La république et les évolutions de la société française depuis 1870

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
La république et les évolutions de la société française depuis 1870 par Mind Map: La république et les évolutions de la société française depuis 1870

1. L'évolution de la condition des femmes: l'émancipation à tous les étages

1.1. Un statut d'inferiorité

1.1.1. Avec le code civil de Napoléon 1er les femmes sont considerés comme mineurs, pas droit de travail sans l'accord du mari, doivent assouvir leur devoir conjugale =séduire et être mère

1.1.2. MAIS les femmes participent bcp à la vie économique : travail textile + rôle important lors de la 1GM avec les MUNITIONNETTS

1.1.3. Restent quand même des citoyens de 2nd rang car only suffrage universelle masculin

1.2. L'émancipation juridique

1.2.1. 1880 : Camille Sée, Républicain ouvre les lycées de jeunes filles + après 1GM bcp deviennent chefs de famille

1.2.1.1. 1 ers mouvements féministes s'organisent sur le modèle Britannique avec la figure de LOUISE WEISS pour les Suffragettes

1.2.2. La conquête du droit de vote :

1.2.2.1. trop de résistances de forces politiques ni le FP ni le parti de droite donnent le droit aux femmes, il faut attendre l'ordonnance de 1944

1.2.3. vers de plus grandes responsabilités :

1.2.3.1. en octobre 1945 environ 30 femmes entrent au parlement contre 241 ajd ( 26 %), elles accèdent donc progressivement à des fonctions gouvernementales.

1.3. Autres formes d'émancipation

1.3.1. par le travail

1.3.1.1. les 30 glorieuses = accès professions féminines + accès métiers + qualifiées

1.3.2. par la libre disposition de leur corps

1.3.2.1. long combat mené par les féministes du MLF

1.3.2.1.1. 1967 : loi Newirth = droit contraception

1.3.2.1.2. 1975: loi Veil sur l'avortement

1.3.3. CCL

1.3.3.1. 6 lois sur l'égalité professionnelle : salaire moindre

1.3.3.2. Peu d'accès aux fonctions suprêmes " plafond de verre"

1.3.3.3. partage tâches ménagères ilégales

1.3.3.4. discriminations persistantes = sexisme+ violence conjugale

1.3.3.5. avec #balancetonporc une revanche pour les femmes

2. La république et la question ouvrière

2.1. Le temps de l'exploitation ouvrière

2.1.1. un ouvrier : celui qui travaille avec ses mains, pas de capital financier et intelectuelle = prolétaire. Les intelctuels étaient beaucoup mieux traités, reconnus.

2.1.2. Monde ouvrier avec aussi des femme et des enfants et des salaires encore plus faibles

2.1.3. Conditions d'existence horrible : - exode rural - dangereux - salaire de subsistance " travailler pour manger et manger pour travailler" - journée de travail bas

2.1.4. condition s'améliore après la méfiance de la république

2.1.4.1. 1864 : autorisation droit de grève

2.1.4.2. 1884 : liberté syndicale

2.1.4.3. 1910 : premières retraites

2.1.4.4. 1919 : journée de 8 h : éviter risque de contagion révolutionnaire car e 1917 réduction bolchévique par Lénine

2.2. Le Front populaire des mesures sociales fortes mais " pas que "

2.2.1. âge d'or = apogée de la classe ouvrière car organisé en syndicat ils ont conscience de leur unité, convoités par SFIO et communime

2.2.2. Front populaire : désigne une alliance des 3 principaux partis de gauche ( SFIO + PLF + Radicaux ) victorieux aux élections legislatives de 1936 = mise en place d'un gouvernement dirigé par LEON BLUM

2.2.3. Léon Blum est au pouvoir lors d'une crise economique + faschiste. Les ouvriers qui ont bcp voté pour le FP se mettent en "grève de la joie" destiné à obliger le FP à tenir ses promesses.

2.2.4. Négociation entre le gouvrn, patronats, syndic: : signature des accords MATIGNON = avancées sociales majeures

2.2.4.1. augmentation des salaires, liberté syndicale, 2 sem de congés payés, semaines de 40 h

2.2.5. REVOLUTION CULTURELLE : Léo Lagrange = congés payés pour les masses laborieuses + encourage la démocratisation de la culture

2.2.6. un echec relatif : echec économique + affaibli par la Q de la guerre d'espagne, Léon Blum refuse d'intervenir alors que le PCF voulait que le gouvernement intervienne militairement = démission Léon Blum 1 an après son arrivé

2.3. Les ouvriers depuis 1945: le déclin ?

2.3.1. évolution sociale : ont représenté plus de 40 % de la pop act mai ils ont été victimes d'un processus de déqualification

2.3.2. nouveaux acquis

2.3.2.1. securité sociale en 1945 + Smig= SMIC en 1950

2.3.3. tentation du vote FN car autre professions oubliés

3. La république et laïcité depuis 1870

3.1. Laïcité : neutralité de l'Etat en matière religieuse, liberté de culte et de conscience, l'espace public est neutre.

3.2. Une mise en place progressive

3.2.1. Gambetta proclame que le clericalisme est l'ennemi donc : hôpitaux parisiens laicisé+ tribunaux, crucifix enlevés des murs, repos dominicale supprimé en 1880 + droit divorce = éliminé poid de l'église

3.2.2. Concordat : accord écrit à caractère de compromis, entre le Pape et l'Etat

3.2.3. L'église reste puissante au XIX eme siècle, le catholicime la religion que pratiquent la plupart des français depuis le concordat. L'emprise de l'église reste donc forte notamment dans l'enseignement

3.2.4. mise en place école laique par Jules Ferry en 1882 + instruction religieuse la journée du jeudi. Les enseignants doivent transmettre les valeurs = les hussards noirs républicains

3.2.5. Affaire Dreyfus dégrade l'image de l'église

3.3. La séparation de l'église et l'état

3.3.1. Les radicaux + nombreux dans la vie politiques obligent les congrégations rel à fermer si elles n'ont pas d'autorisations

3.3.2. MAIS ce qui reste le plus mémorable est la loi de 1905 mené par Aristide Briand puis les rancœurs s'apaisent

3.3.3. Après 1GM l'église se rallie à l'état, la parenthèse de Vichy remet en question le processus avec Pétain préconise l'enseignement catho

3.4. La république et les religions depuis 1945

3.4.1. la réconciliation de l'Etat et de l'Eglise catholique

3.4.1.1. En 1945 la laicité est au coeur du projet de la république, autorise + facilement les congrégations + Pape admet que la séparation est une bonne chose

3.4.2. des désaccords malgré tout

3.4.2.1. L'église garde encore une place importante 60 % des français se déclarent encore catholiques,+ croyants se battent encore contre l' IVG

3.4.2.2. En 1984 avec la loi Savary qui doit mettre en place un service publique unifié mais le privé manifestent en masse donc le gouvernement ne passent pas la loi comme sur le subventionnement des écoles privés 10 ans plus tard;

3.4.3. De nouveaux défis

3.4.3.1. L'Islam 2 eme religion de France : crises éclatent à propos du port du voile ( interdit en 2010) des piscines et cours d'EPS. En 2004 une loi est votée sur le port de signes ostantatoires

3.4.3.2. Aussi des problèmes dans les transports et au travail donc l'Etat créer le conseil consultatif musulman pour favoriser le dialogue.

3.4.3.3. La république lutte aussi contre les sectes en 2001 une loi est voté contres la dérive sectaires