Cerveau, apprentissage et pédagogie

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Cerveau, apprentissage et pédagogie by Mind Map: Cerveau, apprentissage et pédagogie

1. Répéter l'information pour s'en souvenir

1.1. Faire répéter régulièrement en développant les contenus sous forme cyclique et non linéaire

1.2. Pour retenir le contenu d'une séance : faire un rapide QCM oral à la fin du cours (vrai-faux)

1.3. Penser à faire un mini bilan (question, affirmation, etc...) régulièrement dans la formation (par demie-heure)

1.4. clôture, post communication

1.5. Clôture

1.6. Feedback

2. Un cerveau stressé apprend plus difficilement

2.1. La surcharge de situations, d'informations, de connaissance, stresse le cerveau. ex : le cerveau n'enregistre pas plus de 3 liens successifs lors d'une recherche sur internet.

2.2. Accueillir avec un fond musical calme

2.3. Si "changer ce que nous avons toujours fait est décourageant", mettre des mots sur des fonctionnements pédagogiques initiaux avant de tester autre chose permet de modifier son paradigme initial plus facilement.

2.4. Pour faire baisser le stress et favoriser un climat détendu, faire preuve d'humour et inciter les participants à exprimer leurs émotions.

2.5. Il convient d'éloigner tous les facteurs de stress avant de débuter un apprentissage

2.6. donner un statut positif à l'erreur

2.7. Ouverture

3. L'exercice physique stimule les facultés mentales

3.1. Faire 5 cycles d'EPS de 3h par semaine :

3.2. Faire bouger les apprenant régulièrement

3.3. Au cours de la formation, rechercher l' équilibre entre exercice cérébral et exercice physique....et ne pas oublier de respirer !

4. Chaque cerveau à une structure propre; Nous avons donc des formes multiples d'intelligence

4.1. Pour fixer une connaissance, l'associer à une image, à un autre mot "spycho affectif", à des analogies.

4.2. Pour que l'information soit mieux encodée, prévoir 2 formes différentes et successives de la même information: par exemple un exercice pratique suivi d'une vidéo synthétisant l'apprentissage visé par l'exercice ou un contenu donné sous forme textuelle suivi d'une vidéo donnant un exemple.

4.3. Proposer des approches variées des notions à aborder

5. Nous ne prêtons pas attention à ce qui nous ennuie

5.1. Introduire les effets de surprise, d'étonnement en variant la nature des supports, des situations, des consignes, des habitudes de travail voire même des lieux.

5.2. Utiliser des techniques d'ouverture et de clôture actives qui mettent les stagiaires en action.

5.3. Tout au long de la formation, maintenir le cerveau en alerte en proposant régulièrement des situations stimulantes : prédiction, étonnement, interactions des participants, curiosité.

6. Bien dormir pour bien penser

6.1. EXERCICES DE RESPIRATION-relaxation-

6.2. Utiliser la formation hybride pour laisser le temps de mémoriser le contenu de la formation et l'incrémenter au fur et à mesure

7. Stimuler davantage de sens à la fois

7.1. diversifier les supports pour solliciter différents sens de façon simultannée ou consécutive

7.2. Dès le début de formation, il est important de solliciter les différents sens afin que le cerveau puisse mieux saisir les objectifs de formation.

7.3. ! Surtout ne pas figer un apprenant dans une seule catégorie : varier les entrées (visuel, auditif, kinesthésique ...)

7.4. Différentes entrées

8. Nous sommes des explorateurs nés

8.1. Ménager une part d'inconnu pour permettre l'exploration.

8.2. Donner des mots, des idées clés pour encourager la recherche en variant les supports

8.3. Laisser des choix

8.4. Au moment du bilan, laisser le choix aux stagiaires d'utiliser la carte mentale ou le nuage de mots ou...

8.5. Utiliser les outils en accès libre du Web 2.0

9. Le cerveau apprend mieux dans une séquence prévisible

9.1. Annoncer le programme

9.2. Le cerveau est joueur : permettre à l'apprenant de faire des hypothèses au sujet du déroulé de la formation.

9.3. précommunication

10. Le cerveau apprend mieux dans un environnement stimulant

10.1. Rendre les participants actifs

10.2. Quelques éléments d'ambiance pour stimuler la réflexion : une hydratation régulière, une température ambiante constante (22-23°C), une bonne hygrométrie (30-50%) et une bonne ventilation de l'espace, un éclairage adapté, des plantes vertes pour élever le niveau d'oxygène, des arômes pour augmenter la vivacité d'esprit...et le tour est joué !

10.3. Proposer des lieux de formations adaptés

10.4. Prendre le temps d'aménager le lieu de formation

10.5. activité d'ouverture