Create your own awesome maps

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account?
Log In

Attention perception memoire by Mind Map: Attention
perception
memoire
0.0 stars - reviews range from 0 to 5

Attention perception memoire

emerge soudainement ds

env

temps de presentation minimum des images

pour reconnaissance

= tmps de traitement de l'image

methode calcul

=seuil temporel d'identification images, en rafales, seuil = 100 ms, (Thorpe 1988)., ex le phénomene de stroop

acte de reconnaissance visuelle

Deux modèles

Navon 1977, principes de la gestalt

Biederman (1987), issu de l’Intelligence Artificielle, Nouveau sujet, l’extraction de primitives visuelles.

d’écoute dichotique

participant restitue

avec difficulté

seul les noms de famille ok

contenu message A

diffusé dans une oreille

message B

diffusé au mm moment oreille opposée

= paradigme xprimental

pas une capacité

participant => situation d'écoute avec casque

signaux sonores differents d'une oreille à l'autre

attention

orientée vers objet

représenté ou mémorisé

idem

attention pour

selection cible

dans env ext

traitemnt de l'info

filtrage

info organes sensoriels

capacité attentionnelle

capacités indv

conditions env

activités concomittantes

ie simultanées

focalisation sur un stimulus

frequentes au quotidien

deux approches, courant théorique, canal de traitement unique, ttmt sequentiel info, une tache priorisée par rapport à l'autre, Broadbent, modèle de 1958, Baddely et Hitch, 1974., la fonction principale de l’attention, filtrer les informations en mémoire à court terme., quantité de ressources disponibles,, Norman et Bobrow (1975) ou Navon (1984), deux tâches sont à réaliser, répartition de ces ressources n’est pas équitable, modèle de ressources multiples, Wickens (1984, 1992), difficulté des doubles tâches, problème de gestion du temps, synchronisation entre les tâches., théorie des « géons », Biederman (1987), le modèle RBC, (Recognition-By-Components, ok pr obj manufacturés, Reconnaissance objets, composantes, attribution à une catégorie, objets =, superficies discontinues, macro parties, micro parties différenciées, géons =, articulations des composantes, alphabet de 24 géons, Chaque objet, répertorié en memoire, forme schematisée, primitives tridimensionnelles, le traitement se décompose en 3 étapes :, 1ere, segmentation champ visuel, 2eme, reconnaissance des géons :, 3eme, appariement :, assemblage géons et rep en memoire, La perception visuelle, reconnaissance visuelle, deux modèles principaux, Le premier, d’inspiration neurophysiologie,, loi Gestalt de Wertheimer, principe de Fournier, Le deuxième modèle, issu de l’Intelligence Artificielle, perception « locale »., rapide, automatique et fiable, distinguer un objet de son image

Nouveau sujet

syndrome amnesique

mem épisodique perturbée

mem procedurale intacte

amnesie retrograde

perte des souvenirs

qui suivent traumatisme

La Voie dorsale:

traitement

informations et actions

vision chez adulte

rapidité

temps traitemnt image

100 ms

phenomene irrepressible

fiabilité

mme mecanisme de traitement

pour tous les indv

mémoire sémantique

Roch et Mervis (1975)

organisation des catégories, reseau sémantique de catégories

principe de gradient de typicalité

elts typiques, 3 catégories, mettent en relief certaines propriétés catégorielles., théorie de l’air de famille, représentant de niveau de base., minimise diff catégorielle, introduit 2 types de traits, les traits perceptifs et structuraux, propriétés de couleur, de forme, de texture ou de partie des objets., traits fonctionnels, l’usage que l’on fait des objets ou au comportement des êtres animés., la théorie de l’air de famille a été critiquée sur deux points., effets contextuels, Sur les représentations, ne dit rien sur le fait que les représentations sont construites et modifiées, apprises., Nouveau sujet

idem Collins et Quillian 1969, hiearchisation des concepts, notion de trait, attaché au concept le plus ordonné, cat sous ordonnées, heritent de ces traits, = economie cognitive, distance sématique entre concepts, distance identique pr ts et = à 1

mde prend sens pr indv

mem sémantique comprend

info

necessaire à utilisation du langage

repertoire connaissance indv

Le système attentionnel ascendant

implique

ssi evenement senoriel

et capture notre attention

apprentissages complexes

pas simple liaison

stimulus/cpmt

mise en contribution, rep mentales

Phenomene d'amorçage

idem chez sujets

normaux et amnésiques

amnesiques

gardent trace mots

mais defficience au rappel

et reconnaissance

Collins et Quillian (1969),

info en mem =

catégories sémantiques

emboitées les unes aux autres, super ordonnées, generales ex les animaux

Voie ventrale

reconnaissance et identification objets

velocité attention

plus importante que regard

perception env

on voit scene globale

cerveau reconstruit scene

deux voies de traitemnt info perceptive

voie dorsale

voie ventrale

sigleton

objet ou evenment

caracteritique unique

saillant parmi les autres elts

amnésie rétrograde

amnesie d'évocation

deficit rappel info avant trauma

jamais totale

Norman en Bobrow (75)

exécuter une tâche

deux taches en mm tps

chute perf pr une tache

maintien pour autre

Direction de l'attention

focus interne

attention vers mvt moteurs

focus externe

conséquences de ces mvts sur env

Plan Stef Aubertin

1. La perception visuelle

Nouveau sujet

- La vision est un sens très rapide, automatique et fiable

1.1 Les propriétés et les contraintes de la perception visuelle

1.1.1 La rapidité, Cattell (1886), paradigme temps de réponse, La notion de seuil, Weber au 19ème siècle, - 2 types de seuil :, - Le seuil absolu (SA), - Le seuil différentiel (SD), variation minimale stimulus, pour sensation differente

1.1.2 L’automatisme

1.1.3 La fiabilité et les illusions, fiabilité intra/inter individuelle

1.1.4 La gestion des référentiels spatiaux, maintenir notre équilibre,, de savoir où sont le haut, le bas, la droite, la gauche...

- Le cortex visuel primaire

décompose l’info rétinienne en primitives visuelles :, - La voie dorsale, - La voie ventrale

1.2 La reconnaissance des scènes et des objets

1.2.1 Les scènes : perception globale et fréquences spatiales

Les lois de la Gestalt et décomposition de Fourier : le principe CtF, gestalt, forme globale perçue, pas d'analyse elts forme, supériorité du tout sur les parties

La précédence globale, reconnaissance des scènes et des expressions faciales, - Paradigme des figures hiérarchiques (Navon, 1977)

1.2.2 Les objets : la théorie RBC des « géons »

(Recognition By Components, Biederman, 1987)

2. La perception auditive

2.1 Le champ audible humain

- Un son est défini selon 4 paramètres :, o L’intensité, o La fréquence, o La durée, o La composition du spectre

2.2 Les dimensions perceptives du son

o Un son pur

sons complexes

2.2.1 La perception de l’intensité

o L’échelle des phones

o L’échelle des sones

2.2.2 La perception de la hauteur

- L’échelle des mels

pr rep hauteur des sons pur

2.2.3 La perception du timbre

2.3 L’organisation perceptive en audition