BOUCHERVILLE

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
BOUCHERVILLE by Mind Map: BOUCHERVILLE

1. Si cette carte vous intéresse, vous pouvez participer à sa construction avec moi.

1.1. Simplement me contacter par courriel

2. La problématique de l'agrile du frêne

2.1. ÉTAT DES LIEUX

2.1.1. Recensement des frênes

2.1.1.1. «À Boucherville, les frênes sont abondants. L’an dernier, près de 4 000 frênes ont été inventoriés par la Ville sur son territoire. Plusieurs milliers de frênes supplémentaires se trouvent également dans la cour arrière des terrains privés, dans les boisés, le long des cours d’eau et en zone agricole.»

2.1.1.1.1. Pour les besoins de l'exercice, nous dirons qu'il y a 10 600 frênes sur le territoire de Boucherville

2.1.2. Situation actuelle

2.1.2.1. La Ville accompagne les propriétaires... de ses meilleurs voeux.

2.1.2.1.1. «Les citoyens sont responsables de la santé et d’un entretien adéquat des frênes sur leur propriété, ce qui comprend leur protection à l’aide d’un traitement approprié (ex. TreeAzin) ou leur abattage lors d’un dépérissement avancé ou de la mort de leur frêne.»

2.2. Hypothèse 1

2.2.1. Le monde est parfait

2.2.1.1. Les agriles, après de longues discussions et un vote serré, décident de quitter Boucherville: «Nous aimons les BouchervilloisES. Nous préférons diriger nos attaques vers les villes avoisinantes.»

2.3. Hypothèse 2

2.3.1. Le monde n'est pas parfait

2.3.1.1. Tous les frênes sont abattus

2.3.1.1.1. La Ville traite 600 arbres

2.3.1.1.2. 10 600 frênes - 600 frênes traités par la Ville

2.3.2. Conséquences

2.3.2.1. Perturbation de la biorentention

2.3.2.1.1. «Qu’est-ce que la biorétention? La biorétention est une pratique de gestion de l’eau qui permet d’en contrôler la quantité et la qualité grâce aux caractéristiques des sols et des plantes. Les aménagements de biorétention réduisent la vitesse de l’écoulement, permettent le dépôt des particules en suspension, filtrent les polluants et permettent l’infiltration de l’eau dans le sol (recharge de la nappe d’eau souterraine).»

2.3.3. Résultats

2.3.3.1. La disparition de 10 000 arbres implique un engorgement des systèmes d'égouts

2.3.3.1.1. Un calcul générique?

2.3.3.1.2. Un calcul plus draconien?

2.3.3.2. Dégradation générale de la santé de Bouchervillois

2.3.3.2.1. Dégradation de la qualité de l'air

2.3.3.2.2. Augmentation de la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires

2.3.3.2.3. Références

2.4. CONCLUSION

2.4.1. Je ne suis pas un expert.

2.4.1.1. Le problème de la santé des bouchervillois n'a pas été abordé lors des conférences organisées par la Ville. Ces conférences, cependant, étaient bien organisées et utiles.

2.4.1.2. Le problème des inondations potentielles n'a pas été abordé.

2.4.1.3. .

2.4.1.3.1. Les risques reliés aux problèmes causés par l'agrile du frêne sont-ils sous-estimés par l'administration?

2.4.1.3.2. Est-ce que les citoyens s'adresseront aux tribunaux (recours collectif) pour accuser l'Administration de la ville de négligence?

2.5. DISCUSSION

2.5.1. Si vous le voulez bien !

3. Avertissement

3.1. Je suis un citoyen de Boucherville

3.2. Je me pose des questions. C'est tout.