.1.1.6.4. alignments de volcans intraplaques

2.1.1.7. mise en evidence de l'évolution des ages des sédiments au contact du plancher par forages (joides) et mesures GPS

2.1.1.7.1. renforcement du modèle qui prévoit cette augmentation de l'age en s'éloignant de la dorsale et des vitesses d'expansion par les doonnées GPS

2.1.1.7.2. arguments paléomagnetique

2.1.1.8. l'évolution du modèle-le renouvellement de la lithosphère océanique

2.1.1.8.1. au niveau dorsales, remonté de matériau ecartement par tractiion des plaque splongeantes, fusionpar decompression adiabatique- fabrication de lithosphère océanique

2.1.1.8.2. destruction le la lithosphère océanique au niveau des zones de subduction, incorporation de matériaux de la vieille lithosphère océanique au manteau

2.1.2. tectonique des plaques et contexte local

2.1.2.1. tectonique des plaques et recherche d'hydrcarbures

2.1.2.1.1. mise en evience de bassin sedimentaires

2.1.2.1.2. zones de subsidence

2.1.2.2. tectonique des plaques et ressources locales

2.1.2.2.1. explication dans le cadre de la tectonique globale

2.2. expression du patrimoine génétique

2.2.1. reproduction conforme de la molécule d'ADN

2.2.1.1. LES CHROMOSOMES SONT UNE STRUCTURE CONSTANTE DANS LA CELLULEEUCARYOTE

2.2.1.1.1. controle du cycle cellulaire

2.2.1.1.2. LEUR DEBRÈS DE CONDENSATION EST VARIABLE au cours du cycle cellulaire

2.2.1.1.3. LE MAINTIEN DE CETTE constance necessite une réplication semiconservative

2.2.2. modification de l'information génétique suite à des mutations

2.2.2.1. les mutation sont souvent letales pour les cellules

2.2.2.2. frequence augmente par des agents mutagènes

2.2.2.3. si les mutations ne sont pas létales

2.2.2.3.1. si mutation sur cellule somatique

2.2.2.3.2. les mutations sont la source de la diversité des allèles, elles sont souvent aléatoires

2.2.2.3.3. si mutation sur celule germinale

2.2.3. expression du patrimoine génétique

2.2.3.1. SÉPARATION NOYAU CYTOPLASME

2.2.3.1.1. transcription

2.2.3.1.2. production de plusieurs protéines différentes à partir d'un seul ARNm

2.2.3.1.3. traduction

2.2.3.2. l'expression sous forme de phénotype cellulaire dépends

2.2.3.2.1. du patrimoine génétique (role des mutations

2.2.3.2.2. de l'expression des gènes sous l'action de facteurs exteres et interne

2.2.3.2.3. le phénotype macroscopique est sous controle du phénotype cellulaire

2.3. corps humain et santé

2.3.1. patrimoinegénétique et santé

2.3.1.1. patrimoine génétique et cancers

2.3.1.2. variations génétiques et resistance aux antibiotiques

2.3.1.3. patrimoine génétique et santé

2.3.1.3.1. la mucoviscidose

2.3.2. la vision

2.3.2.1. le cristalin, une lentille biologique

2.3.3. masculin/feminin

2.3.3.1. controle du fonctionnement de l'appareil reproducteur

2.3.3.1.1. axe hypothalamo-hypophysaire

2.3.3.1.2. la compréhension de ce fonctionnement permet de

2.3.3.2. déterminisme du sexe

2.3.3.2.1. le determinisme du sexe est sou controle génétique

2.3.3.3. sexualité et bases du plaisir

2.3.3.3.1. système de récompense au nivea du cerveau

2.4. nourris l'humanité

2.4.1. la production végétale-exploitation de la productivité primaire par la photosynthèse

2.4.1.1. ecosystème est u ensemble biotope biocenose

2.4.1.1.1. l'agricultur eedesequilibr ecet ensemble

2.4.1.1.2. la production de viande est energetiquement defavorable

2.4.2. la production animale - une rentabilité energetique faible

2.4.2.1. cis=rculation energetique dans un ecosysteme sous forme d'une pyramide de productivité

2.4.2.2. dans un agrosystème, le rendement depends de la place dans la pyramide de productivité

2.4.2.3. la production de viande est defavorable du point de vue energetique

2.4.3. pratiques alimentaires collectives et perspectives globales

2.4.3.1. besoin d'une population en expansion

2.4.3.2. capacité de production sur une planète limitée

2.4.3.3. notion de durabilité

3. programme de Ts

3.1. biodiversite-evolution et nature du vivant

3.1.1. creation de nouveauté par la meiose

3.1.1.1. crossing over

3.1.1.2. repéartition des chromosomes lors de la meiose

3.1.1.3. appariement des chromosomes lors de la fecondation

3.1.2. la plante, afaptation à la vie fixée

3.2. dynamique de la lithosphère continentale

3.3. corps humain et santé

3.3.1. maintien de l'integrité de l'organiqme

3.3.1.1. immunité innée

3.3.1.1.1. réaction inflamatoire

3.3.1.1.2. pas de rconnaissance préalable, basée sur des mecanismes conservé au cours del'évolution pour lutter contre les infections, celleules cancereues et lesions

3.3.1.2. immunité adaptative

3.3.1.2.1. action plus specifique

3.3.1.2.2. premier contact-lymphocytes B naifs

3.3.1.2.3. normalement pas actives contre propre organisme

3.3.1.3. le phénotype immunitaire, une evolution permanente

3.3.1.3.1. une fois selevtinnés, production de lymphocytes memoire à plus longue durée de vie

3.3.1.3.2. augmentation des LB spacialisés au cours de la vie par rapport aux LB naifs

3.3.1.3.3. en cas de secon contact, réponse plus importante et plus raide

3.3.1.3.4. lavaccination

3.3.2. neurone et fibre musculaire- la communication nerveuse

3.3.2.1. le reflexe myotatique

3.3.2.1.1. reflexe monosynaptique

3.3.2.1.2. notion d'arc reflexe

3.3.2.1.3. commande la contraction par la synapse neuromusculaire

3.3.2.1.4. message dnerveux code en frequence de potentiels d'actions

3.3.2.2. de la volonté au mouvement

3.3.2.2.1. aires mtrices au niveau du cortex

3.3.2.2.2. descente par faisseau nerveux jusuq'au motoneurone

3.3.2.2.3. le motoneurone intègre des informations mais il est le seul a provoquer le mouvement

3.3.2.2.4. motricité et plasticité cerebrale