La répression de la collaboration dans après la Seconde Guerre Mondiale dans le Tournaisis: les r...

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
La répression de la collaboration dans après la Seconde Guerre Mondiale dans le Tournaisis: les rexistes et leur participation à la chasse aux réfractaires by Mind Map: La répression de la collaboration dans après la Seconde Guerre Mondiale dans le Tournaisis: les rexistes et leur participation à la chasse aux réfractaires

1. PARTIE THEORIQUE

1.1. Introduction

1.2. Etat de l'art

1.2.1. Les différentes historiographies, leurs convergences et leurs divergences

1.2.2. Les définitions multiples et les termes à problèmes (collaborateur, rexiste, réfractaire, "intelligence avec l'ennemi",...) => Question du langage!

1.3. Méthodologie

1.3.1. Consultation des notices au Collège des Procureurs: trop + problème des termes pouvant désigner toutes sortes de choses

1.3.2. La solution des archives privées: Monsieur Pollet et Monsieur Demeleumeester -> de nouveaux noms de potentiels collaborateurs

1.3.3. Demandes d'autorisations au Collège des Procureurs pour consultation des dossiers + travail dans les dossiers

1.3.4. Dépouillement de la presse: peu d'informations et pauvreté des informations (+raconter ce qu'on y a trouvé)

1.3.5. DONC SOURCE PRINCIPALE = DOSSIERS REPRESSIFS

2. PARTIE JUDICIAIRE

2.1. Comment fonctionne l'appareil de répression?

2.1.1. différentes collaboration, différentes procédures, différents acteurs (1ère instance, CG/AM/CM/CC)

2.1.2. l'aspect légal

2.1.2.1. la réglementation concernant les tribunaux (existence, mise en place et compétences)

2.1.2.2. les réglementations concernant les condamnations: sur quel(s) article(s) de quel(s) code(s) se basent les acteurs pour condamner, classer sans suite ou acquitter

2.1.3. les condamnations

2.1.3.1. sévérité?

2.1.3.2. date

2.1.3.3. appel? si oui jusqu'où?

3. PARTIE REXISTES

3.1. qui sont-ils?

3.1.1. âge

3.1.2. situation socio-économique (métier, famille, études revenus)

3.2. qu'ont-ils fait?

3.2.1. les types d'infractions et de délits dans lesquels les les rexistes sont impliqué (collaboration politique? oui mais pas que! souvent le 118 bis est combiné à d'autres préventions: 121 bis, dénonciation, propagande, ...)

3.3. Comment et pourquoi l'ont-ils fait?

3.3.1. Par quels processus et quelles institutions sont-ils passés pour en arriver à leur méfait

3.3.2. Quelles justifications donnent-ils lors de leur procès? Sont-elles entendues?

3.4. Qui leur vient en aide?

3.4.1. les avocats (commis d'office? choisis?)

3.4.2. la famille (lettre à l'AM et aux diverses instances

3.4.3. la population (attestations et pétitions, souvent fournies par les avocats de la défense)

4. CONCLUSIONS

4.1. prise de conscience des limites des archives

4.2. focus sur Tournai, pas de prétention à la globalité

4.3. diversité des profils des rexistes incriminés, deux poids deux mesures dans la justice?

4.4. sujet divisible en plusieurs sous sujets, espoir de modeste contribution à une partie de l'histoire de chacun de ces sous-sujets